dehaze shopping_basket

Identification d’un chat ou chien : le guide complet

Identification d'un chat par puce électronique

Temps de lecture : 14 minutes

L’identification est un passage obligé pour tout propriétaire de chien ou chat en France. Ainsi, en 2018, 699 198 chats ont été identifiés contre 746 040 chiens (Baromètre 2018 sur l’identification des carnivores domestiques). Le nombre de chats identifiés a littéralement explosé en 5 ans avec une augmentation de 43%. C’est qu’au-delà de l’aspect législatif, il existe de nombreux avantages à réaliser l’identification de son chien ou de son chat, que ce soit par une puce électronique ou un tatouage.

Vous êtes sur le point de faire identifier votre animal ? Nous avons préparé pour vous ce guide complet pour tout savoir de cette phase importante de la vie de votre chat ou chien.

L'identification, à quoi ça sert ?
Dans cette vidéo l'I-CAD vous explique en quoi il est primordial de faire identifier votre chat ou chien et vous présente sa dernière innovation, l'application mobile Filalapat.

Pourquoi faire identifier son chat ou chien ?

Deux chiens partent en voyage en voiture

Il est légitime de commencer par s’interroger sur l’utilité de faire identifier son animal. Sachez qu’il existe au moins 5 bonnes raisons de faire pucer ou de faire tatouer votre chien ou chat. Les voici.

Obligation de l’identification des chiens et chats

Ces dernières années la loi française a accru ses exigences vis-à-vis de l’identification des animaux. Ainsi, alors que jusqu’en 2012 l’identification était requise pour tout chat vendu ou cédé, il est depuis 2012 obligatoire de faire tatouer ou pucer tout chat de plus de 7 mois (Article L212-10 du code rural et de la pêche maritime).

Auparavant vous n’aviez donc pas besoin d’identifier les chatons de votre portée si vous les conserviez ; désormais vous devrez le faire au bout de quelques mois. Ce chiffre n’est d’ailleurs pas un hasard car c’est aux alentours de 7 mois que l’on procède à la stérilisation des chats (castration des mâles ou ovariectomie des femelles) ; stérilisation au cours de laquelle ils seront anesthésiés et pourront facilement être pucés ou tatoués.

Si vous avez un jeune chien vous vous demandez peut-être à quel âge pucer un chiot ? Il est obligatoire de l’identifier s’il a plus de 4 mois ou en cas de nouveau propriétaire, que cela concerne un don ou une vente (même Article L212-10).

Enfin sachez que cette identification est également obligatoire si vous souhaitez faire vacciner votre animal domestique contre la rage. Autant dire qu’il en va également de votre intérêt de respecter les prescriptions de la loi.

Pas de voyage sans identification de votre animal

Depuis le 3 juillet 2011 l’Union européenne impose l’identification des animaux comme préalable à tout déplacement d’un pays à un autre.

Le tatouage de votre chien ou chat peut être suffisant s’il a été réalisé avant cette date. Attention néanmoins, cela n’inclut pas le Royaume-Uni, l’Irlande et Malte ; dans ces pays il vous sera demandé un certificat de puçage de votre animal domestique.

En-dehors de ce cas précis il est nécessaire que le chien ou chat candidat au voyage ait été pucé. En effet, la puce électronique est désormais le prérequis nécessaire pour embarquer vers d’autres cieux. Le tatouage n’est plus un critère valable d’identification et il vous sera demandé un certificat prouvant que vous respectez bien la législation européenne.

Pas de pedigree sans identification de votre chat ou chien

Comme le rappelle le LOOF (Livre Officiel des Origines Félines) et la Société Centrale Canine il est nécessaire que votre animal soit identifié pour prétendre à l’authentification de sa race. Ainsi si votre chien ou chat n’a ni puce électronique ni tatouage il sera impossible de faire reconnaître son pedigree.

Pour ceux d’entre vous qui possèdent un chat de gouttière, ou un chien ne correspondant à aucune race en particulier, cela n’aura aucune incidence directe. En revanche pour ceux qui auraient un animal racé cela peut être frustrant de ne pas pouvoir faire valider son origine auprès des organismes officiels.

L’identification, seul moyen de confirmer l’identité du propriétaire de l’animal

Il est des cas particuliers de l’existence où il faut pouvoir prouver qui est le propriétaire légal de l’animal. Citons par exemple le cas du vol d’un chien ou chat, celui d’un divorce, ou encore celui d’une famille ayant recueilli un animal qu’elle pensait perdu.

Rien de plus terrible que de devoir renoncer au compagnon d’une vie par le simple fait de ne pouvoir prouver que l’on est son maître. Il faut donc faire reconnaître votre “parenté” légalement ; et pour cela pas d’autre choix que de faire pucer ou tatouer votre chat ou chien. Cette identification permettra aux autorités compétentes de confirmer que vous êtes bien le propriétaire de l’animal, et ainsi valider qu’il vous revient de présider à son avenir.

L’identification pour retrouver un chat ou chien perdu

Si votre chien ou chat a disparu, son numéro d’identification sera le seul moyen pour les personnes le retrouvant de vous contacter, et ainsi de vous le restituer. Cela peut permettre d’éviter de longs jours d’angoisse et d’inquiétude. Car dès que votre animal sera amené dans un refuge ou une clinique vétérinaire, des personnes habilitées pourront lire les informations liées à son numéro d’identification. Ainsi vous serez contacté quelques minutes plus tard et on vous donnera rendez-vous pour venir le chercher.

Au contraire, si votre chien ou chat n’est ni pucé ni tatoué, il sera impossible de vous retrouver. Il y a donc de fortes chances pour que l’animal finisse à la fourrière. Et là cela peut très mal finir : passé un délai de 8 jours sans réussir à identifier le propriétaire du chat ou chien, la fourrière le considérera comme abandonné (Article L211-25 et L211-26 du code rural et de la pêche maritime). Soit une place est trouvée dans un refuge ou une famille d’accueil, soit votre animal sera euthanasié. Une fin des plus tragiques pour un être cher.

Pour ces raisons il est essentiel que vous pensiez à mettre à jour les informations concernant votre chien ou votre chat sur sa carte d’identification. Pour ce faire il suffit de contacter l’I-CAD, ou de vous connecter sur son application Fililapat, et de préciser les changements survenus. Parmi les cas possibles citons : un changement d’adresse, un changement de numéro de téléphone, ou bien encore un changement de propriétaire (ou changement de détenteur) du chien ou chat pucé, même si c’est un don.

Quels sont les principaux acteurs de l’identification des animaux en France ?

Femme accédant au site internet de l'I-CAD depuis un ordinateur

Vous devriez maintenant être persuadé de l’utilité de faire pucer ou tatouer votre chat ou chien. Mais auprès de qui ? Voici une présentation des principaux acteurs français de l’identification animale.

I-CAD, le fichier français des animaux identifiés

L’ICAD (Identification des carnivores domestiques) est l’organisme chargé de référencer tous les animaux domestiques de France. Il gère un énorme fichier central contenant les informations de tous les chiens et chats identifiés en France. C’est lui qui centralise l’ensemble des cartes d’identification de nos animaux et qui entérine chaque changement de situation.

Récemment il a aussi lancé son application mobile, baptisée Filalapat, qui permet de rapidement déclarer un animal disparu ou trouvé.

Europetnet, le fichier européen des chiens et chats identifiés

Europetnet est un groupement centralisant toutes les données des pays européens. Il est le fruit d’une collaboration entre les différents acteurs nationaux de l’identification des animaux (l’I-CAD en est d’ailleurs un des membres fondateurs). Une réponse ponctuelle au manque d’homogénéité des Etats sur la question de l’identification des chiens et chats.

Si vous habitez près d’une frontière et que vous avez perdu votre animal, ce fichier central peut notamment permettre d’étendre votre recherche aux pays frontaliers.

Le vétérinaire, premier acteur de l’identification des animaux

Votre vétérinaire est un acteur majeur de l’identification de votre animal. C’est lui qui implantera la puce électronique ou réalisera le tatouage permettant l’identification. C’est encore lui qui fera les première démarches auprès de l’I-CAD. Et enfin c’est aussi lui qui aura la possibilité de lire les informations contenues dans la puce électronique si une tierce personne retrouve votre animal perdu.

Vous pourrez trouver un annuaire des vétérinaires en vous rendant sur le site de l’Ordre national des vétérinaires.

Les gendarmes et refuges pour animaux domestiques

Enfin sachez qu’en-dehors des vétérinaires, les principales personnes habilitées à consulter les informations d’un chien ou chat dans le fichier national sont les gendarmes et le personnel des refuges pour animaux. Comme par exemple la SPA (Société Protectrice des Animaux) qui travaille quotidiennement à la protection animale.

Quels sont les documents officiels de l’identification d’un chien ou chat ?

Carte d'identification émise par l'I-CAD

Il existe deux documents principaux pour entériner l’identification de votre animal domestique. A ces deux documents s’ajoute un troisième dans le cas particulier d’un chien ou chat ayant été pucé ou tatoué dans un autre pays que la France.

Le certificat provisoire d’identification

Rempli par le vétérinaire, le certificat provisoire d’identification est transmis à l’I-CAD pour permettre l’enregistrement de l’animal identifié en attendant l’émission de la carte d’identification officielle.

Il est édité en trois exemplaires (un pour l’I-CAD, un pour l’identificateur - le vétérinaire, un pour le détenteur de l’animal) et a une validité d’un mois. Il s’agit donc bien d’un document provisoire et ne peut en aucune façon se substituer à la carte d’identification.

La carte d’identification

La carte d’identification est le document définitif de l’enregistrement de votre chat ou chien dans le fichier national d’Identification des Carnivores Domestiques. Elle vous sera envoyée dans un délai d’un mois après l’émission du certificat provisoire d’identification.

Elle est constituée de deux parties. La première permet de réaliser des démarches auprès de l’I-CAD. La seconde permet de justifier de l’enregistrement effectif de l’animal.

Si vous perdez cette carte il est possible d’en faire un duplicata en remplissant le formulaire correspondant disponible auprès de votre vétérinaire ou sur le site de l’I-CAD.

Certificat d’importation ou d’échanges intra-communautaires

Le Certificat d’importation est le document qui permet de transférer les informations d’un animal identifié à l’étranger dans le fichier national français. Il doit être rempli par un vétérinaire dont l’activité est exercée sur le sol français.

Pourquoi choisir le tatouage comme mode d’identification de votre chat ou chien ?

Chat avec un tatouage d'identification à l'oreille

Même si le tatouage pour chien ou chat tombe peu à peu en désuétude, ne représentant que 15% du nombre total d’identifications en 2018, il a ses avantages par rapport à la puce électronique. Alors, pourquoi préférer le tatouage à la puce électronique ?

Faire tatouer son chat ou son chien

Le principe du tatouage pour animal est de tatouer un numéro d’identification à l’intérieur de l’oreille ou dans la cuisse du chien ou chat. Même si le choix est laissé à la discrétion de votre professionnel, dans la plupart des cas le tatouage se fera dans l’oreille droite de l’animal.

Comment tatouer un chien ou chat ? Les seules personnes autorisées à réaliser une telle opération sont le vétérinaire et les tatoueurs agréés. Ils vont donc tatouer un numéro d’identification composé de 3 chiffres et 3 lettres au moyen d’un dermographe ou d’une pince.

Le dermographe est l’outil utilisé par les tatoueurs pour les tatouages humains. Pas particulièrement douloureux il s’effectue malgré tout sous anesthésie générale pour éviter que le chien ou chat ne bouge et pour éviter toute souffrance inutile de l’animal.

La tatouage à la pince est lui beaucoup plus pénible pour le chien ou chat. Comme son nom l’indique, il est obtenu en serrant l’oreille de l’animal entre les deux bords d’une pince. L’un des bords est couvert de picots qui dessineront le tatouage sur la peau du chat ou chien. Même réalisé sous anesthésie générale, il restera douloureux pour votre animal domestique ; mieux vaut donc préférer le faire tatouer par dermographe.

Prix d’un tatouage pour chat et chien

Le prix d’un tatouage pour chien ou chat se situe entre 30€ et 70€. Le prix dépendra de l’espèce et du moment où le tatouage sera fait. Si vous décidez de le faire au moment d’une autre opération (comme lors de la stérilisation pour un chat) vous n’aurez pas à payer d’anesthésie générale supplémentaire, car elle sera déjà inclue dans le prix de l’autre opération.

L’avantage du tatouage pour chien et chat

Le principal avantage du tatouage pour votre animal est qu’il est visible à l’oeil nu. Pas besoin de lecteur pour déceler la présence d’un tatouage sur la peau d’un chien ou chat. Ainsi un animal tatoué aura moins tendance à susciter les convoitises.

Pour un chat tatoué, le tatouage indiquera qu’il a déjà un propriétaire et n’incitera pas une tierce famille à le recueillir. Cela peut paraître étonnant, mais de nombreux chats considérés comme perdus ont en réalité été adoptés par une nouvelle famille. Cette famille n’ayant aucune idée que le chat en question avait déjà un foyer où il se plaisait. Cela ne vous évitera peut-être pas de vous poser un jour la question de comment retrouver votre chien ou chat tatoué, mais c’est déjà un bon début pour faire en sorte de garantir sa sécurité et la longévité de votre vie commune.

Notez malgré tout que le tatouage a l’inconvénient de s’estomper avec le temps, sans pour autant disparaître totalement. Il faudra alors l’oeil expert d’un professionnel (le vétérinaire) pour déchiffrer convenablement le numéro d’identification du chien ou chat.

Pourquoi choisir la puce électronique pour chien et chat ?

Un vétérinaire lit le contenu de la puce électronique d'un chat

La puce électronique est le moyen préféré des Français pour faire identifier leur chat ou chien, avec près de 85% des identifications en 2018. C’est aussi le seul moyen reconnu pour vous rendre à l’étranger avec votre animal. Cette préférence semble justifiée eu égard aux avantages de cette méthode, voici lesquels.

Faire pucer un chien ou un chat

Contrairement au tatouage il n’est pas besoin d’anesthésier totalement l’animal lors du puçage. Pour le chien c’est carrément inutile. Pour le chat on peut s’en passer mais il est préférable d’avoir recours à une sédation légère (tranquilliser l’animal à l’aide d’un médicament pour éviter un coup de griffe malheureux). Car en réalité faire pucer un chat ou chien est totalement indolore pour ce dernier. La seule exception à l’absence d’anesthésie est si le puçage intervient en même temps qu’une autre opération ; le vétérinaire en profitera alors pour implanter la puce électronique alors que l’animal est anesthésié.

La puce d’identification consiste en un minuscule transpondeur de la forme d’une gélule (mais plus proche de la taille d’un grain de riz). Ce petit cylindre contient le numéro d’identification de votre chien ou chat. Ce numéro comporte 15 chiffres décomposé de la sorte : 3 chiffres faisant référence au pays de l’identification, 2 chiffres pour l’espèce identifié, 2 chiffres représentant le fabricant de la puce et 8 chiffres pour le numéro d’identification propre à l'animal.

Pour lire le contenu du transpondeur le vétérinaire fera appel à un lecteur de puce pour chien ou chat. Cela consiste en un gros boîtier qui émet un bip lorsqu’il a scanné les informations de l’animal. Ces informations s’affichent ensuite sur l’écran. Très rapide, cette procédure fonctionne parfaitement pour les chiens ou chats craintifs qu’il est compliqué d’approcher.

Prix d’une puce électronique pour chien et chat

Le prix pour pucer un chien ou un chat sera compris entre 60€ et 70€ en fonction de la clinique vétérinaire que vous choisirez.

Les avantages de la puce électronique pour chat et chien

Les principaux bénéfices de cette méthode sont l’aspect indolore de l’implantation et le caractère immuable de l’identification. L’animal ne souffrira pas et son identification ne s’estompera pas avec le temps comme pour un tatouage.

Il est aussi important de préciser que la puce électronique n’est pas dangereuse pour la santé de votre chien ou chat. Il est simplement recommandé de ne pas caresser votre animal à l’endroit où a eu lieu l’implantation, ceci afin d’éviter de faire bouger le transpondeur à l’intérieur de son corps. Passées quelques semaines la puce sera bien en place et vous pourrez de nouveau le caresser dans la zone en question.

Enfin, il existe un avantage propre aux chats auquel on ne pense pas forcément. Pucer votre chat vous permettra d’accéder au confort des chatières pour puce électronique ainsi que des distributeurs de nourriture à puce électronique. La chatière à puce électronique utilise la puce de votre chat pour l’identifier et actionner l’ouverture de la trappe ; aucun autre chat du quartier ne pourra pénétrer chez vous !

La gamelle à puce électronique identifie également votre chat grâce à sa puce pour autoriser l’accès à la nourriture ; tout bonnement révolutionnaire pour empêcher vos chats de se voler leur ration alimentaire (avec des problèmes sanitaires potentiels importants ; l’un des chats pouvant avoir des problèmes de surpoids et l’autre des problèmes de malnutrition).

L’inconvénient majeur de la puce électronique pour chien et chat

La gêne potentielle que peut entraîner l’identification par puce électronique est qu’il n’est pas aisé de savoir si un chien ou un chat est pucé. Ainsi, dans le cas d’un chat ou chien perdu pucé la personne qui va le trouver ne pensera pas forcément à l’emmener chez le vétérinaire pour que sa puce y soit lue. De même, vous ne dissuaderez pas une potentielle famille d’accueil de votre chat ou un voleur de chien.

Mais les choses évoluent progressivement avec le temps, et la puce est de plus en plus connue par les gens. Malgré tout nous vous recommandons d’ajouter un médaillon au collier de votre animal. Souvent offert au moment de l’implantation de la puce, ce médaillon pour chien et chat indiquera de façon visuelle que votre animal est pucé.

Chacune de ces deux méthodes d’identification a ses qualités et ses défauts. Il peut d’ailleurs être difficile d’arbitrer entre les deux, même si la loi a tendance à pousser en faveur de la puce électronique. Sachez néanmoins que 0,34% des identifications en 2018 ont eu recours à la fois au tatouage et à la puce électronique. Une manière, un peu coûteuse il est vrai, de s’assurer de faire le bon choix.

Le mythe de la puce GPS sous cutanée pour chat et chien

Un homme tient une micro puce entre ses doigts

Cela fait partie des fantasmes collectifs qui ont la vie dure parmi les propriétaires d’animaux domestiques. Qui n’a pas rêvé de localiser son chien ou chat par l’intermédiaire de sa puce électronique ? Qui n’a pas espéré pouvoir implanter une puce gps sans abonnement à son chat ou chien ? Pourtant cela est impossible et nous vous expliquons pourquoi.

Pourquoi est-il impossible d’implanter une puce GPS sous cutanée à son chat ou son chien ?

Micro puce GPS pour chat, puce électronique de localisation, puce électronique GPS, autant de noms pour un même fantasme.

Non il n’est pas possible de localiser votre animal à l’aide de sa puce électronique. La raison est simple : les informations d’identification de la puce ne contiennent aucune donnée de géolocalisation ; et même si tel était le cas, la technologie utilisée ne permet qu’une lecture à bout portant à l’aide d’un lecteur de puce (impossible donc de récupérer les informations à distance).

De la même façon il n’est pas possible d’implanter une puce GPS à votre chat ou chien. Car tout dispositif de localisation nécessite une batterie (pour fonctionner), un module et une antenne GPS (pour la récupération de la position GPS) ainsi qu’une connectivité (pour l’envoi de cette position GPS). Ces trois éléments rendent la taille d’un tel dispositif impossible à intégrer dans le corps d’un animal. Et de toute façon comment pourriez-vous recharger le dispositif ?

Le collier GPS pour chat et chien pour localiser votre animal

En réalité, si vous souhaitez être capable de localiser votre animal en temps réel et sans limite de distance il n’existe qu’un seul type de dispositif : le collier GPS pour chat et chien.

La solution est composée d’un traceur GPS, plus ou moins petit en fonction des fabricants, associé à une application mobile. L’ensemble vous permet de suivre les déplacements de votre chien ou chat directement depuis votre téléphone. Mais pas que : vous êtes prévenu en cas de fugue de votre animal, pouvez découvrir l’étendu de son territoire, et même l’éduquer à revenir de lui-même avec des fonctions comme la sonnerie et le vibreur.

Ce type de puce GPS est plus complexe qu’une simple puce électronique, et il convient de faire le bon choix quant au choix du fabricant sur lequel vous vous appuierez pour la sécurité de votre animal. Si le sujet vous intéresse nous avons rédigé un guide complet pour bien choisir le collier GPS de son chien ou de son chat. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires pour un choix mûrement réfléchi.

Pour résumer il est important de bien se mettre en conformité avec la loi en ce qui concerne l’identification de votre animal. Celle-ci est essentielle à plus d’un titre comme nous l’avons montré au cours de cet article. Que vous choisissiez de tatouer ou de pucer votre animal, vous serez de toute façon accompagné tout au long du processus par des professionnels qui maîtrisent leur domaine et en qui vous pouvez placer votre confiance. Il en va de la sécurité de votre chien ou chat.