Grossesse, enfants : choisir le chat idéal

S'il est plus facile pour un chat de s'adapter à des enfants qu'à d'autres animaux, ce n'est pas gagné pour autant. Voici les informations essentielles à connaître pour des présentations réussies. Vous trouverez également dans cet article des réponses à vos questions en cas de grossesse.

Temps de lecture : 8 min

Si vous avez des enfants et que vous souhaitez adopter un chat, sachez qu’il existe des races de chats réputées pour être plus affectueuses et patientes que d’autres. Si vous souhaitez adopter un chat et que vous envisagez d’avoir des enfants, sachez également que vous pouvez choisir un chat hypoallergénique.

Non, ce n’est pas de la science-fiction ! Et lorsque vous prendrez connaissance des bénéfices des relations chat et bébé ainsi que chat et enfant, vous serez définitivement conquis. Suivez le guide…

Tout savoir sur les chats et les enfants [vidéo]

Cette vidéo vous permettra de connaître les races de chats idéales pour les enfants mais également les bienfaits qu'un chat peut avoir sur les tout petits. En effet, l'adoption d'un chat lorsque l'on a des enfants à la maison doit être mûrement réfléchie. Si les chats s'adaptent toujours aux enfants, certaines races sont réputées pour être plus affectueuses et joueuses. De plus, si votre enfant est allergique, il est important d'adopter une race de chat hypoallergénique. Devenez incollables sur les choses à savoir pour une relation parfaite entre votre enfant et votre petit poilu.

SOMMAIRE

Les races de chats les plus affectueux

Rappelons que les éleveurs professionnels font des élevages de chats mais également un travail de sélection concernant des caractéristiques comportementales propres à chaque race. On retrouve donc souvent le même caractère au sein d'une race de chat, ce qui n'est pas le cas des chats de gouttière. Ceci explique que l’on puisse affirmer qu’une race est plus affectueuse qu’une autre.

  • Ainsi donc l’Abyssin est un infatigable joueur, capable également de douceur mais avec un besoin d’affection énorme. A-t-on besoin de plus pour être le chat idéal aux yeux des enfants ?
  • L’Himalayen est un chat très affectueux et au tempérament placide. Mais son caractère espiègle et malicieux est idéal pour les enfants. Ce chat de race est capable de jouer comme un chaton ce qui fait de lui un super partenaire de jeux pour les enfants.
  • Le Maine Coon est un chat très attachant et attaché aux membres qui l’entourent. Ce chat a la particularité d’être spécialement proche d’un des membres de la famille avec qui il sera encore plus affectueux et connecté. Pour un enfant, une relation pareille est gravée à jamais.
  • Le Ragdoll est à l’opposé de ce qui caractérise un chat. Ce chat de race est aussi affectueux qu’il est grand, et il peut peser jusqu’à 8 kg ! Il est surtout dépourvu d’agressivité. Le Ragdoll est doux, placide et a un énorme besoin d’amour, ce qui ravira les enfants à coup sûr !
  • Le Sacré de Birmanie est un chat très sensible et calme. Ce chat affectueux et doux est très discret mais jamais loin de sa famille. Un véritable chat « chien » qui joue volontiers à la balle et qui surtout la ramène. Le Sacré de Birmanie est capable de construire une magnifique relation avec les enfants, pourvu qu’elle soit douce et respectueuse.
  • Le Siamois, longtemps décrié et taxé de chat caractériel, est en réalité une race extraordinairement affectueuse avec sa famille. A tel point qu’il n’est pas rare que ce chat de race attende le retour de son maître juste derrière la porte. Avec les enfants, le siamois se montre tout autant affectueux, vif, joueur et d’une patience sans borne. Éternel bavard, le siamois est capable d’établir une relation sans pareille avec les enfants.

Notez que nous avons cité les races de chats connus pour être les plus affectueux. Ça ne veut pas dire que les autres races de chats ne sont pas affectueuses. Gardons également à l’esprit que chaque chat a son caractère propre et que par conséquent chaque chat peut être plus ou moins affectueux indépendamment de sa race.

Les races de chats hypoallergéniques

Un chat suivi par un vétérinaire ne représente pas de danger sanitaire pour un enfant. Et si vous craignez des risques de santé pour votre enfant ou votre futur bébé tels que l’allergie liée à la présence d’un chat, vous pouvez choisir un chat hypoallergénique. Car l’allergie ou la sensibilité aux chats ne condamne plus à les regarder de loin. Il a été démontré que certaines races étaient moins allergisantes et que par conséquent ce sont des chats hypoallergéniques.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, l’allergène du chat est dû à la protéine Fel d1 qu’il sécrète et qui est présente sur la peau, dans la salive et dans les urines. L’allergie n’est pas due à proprement parler aux poils longtemps incriminés, même s’ils jouent un rôle. Lorsque le chat se lèche, la Fel d1 présente dans la salive se dépose sur les poils. Les poils tombent ou volent dans les pièces, disséminant la fameuse protéine génératrice d’allergie.

Les chats sécrètent tous la protéine Fel d1, il n’existe donc aucune race de chats totalement hypoallergénique. Mais certains chats sécrètent cette protéine en moindre quantité, ils sont mieux tolérés par les personnes sensibles, c’est ce qui fait d’eux des chats hypoallergéniques. Parmi ceux-ci :

  • Le Sibérien est le plus recommandé pour les personnes allergiques. En effet, il est reconnu pour sécréter une très faible quantité de Fel d1. Sa fourrure épaisse est la preuve que les poils du chat ne jouent qu’un rôle secondaire dans l’allergie.
  • Le Balinais ressemble beaucoup au siamois malgré une fourrure plus longue. Cela ne l’empêche pas d’être reconnu comme un chat hypoallergénique puisqu’il sécrète moins de protéine Fel d1 et que ses mues ne sont pas extraordinaires.
  • Le Cornish Rex et le Devon Rex au pelage ras dépourvu de sous-poils ont la particularité de ne pas perdre leurs poils ou très peu, en plus de sécréter la protéine Fel d1 en moindre quantité.
  • Le Korat sécrète lui aussi moins de Fel d1. Il est également dépourvu de sous-poils et n’est donc pas sujet au mues saisonnières. Ces deux facteurs combinés font du Korat un chat hypoallergénique.
  • La croyance veut que le Sphynx soit hypoallergénique car il n’a pas de poils. Ce n’est pas faux puisqu’il n’a pas de mue du fait de l’absence de poils. Mais c’est aussi et avant tout parce qu’il sécrète lui aussi peu de protéine Fel d1 responsable des allergies.

En outre, certaines études tendent à affirmer que la production de la protéine Fel d1 pourrait être sous contrôle hormonal et porteuse de phéromones. Partant de ce postulat, les mâles entiers pourraient être considérés comme plus allergisants que les femelles et les mâles castrés.

Quelle race de chat est faites pour vous ?

Faites le test et découvrez quelle race de chat vous correspond !

Les bienfaits d’un chat pour les enfants

Les chats et la grossesse

En premier lieu, il faut rappeler que chat et grossesse sont tout à fait compatibles. Il n’est donc aucunement contre-indiqué de vivre avec un chat pendant sa grossesse. Alors, si vous vous demandez s’il faut se séparer de votre chat pendant une grossesse. Heureusement, la réponse est non ! Bien entendu, il faudra prendre quelques précautions car toxoplasmose et grossesse en revanche ne font pas bon ménage. C’est un sujet qu’il ne faut pas négliger.

Sauf si vous êtes immunisée, auquel cas vous n’avez moins de crainte à avoir pour vous ou votre bébé. Pour être sûr de ne prendre aucun risque, c’est le futur papa qui s’occupera de la litière tout pendant que durera la grossesse. En effet, urine de chat et grossesse ne font pas la paire non plus. La future maman profitera des câlins et des marques d’attention du chat qui n’ignorera pas son état, ainsi que du ronronnement du chat aux merveilleuses vertus apaisantes.

D’aucuns disent que les chats sont capables de détecter la grossesse avant la future maman. Certains chats deviennent alors plus affectueux et plus doux, d’autres deviennent plus craintifs peut-être par peur anticipée de devoir partager leur territoire avec un nouveau membre. Mais tout rentrera dans l’ordre si vous savez le rassurer et si vous ne le délaissez pas. A ce sujet, il est important de rappeler que les jets d’urine un peu partout dans la maison ou l'appartement ne sont pas l’œuvre d’un chat jaloux, mais plutôt d’un chat qui peut être stressé par les événements qui surviennent et qu’il ne comprend pas.

Les relations chat bébé

Mais toutes ces précautions seront oubliées quand bébé naîtra. Car la relation chat et bébé est magique. Au début, le chat choisira ou pas de venir près du bébé. Si le chat est curieux, il s’approchera pour sentir et s’approprier la nouvelle odeur. Mais de nombreux chats plus craintifs, choisissent de rester à distance raisonnable.

Du reste, le temps où on attribuait des propriétés malfaisantes au chat comme de vouloir étouffer le bébé est révolu. Un chat essayera de dormir dans un berceau car il y fait chaud, que c’est douillet et que ça sent bon. Tout comme il le ferait sur une pile de linge propre.

Cependant, la plupart du temps, ils sont présents et ne ratent rien de ce qu’il se passe mais restent à bonne distance. Ce n’est que lorsqu’ils sont totalement rassurés, qu’ils vont à la rencontre du bébé. Cela peut prendre de nombreux mois.

Mais une fois établie, la relation chat et bébé est une réciproque bienfaisante pour les deux. Le chat passera de nombreuses heures à observer le bébé qui est une inépuisable source de curiosités, tandis que le bébé capable d’interagir avec son environnement sera instinctivement attiré par le chat. A tel point que l’on pourrait considérer que la présence du chat participe à son développement psychomoteur. Le bébé en âge de se mouvoir tentera d’attraper le chat qui passe à sa portée.

Puis, lorsqu’il commencera à ramper ou à faire du quatre pattes, le bébé essayera de rejoindre ou de suivre le chat. De même lorsque le bébé commencera à marcher. Ces interactions timides et maladroites sont en somme les prémices d’une extraordinaire relation chat enfant.

Les relations chat enfant

Car la relation chat enfant grandit en même temps que l’enfant lui-même. La présence d’un chat est bénéfique pour l’enfant à tout point de vue. Le chat joue un rôle indéniable dans son éducation.

En veillant au bien-être du chat et en participant aux soins réguliers comme remplir ses gamelles de nourriture et d’eau, nettoyer sa litière, l’enfant se responsabilise et apprend à considérer et à prendre en compte « l’autre ». Cela peut également contribuer à développer sa confiance en lui.

Le calme et la patience du chat sont source de réconfort pour l’enfant. En cas de heurts avec les autres membres de la famille, en cas de chagrin, l’enfant trouve une présence apaisante, déstressante et le chat est à même de le consoler plus que quiconque. De même que le chat parfois malicieux, souvent espiègle et joueur est un partenaire de jeux infatigable.

Mais ce merveilleux compagnon ne fait pas toujours ce que l’on attend de lui, c’est souvent lui qui décide. Encore une fois le tempérament du chat sera un des fondements de l’apprentissage de la patience pour l’enfant. Enfin, le chat est un confident hors pair pour un enfant qui pourra lui raconter ses bonheurs, ses chagrins et ses secrets en sachant qu’ils ne seront jamais révélés. Bref, il n’est pas rare que le chat soit qualifié de meilleur ami de l’enfant, et ce n’est pas peu dire !

La présence d’un chat dans la vie d’un enfant n’est qu’une suite de bénéfices, qu’ils soient psychomoteurs, éducationnels ou émotionnels. Que vous fassiez le choix d’opter pour un chat plus affectueux ou un chat hypoallergénique, vous serez assurément conquis par toutes ses autres qualités. Et si votre choix n’est pas arrêté, faites notre test « Quelle race de chat est faite pour vous ? ».