fr

Comment retrouver un chien ou chat perdu ?

Perdre son animal est une expérience traumatisante, et ce même si l'on finit par le retrouver. Dans cet article nous détaillons tout ce qu'il faut savoir pour une recherche efficace.

Temps de lecture : 26 min

C’est malheureusement une chose relativement commune pour un propriétaire de chien ou chat de perdre son animal au moins une fois au cours de son existence. Souvent à cause d'une fugue qu'il est pourtant possible d'éviter en suivant certaines techniques de dressage pour chiens et chats.

On ne compte plus les recherches internet du type “chat perdu que faire” ou encore “chien perdu comment faire”. elles inondent la toile telles les larmes dudit propriétaire qui pleure la perte de son compagnon, condamné à l’angoisse et à l’attente. Alors, comment retrouver un chat ou chien perdu ?

Résumé de l'article :

Quand doit-on s’inquiéter lorsqu’un chat ne rentre pas ?

Un chat allongé dans les hautes herbes

Pourquoi les chats aiment-ils sortir ?

Mis à part certains chats de race particulièrement casaniers, craintifs ou encore sensibles aux variations de temps, le chat aime particulièrement sortir de la maison. Même le chat le plus heureux du monde à l’intérieur de la maison avec des maîtres aux petits soins sera irrésistiblement attiré par l’extérieur. Ce n’est pas de l’ingratitude mais bien de l’instinct.

En effet, en véritable animal territorial, le chat aime arpenter son fief qui va bien au-delà des limites du jardin, dont bien souvent la maison est l’élément central. Lorsqu’il sort vadrouiller, il s’adonne à ce qu’il préfère : le repos, les jeux, la chasse et la reproduction.

Combien de temps un chat peut-il partir ?

Même si la situation d’un chat qui ne rentre pas est assez inquiétante, il est important de ne pas paniquer en pensant au pire. Bien entendu, il peut avoir été victime d’un accident plus ou moins grave en traversant une route. Il peut aussi être tombé sur plus fort que lui lors d’un combat avec un congénère ou tout simplement avoir été désorienté suite à un événement qui l’a effrayé. Mais il se peut aussi qu’il soit tout simplement parti faire le joli cœur.

La plupart du temps, le chat va et vient en rentrant régulièrement, mais en réalité il peut tout à fait partir 1, 3 voire 5 jours sans que cela soit inquiétant, surtout en période de chaleurs. Le territoire d’un chat peut être plus ou moins grand. Il n’est pas figé et le chat peut par exemple l’étendre lorsqu’il ne trouve pas de femelles à proximité pendant les périodes de chaleur.

D’ailleurs si le chat n’est pas castré, il est régi par ses instincts de reproduction et il finira par rentrer lorsqu’ils seront assouvis. En attendant, pendant les périodes de chaleur, il est prêt à faire des kilomètres pour contenter ses besoins de reproduction et il peut mettre un certain temps à revenir. À cette période précisément, il se peut qu’il rentre dans un piteux état avec les oreilles dentelées, les bagarres avec les congénères pouvant être violentes. C’est le genre d’aventures qui n’arrivent en aucun cas au chat castré.

Mais il se peut également qu’il ne soit finalement pas loin et tout simplement enfermé, piégé dans un endroit d’où il n’a pas la possibilité de s’échapper. Il va dans ce cas attendre qu’une porte s’ouvre pour se faufiler et rentrer comme si de rien n’était.

Comment retrouver un chat qui ne rentre pas ?

Lorsque toutes ses cachettes connues ou soupçonnées ont été inspectées et que le chat disparu reste introuvable, il est important de réagir. Après avoir prévenu l’i-CAD par mail, par téléphone ou via leur application Filalapat, il faut faire un signalement du chat perdu aux vétérinaires proches du domicile, aux services municipaux mais également aux associations et autres refuges des alentours. Puis il peut être intéressant de consulter les annonces des sites spécialisés dans la recherche des animaux de compagnie et à votre tour rédiger une annonce.

Ne pas hésiter également à arpenter les rues et à faire le tour du quartier pour coller des avis de recherche. Certains chats sont particulièrement sensibles à la voix de leur maître, aussi le fait de l’appeler peut l’inciter à revenir ou à indiquer sa présence en répondant par des miaulements.

Parer aux disparitions d’un chat

La stérilisation a un effet notable sur le chat car son instinct de reproduction s’envole immédiatement après l’opération. De ce fait, un chat castré ou une chatte stérilisée seront moins sujets aux fugues ou aux disparitions pendant des jours.

Par ailleurs, l’éducation au rappel à l’aide du clicker est une méthode particulièrement efficace chez le chat car c’est un animal très routinier. Le clicker s’utilise avec des friandises pour maintenir l’attention du chat et le pousser au fil des jours à revenir aux appels. Une éducation positive très pratique lorsque le chat tarde à rentrer.

Enfin, le collier gps est un outil utile et rassurant pour les chats qui sortent. Pas évident de chercher un chat qui n’est pas rentré, car il est difficile de savoir quels sont ses endroits favoris en dehors du jardin. Avec le traceur gps accroché à son collier, son maître est en mesure de savoir où est son chat et ce, même lorsqu’il parcourt plusieurs kilomètres.

Peut-on maintenir un chat à l’intérieur d’une maison ?

Pour éviter l’angoisse du chat perdu, certains propriétaires choisissent d’aller à l’encontre de la nature de leur chat. Ils les maintiennent en sécurité en les privant d’accès à l’extérieur. Ce n’est pas impossible, d’autant plus s’il s’agit d’un appartement. Certaines races de chat apprécieront d’ailleurs.

En revanche, lorsque le chat sort, il se dépense lorsqu’il grimpe, il sort, il chasse. Il est donc impératif de compenser le manque d’exercice en lui mettant des jouets pour chats à disposition. Par ailleurs, une litière toujours propre, un arbre à chat, des cachettes où se reposer sans être dérangé sont indispensables pour assurer son équilibre physique et psychologique.

Un chat disparu peut-il retrouver sa maison ?

Chat disparu qui se cache dans les buissons

L’importance du territoire et des phéromones pour le chat

Le chat est seul maître sur son domaine qu’il aime arpenter quotidiennement. Le fief du chat est délimité en zones précises qu’il sillonne à loisir dans une routine organisée. L’intérieur bien sécurisant de la maison représente généralement la zone de repos bien qu’il puisse apprécier les siestes perché dans un arbre.

Puis la zone de chasse et de jeux généralement généreuse en petits rongeurs et les nombreuses zones de passage. Enfin, la zone d’élimination qui elle n’est pas figée dans l’espace puisqu’il décide d’en changer dès qu’elle s’avère trop souillée par ses besoins.

Le chat délimite les frontières de son territoire grâce aux phéromones. Ces marques olfactives qu’il dispense au travers de marquages faciaux, de jets d’urine et de griffades. Sur ce territoire, il a non seulement besoin de se sentir en sécurité, mais également de trouver tout le nécessaire pour son équilibre physique mais aussi psychologique. Dans le cas contraire, il désertera tout simplement l’endroit pour en trouver un autre plus accueillant à son goût.

C’est d’ailleurs grâce aux phéromones et à son puissant odorat que le chat se repère si bien dans l’espace. Au fur et à mesure de ses pérégrinations, il distille son odeur afin de prévenir de sa présence, mais aussi pour retrouver facilement son chemin.

Quand peut-on laisser sortir un chaton ?

Il existe un fort risque de chaton perdu. Un chaton est par définition un être vivant vulnérable qu’il est important de protéger. Il est devenu indépendant par rapport à sa mère, mais reste impressionnable. Même s’il sera amené à sortir une fois aguerri, il est important dans un premier temps de lui imposer des limites pour son bien.

Pas question donc de le lâcher dans la nature sous peine de lui faire courir des dangers inutiles. À son arrivée, il sera cantonné à une seule pièce de la maison pour qu’il s’acclimate. Puis au fur et à mesure des jours, il prendra confiance et pourra agrandir son territoire intérieur jusqu’à pouvoir arpenter toutes les pièces de la maison sans crainte.

Il s’agit de faire exactement la même chose pour l’extérieur une fois pucé et vacciné. Il sera libre d’inspecter les abords de la maison mais toujours sous surveillance les premiers temps, puis viendra le temps de découvrir le jardin. Ce n’est qu’ensuite qu’il pourra goûter au plaisir de faire ses découvertes seul. Mais même seul, les chats la plupart du temps relativement prudents prennent l’habitude d’agrandir leur territoire au fur et à mesure.

Protéger un chat lors d’un déménagement

Un déménagement est littéralement une perte de repères pour un chat qui par la même occasion se retrouve déraciné, sans territoire. Une situation des plus stressantes qu’il va falloir l’aider à dépasser. C’est pourquoi il faudra bien veiller à ne pas le laisser sortir dans un premier temps, un peu comme nous le ferions pour un chaton. Le chat aura besoin de faire le tour du propriétaire, de s’approprier les nouveaux lieux et de déposer ses phéromones un peu partout dans la nouvelle maison pour se sentir chez lui.

De manière générale, il est important de ne pas le laisser sortir tant qu’il n’a pas bien repéré les lieux ou qu’il montre des signes d’anxiété. Car il pourrait décider que ce nouveau territoire ne lui convient pas et partir en chercher un autre. Il pourrait aussi ne pas pouvoir revenir après une balade car trop désorienté.

Comment être sûr que le chien ou le chat est vraiment perdu ?

Un chat est caché sous un tissu

Un chat pas si perdu que ça

A la différence du chien, le chat aime trouver de nouvelles cachettes où laisser tranquillement s’écouler le temps ; ces cachettes pouvant aussi bien être en intérieur qu’en extérieur. Votre chat n’est donc pas forcément perdu.

Avant d’appliquer les différentes méthodes que nous expliquons dans la suite de l’article, nous vous conseillons donc de vérifier si votre chat ne se trouve pas dans un des lieux qu’il affectionne particulièrement, dans votre maison ou aux abords de votre maison.

Il convient ainsi de bien vérifier votre intérieur et les différentes pièces de votre habitation ; il est possible que votre chat soit simplement enfermé malgré lui et que vous ne l’entendiez pas miauler. Les chats aiment particulièrement se cacher dans les endroits qui leur sont interdits ou se faufiler dans les garages, les caves et les abris de jardin à notre insu. Mais lorsque nous refermons la porte, ils se retrouvent généralement pris au piège.

À la recherche du chien égaré

Pour un chien disparu il y a moins de chance qu’il soit enfermé ou en train de se reposer dans une cachette. D’une part car sa taille le rend plus visible, d’autre part car le chien est plutôt du genre à pratiquer la sieste dans un endroit “officiel”, comme son panier par exemple.

Si vos vérifications restent infructueuses alors nous vous recommandons de rapidement mettre en place les conseils qui suivent pour retrouver votre chien ou chat perdu.

Les informations à communiquer sont les mêmes que celles renseignées sur votre affiche ; la publication de l’annonce est donc très rapide. Les sites sont souvent spécialisés pour un animal en particulier, soit pour les chiens perdus soit pour les chats perdus (rarement les deux en même temps), afin sans doute de faciliter les recherches ou le tri des annonces disponibles.

Avis de recherche chien perdu ou chat perdu : les bonnes pratiques

Affiche d'un chat perdu collé sur un poteau

La première méthode, et aussi la plus éprouvée, est bien sûr de coller des affiches de son animal perdu dans tout le voisinage. Cette méthode immémorielle a fait ses preuves à travers les âges, tant il est vrai qu’il est rare de n’avoir jamais croisé une affiche de chien ou chat perdu dans la rue. Mais alors comment rédiger l’avis de recherche de son animal perdu de façon à maximiser les chances de le retrouver ?

Comment faire une affiche pour chat ou chien perdu ?

Pour une affiche réussie il convient de suivre un format défini. De nombreux sites proposent d’ailleurs un modèle d’affiche pour chat ou chien perdu, vous pouvez vous inspirer de ces exemples pour votre propre affiche.

Débutez par une accroche visible (ne pas hésiter à utiliser de la couleur et à mettre le texte en gras) mettant en avant précisément l’objet de votre recherche ; vous avez perdu votre chien ou chat, il convient donc d’écrire un grand “Chat perdu / Perdu chat” ou “Chien perdu / Perdu chien”.

Puis insérez une photo récente de votre animal ; photo qui doit représenter au mieux ses différentes caractéristiques physiques : faire apparaître sa couleur de fourrure et ses éventuels tâches ou dessins, son gabarit, etc.

Précisez ensuite dans une liste textuelle quel est le sexe de votre chien ou chat, son âge, s’il est pucé ou tatoué, et enfin le dernier endroit connu où il a été vu. Ce dernier point est crucial pour permettre au voisinage d’aider dans les recherches de façon structurée.

Enfin, n’oubliez surtout pas vos coordonnées, notamment téléphoniques, pour qu’une personne ayant retrouvé votre animal perdu puisse vous prévenir (la promesse d’une récompense peut parfois aider le voisinage à s’impliquer).

Où diffuser ou coller l’affiche d’un animal perdu ?

Vous pouvez maintenant imprimer votre affiche et commencer à la coller dans les endroits les plus stratégiques : tout autour de votre quartier et du dernier endroit où votre animal a été aperçu, chez vos commerçants les plus proches (jouez sur l’affectif pour les convaincre d’accepter vos affichettes) ; vous pouvez aussi en donner à vos voisins pour qu’ils les distribuent autour d’eux et qu’ils soient bien informés de la disparition de votre chien ou chat.

Tout est bon à prendre si cela peut vous aider à retrouver votre animal ! Bien sûr il est certains endroits (comme les panneaux réservés aux affiches électorales par exemple) où il n’est pas permis de coller des affiches, mais dans les faits personne ne viendra vous reprocher de tenter de retrouver un être cher.

Pour résumer, la méthode de l’avis de recherche est efficace mais n’attendez pas de miracle non plus ; en misant seulement sur les affiches vous êtes tributaire des autres mais surtout du temps (au-delà de quelques heures les chances de retrouver votre animal vivant chutent drastiquement). C’est pourquoi nous vous conseillons de ne pas vous reposer uniquement sur cette option.

Distribuer des flyers de votre chien ou chat disparu

En plus des affiches placardées dans tout le quartier, toujours à l’aide de l'ordinateur, il peut être envisagé de faire des flyers à distribuer dans les boîtes aux lettres des rues avoisinantes. Ils ressemblent en tout point à l’affiche, avec une photo et les mêmes informations à ceci près qu’il fera la moitié d’une feuille A4. Ainsi, le flyer pourra aisément être accroché sur le réfrigérateur pour rester en mémoire.

Déposer une alerte pour votre chat ou chien perdu

Un chien au regard triste est allongé

Avec l'avènement du digital c’est un grand nombre de nouvelles méthodes qui se sont ouvertes pour le propriétaire tentant tant bien que mal de retrouver son chat ou chien disparu.

Voici donc un résumé des options qui s’offrent à vous. Là encore nous vous recommandons d’en cumuler un maximum plutôt que de faire un choix entre elles ; parfois le mieux est l’ennemi du bien, pas dans le cas d’un chien ou chat perdu.

Déposer une annonce sur les sites pour chien ou chat perdu

La première chose à faire après avoir alerté le voisinage est de faire appel aux sites spécialisés dans la recherche d’animaux perdus.

Le principe est simple : ces sites vous proposent de relayer votre recherche auprès de leur audience ; si une tierce personne retrouve votre chat ou chien perdu il pourra l’identifier grâce à votre annonce et ainsi prendre contact avec vous. Il est même possible que votre animal ait déjà été retrouvé, auquel cas vous trouverez une fiche le concernant sur le même site (car les personnes ayant trouvé un animal disparu peuvent aussi rédiger une annonce).

Les informations à communiquer sont les mêmes que celles renseignées sur votre affiche ; la publication de l’annonce est donc très rapide. Les sites sont souvent spécialisés pour un animal en particulier, soit pour les chiens perdus soit pour les chats perdus (rarement les deux en même temps), afin sans doute de faciliter les recherches ou le tri des annonces disponibles.

Pour les chiens il existe notamment deux sites principaux, Chien perdu et SOS Chien perdu. Pour les chats nous vous recommandons l’excellent Chat perdu. Inutile ici de multiplier les sites à l’infini car une personne ayant trouvé votre animal ira spontanément vers les sites les plus importants et les plus connus, ou tout simplement vers le premier résultat Google.

Les groupes Facebook pour chat ou chien perdu

La seconde chose à faire est d’en appeler aux personnes étant particulièrement sensibilisées à la cause des animaux perdus. On peut véritablement parler d’anges gardiens des chiens et chats tant ces personnes se dévouent à aider les propriétaires dans leur recherche. Où trouver ces personnes ? Ils se rassemblent en groupes Facebook, souvent locaux, où sont partagées les dernières alertes publiées de chien ou chat disparu.

Là encore le système d’alerte fonctionne à double sens : le propriétaire recherchant son animal tout comme une personne ayant trouvé un chat ou chien perdu peuvent publier une alerte (on parle alors d’alerte Chien trouvé ou Chat trouvé). Ce fonctionnement permet d’accélérer le retour de l’animal au sein de son foyer.

Pour publier une alerte d’un chien ou chat perdu nous vous recommandons de faire appel aux groupes Facebook de Pet Alert. Ce réseau dispose d’une page nationale ainsi que d’une multitudes de groupes locaux qui vous permettront de cibler la bonne communauté géographique susceptible de vous aider à retrouver votre chat ou chien. Pour que votre alerte soit relayée sur Facebook il faut d’abord la publier sur le site internet de Pet Alert.

Le fichier national des chiens et chats perdus

Enfin, sachez qu’il existe un fichier national des chats et chiens perdus, appelé I-CAD (pour identification des carnivores domestiques), dont la tâche est également de vous aider dans vos recherches.

Le fonctionnement est cependant légèrement différents des sites pour animaux perdus ou des groupes facebook d’alertes. En effet, I-CAD s’appuie sur le numéro d’enregistrement de votre animal (puce électronique ou tatouage) et ne peut pas s’en passer pour relayer votre alerte.

Vous ne pourrez donc pas utiliser cette plateforme si vous ne disposez pas de ce numéro d’enregistrement, soit car votre chien ou chat n’est pas pucé ou tatoué, soit car vous ne retrouvez pas ce numéro (si c’est le cas vous pouvez appeler le vétérinaire en charge de la santé de votre chien ou de votre chat perdu qui pourra vous le communiquer).

L’avantage de ce fichier national est qu’il relaye aussi l’information auprès des professionnels, notamment les vétérinaires indépendants ou les cliniques vétérinaires. Or il arrive souvent qu’une personne ayant retrouvé un animal perdu vienne naturellement le déposer chez le vétérinaire le plus proche (seule personne disposant du matériel pour lire la puce électronique d’un chien ou chat). I-CAD est donc une vraie solution supplémentaire pour retrouver votre animal.

Le fichier national dispose également de son propre site d’annonces de chat ou chien perdu. Baptisé Filalapat ce site propose même une application mobile (compatible avec les téléphones Android comme iOS) pour relayer les alertes au plus près des anges gardiens de la communauté !

Les refuges pour chiens et chats

Il est aussi recommandé de faire un tour du côté des refuges pour chiens et chats de votre région, notamment les refuges de la SPA (Société Protectrice des Animaux), où finissent régulièrement les animaux trouvés. En effet, un tiers ayant trouvé un chien ou chat pensera souvent à déposer l’animal en refuge (quand il ne se rend pas dans une clinique vétérinaire).

Dans vos recherches de votre animal de compagnie disparu il faut toujours vous mettre à la place d’une personne l’ayant retrouvé. “Où irais-je si je retrouvais un animal perdu ?” est la question à vous poser.

Sachez également que les refuges sont l’étape logique après un passage en fourrière. La SPA recueille régulièrement des chiens ou chats qui auraient été piqués s’ils n’avaient pas trouvé un refuge acceptant de les accueillir. Une raison de plus de prévenir les refuges que vous avez perdu votre animal de compagnie.

Comment retrouver un chat en milieu rural ?

Un chat dans la nature à l’affût

Pour un chat de campagne, les sollicitations sont infiniment plus nombreuses que pour un chat des villes. Nul doute qu’il soit tenté de ne pas rentrer tous les jours à heure fixe. De plus, en milieu rural, les distances sont fatalement allongées y compris pour les chats dont le territoire peut être plus vaste.

Les dangers pour un chat de campagne

Contrairement aux idées reçues, le chat n’est pas plus en sécurité en campagne qu’en ville. Il est même avéré que son espérance de vie est en moyenne de 10 ans quand un chat d’intérieur peut largement vivre pendant 20 ans. Il faut dire que si les sollicitations sont nombreuses, les dangers le sont aussi.

Le renard est par exemple un prédateur du chat et non des moindres puisqu’une étude italienne réalisée en 2018 a démontré que le chat représentait pas moins de 30 % de l’alimentation du renard en hiver. Le voisin mécontent qui n’aime pas voir ses plates-bandes piétinées, grattées et souillées par les déjections des chats peut se montrer dangereux pour le chat en le frappant voire même en l’empoisonnant. Mais les empoisonnements peuvent être aussi involontaires. En effet, certains insecticides ou produits anti-limaces sont à l’origine de nombreuses intoxications des félins.

Les chasseurs sont également un danger pour le chat de campagne. Souvent accidentelles, les morts des chats causées par des chasseurs ne le sont malheureusement pas toujours. Enfin, la circulation pourtant réputée moins dense en campagne se révèle particulièrement meurtrière pour les chats. Les routes moins éclairées, le manque de vigilance de part et d’autre sont source d’accidents parfois fatals pour le chat.

À la recherche d’un chat de campagne perdu

La recherche d’un chat de campagne perdu est en tout point pareille à celle d’un chat des villes égaré ou presque. Les cachettes peuvent être nombreuses et les distances allongées, mais il est important de vérifier qu’il n’est pas coincé quelque part. Même les dépendances comme les granges par exemple doivent être inspectées, car elles sont très appréciées des chats qui y trouve des rongeurs pour manger, mais aussi pour s’amuser.

La déclaration de disparition à l’i-CAD reste de mise, de même que le signalement auprès des vétérinaires, des services de police municipale et de la mairie, les annonces sur Internet et l’activation des réseaux d’entraide.

Mais concernant les affiches, il est conseillé de privilégier les commerçants et le tableau d’affichage de la mairie, partout où il y a le plus de passage pour qu’elles soient visibles de tous. Par ailleurs, le bouche-à-oreille fonctionne bien dans les campagnes et les villages, aussi prévenir ses voisins peut être d’une grande d’aide, car ils se montreront forcément plus vigilants.

Protéger un chat de campagne qui sort

S’il est très difficile d’empêcher un chat de sortir, il est tout de même possible de limiter les dangers et de le protéger. L’identification du chat forcément incontournable pour lui donner une chance de le retrouver sain et sauf.

Par ailleurs, la stérilisation par exemple offre l’avantage de calmer les ardeurs des mâles comme des femelles. Si la stérilisation ne leur passera pas le goût de l’extérieur, ils seront fatalement plus paisibles et moins tentés de partir loin à l'aventure.

Les diverses vaccinations ne sont pas non plus optionnelles pour sa santé. Les rencontres avec des congénères porteurs de maladies, les morsures, les blessures et même les repas à base de rongeurs peuvent être source de problèmes de santé. Les vermifuges et les antiparasitaires ne doivent pas non plus être négligés. Le vétérinaire est tout à fait à même de conseiller le propriétaire d’un chat qui sort.

Enfin, pour parer à la disparition du chat de campagne, il est utile de l’équiper d’un GPS pour chat accroché à un collier ou à un harnais. De cette manière, le propriétaire sait exactement où se trouve le chat et peut à tout moment aller le récupérer s’il tarde à rentrer.

Comment retrouver un chien dans les sous-bois ?

Un Labrador retriever seul dans la forêt enneigée

Pourquoi un chien se perd-il en forêt ?

Un chien de race tel que le Berger allemand, le Golden retriever, le Berger australien et beaucoup d’autres ont un immense besoin de se dépenser. Même si le maître a l’impression de sortir suffisamment son chien, le sentiment n’est peut-être pas partagé par le chien. Aussi, à la moindre occasion, le chien peut ressentir l’envie de s’éloigner et oublier d’obéir au rappel de son nom.

Par ailleurs, pendant les périodes de chaleur, les chiens excités par la présence de femelles peuvent être incontrôlables et rester sourds aux appels de leur maître. La réciproque est vraie concernant les femelles dont l’instinct de reproduction régit le comportement.

L’instinct de prédation est très présent chez le chien de chasse, étant entendu qu’un chien de chasse n’est pas forcément le chien d’un chasseur. Pour autant, dans un espace forestier l’odorat du chien est forcément titillé par de multiples odeurs. Certains chiens, même très obéissants habituellement, peuvent avoir beaucoup de difficultés à gérer leur excitation face à des odeurs séduisantes.

Enfin, les chiens craintifs peuvent prendre peur s’ils entendent un bruit qui ne leur est pas familier et s’enfuir ventre à terre. Les coups de feu pendant la période de chasse se révèlent très stressants pour les chiens non accoutumés. Effrayés et désorientés, les chiens n’entendent plus les appels et se sauvent le plus loin possible pour échapper à ce qui les terrorise.

Quoiqu’il en soit, lorsque le chien choisit de revenir de lui-même, il ne faut surtout pas le réprimander. Il est toujours conseillé d’appliquer la méthode positive plutôt que la méthode punitive, car le chien pourrait hésiter à revenir la prochaine fois qu’il s’échappe.

Comment retrouver un chien disparu en forêt ?

En forêt, il ne faut pas perdre de temps pour partir à la recherche d’un chien lorsqu’il ne revient pas à l’appel. Le terrain étant très vaste, il peut couvrir une longue distance en peu de temps. Il est conseillé d’appeler son chien avec bienveillance et sans cris, mais aussi d’écouter les bruits aux alentours pour vérifier qu’il ne furète pas non loin de là.

Par ailleurs, miser sur ses penchants peut s’avérer fructueux. Le chercher et lui faire entendre le bruit de son jouet préféré ou d’un paquet de ses friandises favorites peut l’inciter à revenir. Si l’endroit est loin du domicile, il ne faut pas abandonner et continuer les recherches jusqu’à ce qu’elles soient payantes.

Mais si le chien à l’habitude de se promener dans le coin et qu’il connaît bien le chemin, il se peut qu’il soit revenu de lui-même à la maison attendre son maître.

Comment éviter de perdre son chien en forêt ?

Même s’il est tentant de promener son chien sans laisse, il est essentiel de s’assurer de son obéissance avant d’envisager de le laisser aller librement. Le rappel est un ordre de base que le chien doit absolument maîtriser pour sa liberté et pour la tranquillité de son maître.

Si le chien ne revient pas systématiquement lorsqu'on l’appelle, c’est probablement qu’il a besoin de renforcer cette notion. Autant ne pas laisser l’indiscipline s’installer et y remédier rapidement. L’apprentissage ou la rééducation du rappel au clicker offre l’avantage d’une éducation positive où maître et chien prendront beaucoup de plaisir. D’autant que même s’il est préférable de commencer à l’intérieur pour maintenir l’attention du chien, l’éducation pourra aisément continuer en extérieur.

Cela dit, même lorsque le rappel sera acquis ou de nouveau assimilé, il n’est pas interdit d’équiper son chien d’une puce gps. En effet, le moyen le plus sûr pour ne plus perdre son chien dans la forêt est encore de pouvoir le géolocaliser facilement quel que soit l’endroit où il se trouve.

Comment retrouver un chat ou un chien perdu grâce à sa puce d’identification ?

Chat portant un collier GPS Weenect

Arrivé à ce stade il n’existe pas beaucoup d’autres solutions pour retrouver un animal déjà perdu. Il est cependant possible d’anticiper ce drame en recourant à un système de localisation gps pour chien ou chat avant que cela n’arrive.

Il est important de faire le bon choix de système de localisation pour votre animal afin qu’il s’avère réellement utile le jour où vous en aurez le plus besoin, si ce jour se produit.

Le réseau d'entraide de la puce d’identification

Comme vu précédemment, la puce d’identification joue un rôle important dans la recherche d’un animal égaré. Cependant son utilité n’est démontrée qu’à partir du moment où le réseau de la filière des animaux domestiques est activé.

Autrement dit, le signalement de la disparition d’un animal de compagnie à l’i-CAD mais également aux différents acteurs de la filière comme les vétérinaires, les associations de protection animale, les refuges, la fourrière, puis les services de police municipale, la mairie est particulièrement efficace. Mais la puissance de la puce d’identification s’arrête là, elle n’est en aucun cas une puce de géolocalisation.

Le fonctionnement de la géolocalisation pour chien ou chat

Le principe de la localisation GPS est assez simple en soi : un boîtier, souvent appelé traceur, va récupérer sa position GPS grâce aux satellites présents en orbite dans le ciel (qui permettent au traceur de capter ce qu’on appelle un signal GPS) puis va vous envoyer ses coordonnées GPS précises à l’aide d’une connectivité définie. Parmi les connectivités possibles citons le réseau 2G (GSM), les réseaux bas-débit, ou bien encore le bluetooth qui n’est pas recommandé du fait de sa portée limitée (quelques mètres seulement).

Les systèmes de localisation GPS peuvent varier entre eux selon plusieurs caractéristiques : un suivi GPS en temps réel ou non, une fréquence GPS plus ou moins élevée (le nombre de positions GPS envoyées sur une période définie ; par exemple une position GPS toutes les minutes), un fonctionnement sans limite de distance ou non, une précision GPS élevée ou approximative, ou bien encore une autonomie de la batterie plus ou moins longue (et une taille de traceur correspondant à cette autonomie).

Enfin, sachez qu’il existe des traceurs GPS avec ou sans abonnement ; les différentes caractéristiques de votre traceur dépendront de ce dernier point. L’important est toujours de garder en tête comment fonctionne un GPS afin de faire le bon choix si vous souhaitez en équiper votre chien ou chat. Il faut aussi considérer qu’il s’agit ici d’un outil de sécurité et qu’à ce titre il peut être utile d’investir quelques euros supplémentaires pour s’assurer de sa fiabilité.

Le mythe de la puce gps implantée pour localiser son chat ou son chien

Avant d’aller plus loin il est utile de préciser qu’il n’existe pas de puce GPS implantable dans le corps de votre chien ou de votre chat. Ceci s’explique par le fait qu’une telle puce n’aurait ni batterie pour la faire fonctionner, ni connectivité pour transmettre sa position GPS.

C’est un mythe très répandu parmi les propriétaires de chiens et chats mais il existe de nombreuses différences entre la puce électronique servant à l’identification de votre animal et un collier GPS tel qu’il en existe aujourd’hui.

Le collier GPS ou le meilleur outil de géolocalisation des chiens et chats

Pour géolocaliser son animal le meilleur système de localisation reste le collier GPS pour chat ou chien. Bien choisi, ce dernier vous permettra non seulement de retrouver votre chien ou chat perdu, mais aussi de découvrir où il passe le plus de temps, par quel endroit il a l’habitude de fuguer, s’il est suffisamment actif, etc.

La technologie offre désormais une nouvelle façon d’appréhender la relation entre maître et animal, une nouvelle voie à explorer pour approfondir le lien unique qui les rassemble, et c’est tant mieux. Il existe aujourd’hui plusieurs modèles de collier GPS pour chien ou chat commercialisés mais le fonctionnement reste souvent le même (pour les meilleurs d’entre eux).

Pour simplifier, le traceur est connecté au téléphone du propriétaire de l’animal et lui permet de suivre les déplacements de son compagnon en direct sur son écran. Si le système de localisation GPS est bien pensé il ne sera pas beaucoup plus compliqué de se l’approprier, pourvu qu’on possède les quelques notions clefs accolées au suivi GPS. Aussi nous vous recommandons la lecture de notre guide d’achat d’un collier GPS pour chat ou chien avant de porter votre dévolu sur tel ou tel produit ; l’assurance d’un choix réfléchi.

Que faire lorsque l’on trouve un chat ou un chien ?

Un chien seul dans la rue dort sur un muret

Il n’est pas rare de voir les chats sauter par-dessus les murs d’une propriété pour aller se balader, car leur territoire s’étend bien souvent au-delà du jardin de leur maison. Mais il peut arriver de croiser un chat désorienté et notre premier réflexe est de le recueillir pour le secourir. Et c’est encore plus vrai lorsqu'il s’agit d’un chien en divagation dans les rues d’une commune, car le chien par essence n’est jamais loin de son maître.

Cependant une fois hors de danger, il nous faut retrouver son maître. Et même avec la meilleure des volontés, nous ne savons pas tous où nous devons nous adresser pour retrouver le propriétaire d’un animal trouvé.

Chat ou chien trouvé : les bons réflexes et les moyens de communiquer

L’animal qui porte un collier avec les coordonnées du propriétaire sur le médaillon est de loin la situation idéale. Car un appel téléphonique suffit à rassurer le malheureux propriétaire et à lui rendre son compagnon. Mais malheureusement, il arrive que le chien, et encore plus souvent le chat ne porte ni collier, ni harnais.

Il est alors important de vérifier si l’animal trouvé est pucé. Les vétérinaires, les services de la fourrière animale communale sont équipés d’un lecteur de puce d’identification. Si l’animal est effectivement pucé, il est important d’informer l’i-CAD qui gère et tient à jour le fichier national d'identification des carnivores domestiques. De cette façon, l’i-CAD sera en mesure de prévenir le propriétaire que son animal a été retrouvé et ce, qu’il ait fait la démarche de déclarer son animal perdu ou non.

Par ailleurs, que le chien ou le chat soit pucé ou non identifié, il peut être intéressant et fructueux d’appeler les vétérinaires ou les cliniques vétérinaires proches du lieu où a été trouvé l’animal. Il est tout indiqué également de contacter la mairie, la police municipale, les associations de protection animale, les refuges SPA des alentours entre autres, bref tous les services susceptibles de vous assister dans la recherche du maître du chat ou du chien trouvé.

Car il faut garder à l’esprit que dans la plupart des cas, le propriétaire aura fait de même. Il y a tout lieu de croire que les signalements vont finir par se recouper. Il ne faut donc pas hésiter à communiquer le plus possible sur le chien ou le chat trouvé.

Enfin, il est important de consulter les sites d’annonces sur Internet. Des réseaux tels que petalert.com, trouvezmoi.fr, chien-perdu.org et chat-perdu.org sont largement utilisés par les maîtres qui ont perdu un animal. Il ne faut donc pas hésiter à consulter les annonces, mais également à en rédiger une avec la description de l’animal trouvé.

De même, Facebook regroupe énormément de personnes prêtes à relayer le signalement. Enfin, soyez vigilant, vérifiez les affiches d’animaux perdus dans le quartier. Préparez à votre tour une affiche avec la photo de l’animal à placarder dans les rues voisines, les arrêts de bus et chez les commerçants. Pour aller plus loin, il est possible aussi de faire des flyers à glisser dans les boîtes aux lettres.

Que faire si l’animal trouvé est blessé ?

Si l’animal blessé, il faut agir vite et l’emmener chez le vétérinaire le plus proche afin qu’il lui prodigue les premiers soins. Il va de soi qu’il faudra dans ce cas avancer les frais vétérinaires. Bien entendu, le propriétaire devra à son tour vous rembourser lorsqu’il viendra récupérer son animal égaré. Mais il se peut que vous n’ayez pas les moyens d’avancer les frais vétérinaires. Il faudra alors se tourner vers la fourrière et la mairie avancera ces frais jusqu’au remboursement du propriétaire.

En revanche, il convient de se rappeler qu’un animal blessé peut être craintif et/ou potentiellement agressif. Dans ce cas, il ne faut en aucun cas se mettre en danger. Il faut impérativement joindre les services de la fourrière communale qui sont équipés pour récupérer les animaux en toute sécurité et les mettre à l’abri. La ville est responsable des animaux errants sur la voie publique de la commune, la prise en charge des animaux est donc une obligation. Elle est tenue de leur porter secours et assistance.

Les services de la mairie ou la fourrière animale peuvent également être appelés si le chien ou le chat errant ne se laisse pas approcher. Lors de la mise en fourrière, l’animal errant est gardé en chenil jusqu’à ce que son propriétaire vienne le chercher. Au-delà du délai légal de 8 jours, l’animal considéré comme abandonné est remis à une association, à un refuge ou à une famille d’accueil pour être de nouveau adopté.

Comment savoir si un chaton est abandonné ?

Il peut arriver de trouver un ou des chatons seuls dans la rue, le plus souvent dans un recoin. Mais qui dit seul ne veut pas dire abandonné. On dit souvent que “l’enfer est pavé de bonnes intentions”. En voulant venir en aide à des chatons, on peut tout simplement les arracher à leur mère. Car la chatte les a peut-être laissés seuls le temps d’aller chasser ou de faire détaler un congénère un peu trop zélé.

Lorsque l’on trouve des chatons seuls dans la rue, il faut tout simplement être attentif à l’état général du chaton pour ne pas commettre un impair qui aurait des conséquences. Si le chaton paraît être en bonne santé, propre, bien proportionné et vif, il y a fort à parier qu’il a une maman qui veille sur lui et qui rentrera bientôt pour être auprès de lui. Au contraire si le chaton apparaît blessé, très amaigri, sale, hagard et complètement désorienté, il est fort probable que le petit félin soit livré à lui seul et en danger. Dans ce cas précis, le recueillir c’est assurément contribuer à lui sauver la vie.

Peut-on garder un animal trouvé ?

Dans le cas d’un chaton abandonné et recueilli, il est tout à fait possible, et même indiqué de le garder pour lui apporter une meilleure vie. Mais tous les animaux trouvés ne sont pas abandonnés et souvent leur propriétaire pleure leur disparition. Quoi qu’il en soit, que ce soit pour l’animal ou pour son maître les retrouvailles sont presque toujours heureuses.

Mais si finalement celui-ci ne veut pas récupérer l’animal de compagnie et que vous êtes prêt à l’adopter, il est tout à fait possible alors d’établir un certificat de cession et de prévenir l’i-CAD du changement de propriétaire pour devenir le maître officiel du chat ou du chien.

Vous l’aurez compris, retrouver un chien ou chat perdu est avant tout une affaire d’abnégation et de réflexes, car il faut aller vite et ne pas ménager ses efforts. Si vous êtes en pleine recherche nous espérons sincèrement qu’elle se finira par une happy end.

Si vous n’êtes pas actuellement concerné par la recherche d’un animal perdu nous vous recommandons de vous renseigner sur la géolocalisation pour chat ou chien, car c’est la seule véritable manière d’être toujours sûr de retrouver votre animal.