Comment éduquer son animal avec un clicker ?

Si le clicker chien peut sembler très technique au premier abord, il n'en est rien. Une compréhension des grands principes et un peu de pratique suffiront largement pour une première utilisation. Nous vous expliquons ce qu'il faut savoir avant de débuter.

Temps de lecture : 12 min

Jusqu’à l’aube du XXIe siècle, il était d’usage de se promener fièrement avec son chien dressé, parfaitement obéissant et marchant au pas près de son maître qu’il craignait. Il n’était pas rare que le propriétaire d’un chien fasse appel à une technique de dressage de chien coercitif pour obtenir sa soumission et son obéissance totale. Nul besoin de se demander comment dresser un chiot ou comment éduquer un chien. L’ascendance, la contrainte et l’autorité étaient de mise.

Les années 2000 ont vu naître une nouvelle forme de dressage canin mais aussi félin, tout droit venue des États-Unis. L’éthologie et la psychologie canine ont la part belle dans les écrits scientifiques. L’obéissance du chien ne s’obtient plus en dépit de son bien-être ou aux dépens de la relation avec son maître. Dès lors le dressage canin est délaissé au profit de l’éducation canine.

Quelles que soient ses appellations, éducation naturelle, éducation par renforcement positif ou encore éducation positive, chiens et chats y jouent un rôle majeur dans leur propre éducation. Ce nouveau mode d’apprentissage requiert la confiance, la volonté et par conséquent la coopération entière de l’animal de compagnie. Et ces techniques de dressage sont aussi valables pour le petit chien que pour le chien de chasse dont l’éducation requiert pourtant du doigté.

Le clicker training fait intégralement partie de l’éducation positive. Importé directement des États-Unis où la méthode fait merveille depuis de nombreuses années, elle a été popularisée en France par Catherine Collignon, éducatrice spécialisée dans la prévention des problèmes de comportement des chiens.

Apprendre à entraîner son animal avec un clicker ! [vidéo]

Cette vidéo vous permettra de comprendre en détails les étapes à suivre pour entrainer votre animal avec un clicker. Cette manière d'éduquer est basée sur le renforcement positif et sera donc plus douce pour votre chien ou votre chat. Plusieurs méthodes existent pour utiliser le clicker et nous vous les présentons toutes dans cette vidéo.

SOMMAIRE

Qu’est-ce que le Clicker training ?

Le clicker training, ou entraînement au cliqueur en français, est une méthode d’éducation par conditionnement. Elle demande un investissement financier minime, de l’ordre d’une dizaine d’euros tout au plus avec l’achat d’un clicker chien et d’un paquet de friandises pour chiens, de préférence avec son goût préféré. Le clicker est un petit boîtier en plastique équipé d’une languette en métal que l’on actionne pour émettre un son.

C’est exactement le même principe que les crickets que les GI américains utilisaient pour indiquer leur présence à leurs compagnons d’armes la nuit pendant la bataille de Normandie en juin 1944. Ce son très métallique est toujours le même : click, d’où son nom. On trouve aujourd’hui des clickers dans toutes les animaleries et sur Internet.

Pourquoi utiliser un clicker chien ou chat ?

Le clicker est utilisé pour éduquer un chien à adopter un comportement voulu. Mais il sert aussi à indiquer au chien qu’il a eu le comportement attendu par son maître. Le click valide l’attitude mais il est également annonciateur d’une récompense : une friandise dans un premier temps. Cette méthode est fondée sur le conditionnement de Pavlov qui a mis en évidence la relation entre stimulus et une réaction chez le chien au début du XXe siècle.

Le clicker training est une méthode d’éducation facile à s’approprier. Elle est véritablement à la portée de tous les maîtres qui souhaitent vivre avec un chien dressé mais qui sont également soucieux de son bien-être et de la relation qui les unit. Cela dit, elle nécessite tout de même d’intégrer que le timing est primordial pour obtenir des résultats satisfaisants : il convient de cliquer au moment exact de l’action afin d’encourager la bonne attitude. Le clicker et l’acte de récompenser le chien sont donc indissociables. Ainsi, l’animal de compagnie associera son bon comportement au click et donc à la récompense.

Comment bien utiliser un clicker pour chien ou pour chat ?

Dans le clicker training, il n’est question que de renforcement progressif et positif. Autrement dit, la notion de punition n’est pas envisageable. C’est pourquoi il est important d’être dans de bonnes dispositions. Si le comportement du chien est conforme à ce que le maître souhaite, il actionne le clicker et donne une récompense au chien.

A contrario, si le comportement du chien n’est pas adapté, le chien n’obtiendra rien mais il ne sera pas non plus puni ou réprimandé. C’est la récompense ou l’absence de récompense qui encourage ou contribue à annuler une attitude ou les mauvaises habitudes du chien. Le maître doit donc cliquer au bon moment et à bon escient.

Par ailleurs, si le propriétaire du chien se sent nerveux ou empressé, ses émotions risquent de le pousser à s’impatienter et éventuellement à punir en cas d’incompréhension du chien. De même, il est important de choisir un moment où le chien est attentif. Autrement dit, une séance d’exercices juste avant la sortie du matin ne semble pas être le meilleur moment pour obtenir de bons résultats. Le chien risque d’être impatient d’aller faire ses besoins. Il faudra préférablement reporter la séance d'entraînement du chien car patience, positivité, confiance et persévérance sont les maîtres-mots de la réussite.

Quelles sont les précautions à prendre dans l’éducation au clicker ?

La première des choses est de s’assurer que le chien n’est pas sourd. En effet, la surdité du chien rend de fait l’apprentissage difficile. Cependant même dans ce cas précis, rien n’est perdu. Le clicker chien peut tout à fait être remplacé par un pointeur laser. Le signal lumineux peut parfaitement se substituer au click, en prenant soin d’exagérer ses gestes pour que le chien les perçoive, au moins au début pour capter son attention.

D’un autre côté, le click est un son inconnu pour le chien. Il est donc important au moins dans un premier temps de ne pas cliquer trop près du chien pour ne pas prendre le risque de l’effrayer.

Par ailleurs, il est essentiel de ne pas se montrer insistant en cas d’échec partiel ou total de l’exercice. De même, il n’est pas question de tout remettre en question, qu’il s’agisse des capacités du chien ou de celles du maître. Un chien qui ne fait pas ce qu’on lui demande immédiatement n’est pas bête ou têtu. Les consignes sont peut-être trop ambitieuses pour le moment. La solution consiste simplement à réduire quelque peu les attentes et à procéder par étapes.

D’autre part, l’entraînement ne doit pas excéder 10 à 15 minutes. L’un des secrets de réussite réside dans le fait d’arrêter l'entraînement alors que le chien est encore enthousiaste et pleinement coopératif. Ainsi, il s’en souviendra comme d’une expérience positive et la frustration générée le rendra impatient de recommencer. Si les exercices perdurent jusqu’à ce que le chien soit lassé, il n’en tirera pas autant de plaisir et risque d’être moins enjoué la prochaine fois.

Enfin, suivant la nature de chien, le caractère dominant ou sa capacité de concentration, il est possible que les résultats du clicker training demandent plus ou moins de temps.

Comment apprendre à éduquer son chien avec le clicker ?

Dans un premier temps, avant de passer aux exercices d’éducation à proprement parler, le chien devra se familiariser avec le clicker. Il devra s’habituer à ce son nouveau mais il devra surtout apprendre que ce son est annonciateur d’une récompense, c’est la première phase du conditionnement.

Pour ce faire, il est important de travailler dans un endroit calme où il n’y a pas de distraction, à l’intérieur de préférence. Pendant tout le temps de l’exercice, il est préférable de ne pas parler. Si le chien s’agite, s’il vous sollicite pour jouer, ignorez ses assauts et continuez l’exercice. Le timing est primordial donc la friandise doit être donnée tout de suite après le click au moment où le chien adopte le comportement voulu ou s’en approche. Répétez l’exercice entre 15 et 20 fois pendant plusieurs jours jusqu’à ce que le chien comprenne que son attitude, le click et la remise de récompense sont étroitement liés, c’est ce que l’on appelle “charger le clicker”.

Une fois la phase de familiarisation terminée, il est temps de passer aux exercices d’éducation. Dans un premier temps, il s’agit de capter l’attention du chien. Pour ce faire restez immobile, cliquez et récompensez dès que le chien se tourne vers vous. Il ne mettra pas longtemps à comprendre que lorsqu’il vous donne son attention, il reçoit une friandise. Puis augmentez son temps d’attention en prolongeant volontairement le moment où il vous regarde et le click. Veillez à augmenter le temps de façon raisonnable. Lorsque ces consignes sont bien assimilées, conservez la récompense aléatoire pour maintenir son attention, mais félicitez-le à chaque reprise.

En résumé, les étapes de l’éducation au cliqueur sont les suivantes :

  • Familiarisez le chien au son du clicker en cliquant et récompensant sans motif
  • Travailler dans un endroit calme à l’abri des distractions
  • Chargez le clicker, c’est-à-dire récompensez chaque comportement voulu d’un click et d’une friandise
  • Captez l’attention du chien en restant immobile et en cliquant dès qu’il se tourne vers vous
  • Commencez l’éducation avec des exercices précis

Quelles méthodes sont utilisées en clicker training ?

Le leurre ou luring

C’est souvent la première méthode utilisée en clicker training. Elle consiste à utiliser un clicker chien conjointement à la remise d’une friandise ou d’un jouet particulièrement apprécié par le chien pour l’encourager à adopter un comportement. Le leurre doit être bien positionné pour inciter le chien à adopter la bonne position. La méthode du leurre donne d’excellents résultats pour dresser un chien et lui dispenser une éducation de base : “Assis”, “couché”, “au pied”, “pas bougé” par exemple.

Le façonnage ou shaping

Cette seconde méthode consiste à lui apprendre un exercice complexe en le décomposant et en incluant des étapes afin qu’il soit plus compréhensif pour le chien. Une demande trop ambitieuse peut être décourageante pour le chien qui va se lasser et pour le maître qui peut s’impatienter. En intégrant des étapes, cette méthode de dressage pour chien rend l’exercice plus compréhensif et moins laborieux.

Il s’agit de renforcer chacune des étapes qui mèneront au comportement attendu. Impatient et excité par les progrès, le chien va alors proposer des comportements par lui-même. C’est à ce moment que les exigences sont augmentées pour l’amener au plus près du comportement voulu. Il faut donc cliquer à bon escient et avec parcimonie jusqu’à ce qu’il reproduise le comportement désiré.

La capture ou capturing

Fort de ses succès, le chien va naturellement et spontanément proposer des comportements. Vous devrez l’encourager en cliquant chaque comportement que vous voudrez renforcer. Cette technique contribue à consolider votre relation et la complicité entre votre chien et vous, car le chien devient véritablement acteur de son éducation.

Les cibles ou targets

Une dernière technique du clicker training est l’utilisation de cibles ou targets. Ces cibles servent à apprendre au chien à suivre un objet du regard ou bien à toucher un objet avec son museau par exemple ou ses pattes. Il existe d’ailleur le target stick, littéralement “bâton de cible” avec clicker intégré dont le bout est protégé par une balle. Il est très utile pour guider ou diriger le chien pendant un exercice.

À force d’entraînements, les récompenses deviendront aléatoires, tous les 30 clicks par exemple. Il est important que les récompenses ne disparaissent pas complètement pour maintenir l’attention du chien. L’étape suivante consiste à intégrer des signaux verbaux, par exemple ‘viens”, “assis”, “couché” en fonction de l’exercice. Ainsi, vous n’aurez plus besoin du click, le signal verbal suffira à faire obéir le chien.

Peut-on utiliser le clicker training pour dresser les chats ?

Une grande partie de propriétaires de chats pensent qu’il n’est pas possible de dresser un chat. L’autre partie aimerait pouvoir vivre avec un chat dressé mais ne sait pas comment dresser un chat. En effet, toutes les techniques de dressage ne sont pas valables pour les chats. Cependant, l’éducation positive et donc le clicker training pour chat donnent de très bons résultats.

Attention cependant, certains chats peuvent être sensibles aux sons. Le bruit du clicker chat classique peut les effrayer. Il est possible alors de se procurer sur Internet un soft clicker, avec un son plus doux spécialement étudié pour les chatons ou les chats sensibles.

Les techniques d’éducation naturelle spécifiques au chat

Finalement, les méthodes d’entraînement au cliqueur pour le chat sont sensiblement identiques à celles du chien même si le leurre et les cibles restent à privilégier. Le chat étant par définition plus indépendant que le chien, il sera plus compliqué de pratiquer la méthode de la capture. Encore que, le chat peut être amené à adopter un comportement qui convient, il ne faudra alors pas hésiter à utiliser le clicker chat pour lui signifier son bon comportement. Par exemple, s’il va spontanément faire ses griffes sur son arbre à chat en lieu et place du canapé.

Comme pour le chien, l’idéal est de réaliser des exercices d’éducation avec un chat dans une pièce où il ne pourra pas être distrait. Les séances doivent courtes et réparties dans la journée, de l’ordre de 5 ou 10 minutes tout au plus, pour ne pas risquer de lasser le chat. S’il ne semble pas intéressé, s’il se lèche ou s’il s’en va tout simplement, il ne faut pas insister et reporter la séance d’apprentissage. Bien entendu, les friandises qui ont sa préférence sont à privilégier pour obtenir son attention plus facilement.

Quelles sont les limites de l’éducation au clicker ?

Qu’il s’agisse du chien ou du chat, le clicker training semble ne pas avoir vraiment de limites, si ce n’est l’imagination du maître et de celle de l’animal de compagnie qui, rappelons-le est acteur à part entière dans son éducation. L’éducation du chien paraît plus aisée, mais il ne faut pas sous-estimer la capacité d’apprentissage du chat à condition que la patience, la régularité et de délicieuses friandises pour chat soient de mise.

Comment utiliser le collier GPS pour le rappel ?

Qu'est-ce qu'un collier GPS ?

Le collier gps a pour fonction première de géolocaliser son chien ou son chat en temps réel et sans limite de distance. Le collier gps est relié au smartphone via une application. S’il est agréable de promener son chien sans laisse, il est important pour sa sécurité de pouvoir le suivre, de le localiser et de le retrouver facilement et rapidement s’il s’éloigne un peu trop.

De même, il est difficile de ne pas laisser sortir son chat. Le collier gps offre la possibilité de savoir quels sont ses parcours préférés, mais également de connaître sa position exacte s’il tarde à revenir et d’aller le chercher rapidement. Cependant, le collier gps offre aussi des fonctionnalités moins connues mais pourtant très utiles dans l’éducation des animaux de compagnie.

Quel est le rôle du collier gps dans l’éducation du chien ou du chat ?

Outre son utilité lors des fugues des animaux de compagnie ou pour retrouver un chat ou un chien perdu, le collier gps utilise également la fonction de rappel. Cette fonction très pratique est fondée sur le conditionnement et fonctionne sur le même principe que le clicker.

La finalité du dressage est tout de même de vivre avec un animal de compagnie dressé qui obéit même sans l’intervention d’un clicker. Il est tout à fait envisageable que le collier gps prenne le relais du clicker dans l’éducation de l’animal de compagnie. Le chien, le chat habitués au clicker seront de fait plus réceptifs. Il n’en sera que plus facile de les conditionner avec le collier gps. Une façon satisfaisante de se passer du collier de dressage chien, du collier de rappel ou même de la laisse pour chien.

Il suffit pour cela de faire vibrer le collier à partir de l’application du smartphone au moment de leur repas. À force de répétitions, le chien et le chat associeront rapidement la vibration ou la sonnerie de leur collier gps à leur alimentation. En cas de fugue ou lorsqu’ils tardent à revenir, il n’y aura plus qu’à faire vibrer leur collier gps pour les voir revenir d’eux-mêmes à la maison. Et avec la fonction “suivi de l’animal en temps réel”, le maître est en capacité de savoir immédiatement si le rappel fonctionne.

Les maîtres de chien ou chat sont de plus en plus sensibles au bien-être de leur animal mais aussi plus attentifs à préserver leur relation et leur confiance avec eux. De ce fait, l’éducation positive canine ou féline prend chaque jour davantage le pas sur le dressage coercitif depuis quelques années en France. Et pour cause ! Lorsque les propriétaires de chiens ou chats recherchent sur Internet “Comment dresser son chien ?” ou “Comment faire revenir son chien ?”, l’entraînement au cliqueur est largement représenté dans les résultats de recherche aux dépens du collier de dressage.

Encouragés par les tutoriels qui fleurissent sur Internet, les maîtres sont de plus en plus nombreux à tenter l’aventure avec leurs chiens mais aussi avec leurs chats. Et pourquoi devraient-ils s’en priver ? Car en réalité le clicker training permet d’obtenir d’excellents résultats en matière d’éducation, tout en préservant l’intégrité des animaux de compagnie et par le fait la tranquillité d’esprit des propriétaires.

Pensez à tester vos connaissances à l'aide de notre quizz !

Ce site utilise certains cookies, mais sans abus. Principalement pour suivre les statistiques de visites, et les ventes liées à la publicité.