dehaze shopping_basket

Comment dresser ou éduquer un chien ou chat ?

Il existe un grand nombre de méthodes de dressage, qui ne partent pas forcément du même postulat. Nous vous expliquons les grandes différences entre méthode coercitive et éducation naturelle, ainsi que les choses à savoir sur chaque type de produits de dressage.

Chien dressé qui saute un obstacle

Temps de lecture : 22 minutes

L’éducation d’un animal domestique est une tâche compliquée mais pas impossible. Autant le dire tout de suite, vous pouvez très bien y arriver vous-même sans l’aide d’un centre de dressage ou d’un dresseur pour chien et chat. Bien sûr il existe des écoles de dressage dispensant des cours de dressage pour animaux mais ça n’est pas une obligation, tout juste une solution si votre chien ou chat est particulièrement difficile à éduquer. Vous n’avez donc pas besoin de devenir dresseur de chien ni même éducateur canin pour réussir.

Alors comment faire pour dresser son animal ? L’éducation canine ou féline nécessite la connaissance de quelques techniques (simples) de dressage de chien et chat, le tout agrémenté d’un minimum de volonté pour bien comprendre le comportement du chien ou du chat. On ne naît pas éducateur, il faut apprendre à éduquer.

Nous vous proposons dans cet article de vous familiariser avec les techniques utilisées par les éducateurs canins et félins. Libre à vous ensuite de compléter ce nouveau savoir par l’achat d’un livre de dressage des chiens et chats.

Par où commencer l'éducation de son chien ?
Voici une vidéo très bien faite, où l'éducateur canin Vincent Marchal vous explique par quoi commencer l'éducation de votre chien.

Pourquoi vouloir dresser ou éduquer son chien ou chat ?

Chat éduqué avec un target stick

La première question à se poser est de savoir pourquoi il faudrait dresser ou éduquer son animal ? Tout simplement car sans un minimum d’apprentissage votre chien ou chat ne comprendra pas ce que vous attendez de lui en termes de règles de vie. Vous pourriez rapidement vous retrouver avec un chien fugueur ou un chat disparu pendant plusieurs jours. Mais rentrons dans le détail pour ces deux races d’animaux de compagnie.

Le chien, un animal fugueur

Vous vous êtes sûrement déjà posé l’une de ces questions : “comment dresser son chien ?”, “comment dresser un chiot ?” ou bien “comment éduquer un chien ?”. C’est d’ailleurs sans doute la raison qui vous a poussé à lire cet article.

Le constat qui motive ce genre de questionnement trouve souvent son origine dans la recherche d’une solution aux problèmes de fugue d’un chien. Et dans ce cas précis il n’y a pas pléthore d’alternatives : il faut transformer le chien fugueur en chien dressé afin d’obtenir son obéissance ou sa coopération. Vous tenez une motivation suffisante pour vous lancer dans la grande aventure de l’éducation canine.

Néanmoins, il est conseillé de ne pas attendre que votre chien fugue pour s’occuper de son éducation. Le dressage est d’autant plus efficace s’il s’agit d’un dressage de chiot. Les bons réflexes étant assimilés pendant la période de socialisation, le chiot deviendra à coup sûr un chien très bien dressé une fois arrivé à l’âge adulte ! Notez que cela ne vous dispensera pas de faire identifier votre chien, ne serait-ce que d’un point de vue légal.

Il y a évidemment d’autres raisons qui peuvent pousser un maître à s’occuper de l’éducation du chiot : lui apprendre à rester seul, lui apprendre la propreté (notamment pour faire ses besoins), éviter qu’il n’aboie, ne pas se bagarrer avec ses congénères… En d’autres termes lui enseigner les bonnes habitudes, l’habituer aux ordres de base.

Le chat, un animal qui disparaît souvent

Malgré la croyance populaire selon laquelle un chat revient toujours chez lui nous vous déconseillons de jouer avec le feu. Vous pourriez finir par vous poser les questions suivantes : “combien de temps un chat peut disparaître ?”, “un chat peut-il partir plusieurs jours et revenir ?”, “un chat peut-il se perdre ?” ou bien “disparition chat quand s’inquiéter ?” (les quatre questions étant directement tirées des recherches les plus tapées sur Google).

Pourquoi les chats disparaissent ? Tout simplement car leur nature les pousse à explorer, à chasser, à agrandir leur territoire. Il n’y a aucune relation directe avec une quelconque notion de malheur de l’animal, mais plutôt avec son être profond. C’est pour cette raison qu’il faut lui inculquer les règles élémentaires à respecter le plus tôt possible. La première de ces règles étant de rentrer à la maison le soir venu, ou dans tous les cas de ne pas disparaître pendant plusieurs jours (“mon chat n’est pas rentré” est aussi l’une des expressions les plus recherchées sur Google).

Si on dit souvent qu’il est impossible d’éduquer ou de dresser un chat, sachez que c’est faux. Comment dresser un chat ? Etonnamment ce sont les mêmes techniques d’éducation utilisées pour un chien qui serviront pour un chat. Du moins en ce qui concerne l’éducation naturelle, mais nous aborderons ce point ultérieurement dans l’article.

Les différentes méthodes de dressage et d’éducation d’un chien ou chat

Chien éduqué avec la méthode clicker training

Il existe différentes méthodes pour éduquer ou dresser son fidèle compagnon. Elles font d’ailleurs chacune référence à une terminologie propre. Ainsi on parlera plus volontiers de dressage en ce qui concerne les méthodes coercitives, quand on préférera le terme d’éducation pour l’apprentissage par coopération.

Les méthodes d’éducation et de dressage coercitives des chiens et chats

On appelle méthode coercitive tout dressage utilisant la punition comme moteur de l’obéissance du chien ou du chat. La punition permettra de corriger le comportement contraire à la volonté du maître. Ces techniques de dressage ont eu leur moment de gloire, notamment lorsque fut développée la théorie du mâle alpha à partir de l’observation des meutes de loups (ces meutes ayant toujours en leur sein un mâle dominant, le mâle alpha). Il s’agissait alors de placer le propriétaire du chien dans la peau du mâle alpha, imposant le respect à l’animal par la contrainte.

De l’eau a depuis coulé sous les ponts en matière de dressage des chiens et chats, et ces méthodes sont de plus en plus décriées. On leur reproche notamment leur manque d’humanité dans le traitement infligé aux animaux ainsi dressés.

Sont à ranger dans les méthodes coercitives les solutions suivantes : les clôtures électriques pour chien et chat (appelées également clôtures anti-fugue et colliers anti-fugue), les colliers de dressage pour chien et chat (appelés également colliers d’éducation, colliers de rappel et colliers électriques), ou bien encore les colliers anti-aboiement.

Si nous nous garderons bien de juger les propriétaires attirés par ce genre de méthodes, nous les déconseillons formellement en ce qui concerne les chats. Ces derniers répondant très négativement à la punition, l’emploi d’une méthode coercitive dans le dressage d’un chat pourrait entraîner le rejet pur et simple du maître par l’animal, et ce de façon définitive.

L’éducation naturelle ou l’apprentissage par coopération

L’éducation naturelle ou traditionnelle d’un chien ou chat consiste à éduquer l’animal en tâchant d’obtenir sa coopération, son assentiment. Il s’agit de prendre en compte le caractère propre à son chien ou chat et de l’éduquer en fonction de celui-ci.

On emploie donc le renforcement positif (par opposition avec le renforcement négatif) qui gratifie l’animal d’une récompense à chaque fois qu’il effectue une action demandée par son maître. Il n’y a donc pas de punition : le chien ou chat effectue l’action car il le veut bien, avec en tête la récompense qu’il y a au bout (le plus souvent une friandise). On peut véritablement parler de jeux de dressage pour chiens et chats.

Sont à ranger dans cette catégorie les solutions suivantes : le clicker pour chien et chat (ou clicker training) et l’éducation par mimétisme.

L’avantage de l’éducation naturelle est qu’elle permet d’éduquer un chat autant qu’un chien, le tout en préservant au maximum le bien-être de l’animal et la relation avec son maître.

La clôture électrique avec collier anti-fugue pour chien ou chat

Clôture électrique anti-fugue pour chien ou chat

Ce système anti-fugue pour chien ou chat s’inspire des clôtures électriques sans collier qui sont employées dans l’agriculture, ou des clôtures pour chien et grillage anti-fugue pour chat plus classiques. On délimite un périmètre dans lequel le chien ou le chat est autorisé à se mouvoir en liberté.

Au-delà de cette zone le collier anti-fugue du chien ou du chat va émettre une décharge électrique (stimulation électrostatique) destinée à le dissuader de quitter le périmètre défini. Un bip annonce la décharge à venir afin que l’animal revienne de lui-même dans l’espace alloué sans avoir à subir le renforcement négatif (une fois qu’il aura été conditionné). Notez que l’intensité de la décharge est réglable en fonction de la sensibilité de l’animal.

Qu’il s’agisse d’un collier anti-fugue pour gros chien ou d’un collier anti-fugue pour petit chien le principe est toujours le même : si l’animal a le poil court on choisira un collier récepteur avec contacteurs (points de contacts avec la peau) courts, s’il a le poil long ou épais on choisira un collier électrique pour chien anti-fugue avec contacteurs longs. Il est d’usage de laisser le passage d’un doigt entre le collier de dressage et le cou du chien ou du chat.

Fonctionnement d’une clôture électrique pour chien ou chat avec fil

Ce type de clôture anti-fugue pour chien ou chat est composée d’un kit clôture électrique pour chien : émetteur, collier chien anti-fugue (récepteur), fil clôture électrique pour chien.

Comment installer une clôture électrique pour chien ? Le principe est de clôturer son terrain avec le fil électrique fourni, que l’on enterre dans le sol à au moins 10 centimètres de profondeur, ou que l’on accroche le long d’une barrière pour chien existante.

Cette méthode coercitive de dressage permet d’être précis dans le tracé que l’on fait de la limite à ne pas dépasser. On peut ainsi délimiter le périmètre intérieur au centimètre près et exclure certaines zones qui se trouvent au sein de ce périmètre : citons notamment les potagers, les points d’eau, le coin réservé aux enfants, etc.

Le prix d’un tel dispositif varie entre 75€ et 150€ en fonction de la qualité bien sûr, mais aussi de la longueur du fil électrique fourni ou de la taille des contacteurs du collier.

Si vous perdez cette carte il est possible d’en faire un duplicata en remplissant le formulaire correspondant disponible auprès de votre vétérinaire ou sur le site de l’I-CAD.

Fonctionnement d’une clôture électrique pour chien sans fil

Ce type de barrière anti-fugue pour chien ou chat a la particularité de ne nécessiter aucune installation de fil électrique (ce qui peut être particulièrement laborieux quand on choisit de l’enterrer dans le sol). Une telle clôture pour chien anti-fugue se compose uniquement d’un émetteur et d’un collier sans fil.

On place ainsi l’émetteur au centre de la zone autorisée (la maison ou le jardin) et en hauteur (à au moins 60 centimètres du sol). Il va créer une barrière virtuelle circulaire tout autour de lui avec une distance maximale de 32 mètres. Cette distance est réglable au moment du paramétrage. Si l’animal franchit la zone ainsi créée, on retrouve le principe de décharge électrique accompagnée d’un bip cité plus haut.

L’inconvénient majeur de ce type de barrière de sécurité pour chien ou chat est le manque de précision de la zone ainsi que l’incapacité à couvrir une grande étendue. Il faut donc opter pour cette option dans le cas d’une maison avec petit jardin. Si votre terrain dépasse 32 mètres de profondeur cela empêchera votre animal de profiter pleinement de cette aire de jeu à ciel ouvert.

Le prix d’un équipement de ce genre est d’environ 200€, en fonction des marques et des modèles. Les colliers pour chat anti-fugue sont souvent moins chers que ceux pour chien.

Les limites des colliers anti-fugue pour chien et chat

Nous ne souhaitons pas juger les propriétaires choisissant de lutter contre la fugue de leur chien ou de leur chat par une clôture électrique ou un collier anti-fugue. Mais tout de même, si vous n’avez pas encore épuisé toutes les solutions, nous vous recommandons de reporter votre achat.

Les décharges électriques ont beau être réglables par vos soins et définies pour ne pas faire du mal à l’animal, cela reste un traitement à éviter. D’autant plus qu’obtenir l’obéissance de votre chien ou de votre chat par la force n’est pas fait pour solidifier le lien qui vous unit.

Pour les chats c’est encore plus vrai car il s’agit d’un animal de territoire, dont le besoin d’exploration est inné. Le contraindre à un périmètre restreint c’est aussi limiter son épanouissement.

Notons également que, si pour une raison ou pour une autre votre animal décidait de passer outre la stimulation électrostatique reçue, vous n’auriez aucun moyen pour le faire revenir. Il en va de même en cas de panne soudaine de l’appareil. Cette dépendance vis-à-vis du collier anti-fugue de votre chien ou chat est une limite importante de ce type de système anti-fugue.

La marque la plus reconnue en matière de clôture électrique ou de collier anti-fugue est PetSafe.

Les colliers de dressage pour chiens et chats

Chien dressé avec un collier de dressage

Il existe d’autres comportements que la fugue que le maître d’un chien ou d’un chat pourrait vouloir corriger. Nous ne traiterons pas de l’aboiement (ou du miaulement) et des chiens qui tirent sur leur laisse car ils impliquent des produits spécifiques : collier anti-aboiement pour chien (ou collier anti-aboiement électrique), collier anti-miaulement pour chat, collier anti-traction et collier anti-étranglement pour chien.

Ainsi on pourra dresser son chien à ne pas détruire les plantes, à ne pas sauter sur les gens, ou encore à ne pas courir après ses congénères. Attention néanmoins à ne pas utiliser un collier électrique comme collier de rappel pour chien ; en effet, revenir auprès de son maître doit toujours être source de plaisir pour l’animal. Autrement ce dernier finira par vous craindre et vous aurez créé le comportement inverse de ce que vous recherchiez : votre chien vous fuira tout bonnement.

Fonctionnement d’un collier électrique pour chien ou chat

Qu’il s’agisse d’un collier de dressage pour gros chien ou d’un collier de dressage pour petit chien la composition de votre pack sera la même : un boîtier télécommande comme émetteur, un collier électrique comme récepteur. C’est la télécommande qui permettra d’agir à distance sur le collier de dressage, avec une portée maximale de 1500 mètres. Sachez qu’il est possible de connecter jusqu’à 3 colliers électriques pour chiens et chats au même émetteur (à vérifier selon le modèle choisi).

Le principe est de corriger un comportement “déviant” de l’animal en le punissant d’un renforcement négatif. Les colliers électriques offrent tous la possibilité d’avertir dans un premier temps le chien ou le chat à l’aide d’une vibration ou d’une sonnerie. Si l’obéissance n’est pas au rendez-vous alors on peut déclencher une décharge électrique. L’intensité de ces trois stimulus est réglable depuis la télécommande.

Le prix d’un collier de dressage pour chien ou chat varie entre 30€ et 50€ et peut atteindre les 150€ pour les produits les plus sophistiqués (souvent conçus pour la chasse).

Précautions d’usage d’un collier de dressage pour chien ou chat

Le collier électrique de votre animal doit être placé à côté de l’oreille pour une meilleure efficacité ; cela vous permettra de ne pas utiliser une intensité inutilement forte. Il faut bien serrer afin que le récepteur ne se déplace pas, tout en laissant de quoi passer un doigt entre le collier et le cou du chien ou du chat.

Attention également à ne pas laisser le collier de dressage en permanence au cou de votre animal. Ne dépassez pas une demi-journée afin d’éviter que sa peau ne soit irritée du fait des frottements avec les points de contact du collier d’éducation.

Privilégiez une période d’adaptation au collier sans décharge électrique effective, ni vibration ou sonnerie. Cela évitera que l’animal associe son collier électrique à l’inconfort des punitions, et permettra sur le long terme qu’il se comporte de la même façon avec ou sans collier. Une bonne période d’adaptation se situe entre une ou deux semaines avant le premier stimuli.

Enfin, la punition doit être administrée dès que votre chien ou chat a commis le mauvais comportement. Cela afin que l’association entre les deux se fasse. Une mauvaise utilisation pourrait aggraver le comportement de votre chien ou de votre chat que vous cherchez à corriger.

Utilisation d’un collier de dressage pour chien ou chat

Pour dresser un chat ou un chien il convient d’y aller progressivement, de ne pas décourager l’animal dans son apprentissage. Fonctionnez donc par petites sessions d’une quinzaine de minutes pour maximiser sa concentration. Entrecoupez chaque session d’une période de détente afin de conserver l’aspect jeux de dressage et de permettre au chien ou au chat de se reposer.

L’utilisation d’une laisse pour chien peut aussi faciliter les débuts de l’éducation. Cela évitera que votre animal parte trop loin de vous alors qu’il n’a pas encore assimilé ce que vous tentez de lui inculquer. Cette laisse doit être attachée à un collier normal afin de ne pas modifier le positionnement du collier électrique sur le cou du chien ou du chat.

Notez malgré tout que le tatouage a l’inconvénient de s’estomper avec le temps, sans pour autant disparaître totalement. Il faudra alors l’oeil expert d’un professionnel (le vétérinaire) pour déchiffrer convenablement le numéro d’identification du chien ou chat.

Pour bien éduquer son chien ou son chat il faut aussi savoir se faire comprendre. Il est donc essentiel de mettre en place un code accepté par les deux parties : un bip équivaut à la position couchée, deux bips signifient qu’il faut rester tranquille, etc. Chacun de ces codes doit être mixé avec une commande vocale (“couché!”, “tranquille!”) afin que vous restiez indépendant de la télécommande si elle venait à manquer.

En cas de nécessité d’agir commencez toujours par une vibration ou une sonnerie avant d’utiliser une stimulation électrostatique. Augmentez également progressivement l’intensité du harnais d’éducation pour chien et chat afin de vous adapter à la sensibilité de votre animal. Celle-ci peut d’ailleurs dépendre de l’environnement et du niveau de distraction associé (dans un parc le bruit de fond est plus important par exemple).

Les limites d’un collier d’éducation pour chien ou chat

Là encore ne ne souhaitons pas juger ceux d’entre vous qui opterez pour le dressage de leur chien ou de leur chat à l’aide d’un collier électrique. Mais il est utile de souligner qu’une bonne éducation de l’animal peut souvent éviter le recours à de tels dispositifs. Si votre chien est particulièrement agressif cela peut cacher quelque chose qui nécessite d’être traité autrement que par un renforcement négatif.

Pour le dressage d’un chiot ce type de produits est particulièrement déconseillé car quand ils sont jeunes les chiens ne comprennent pas bien ce qu’on attend d’eux. Vous punirez votre chiot mais celui-ci ne comprendra pas pourquoi. Ni vous ni lui ne sortiraient vainqueur d’une telle situation.

Bannissez également les colliers d’éducation avec un chat. Ce dernier est un animal qui ne pardonnera pas à son maître ce genre de traitements. Il pourrait rapidement disparaître à la recherche d’un nouveau foyer où il n’aurait pas à les subir.

Vous vous orientez vers une méthode coercitive de dressage ? L’apprentissage par coopération (ou éducation naturelle) n’en demeure pas moins un élément important à ajouter à votre boîte à outil d’éducateur pour chien ou chat. Mixer les méthodes permet en effet d’alterner punition et récompense afin d’entretenir une relation saine et apaisée avec votre animal.

Le clicker pour chien et chat, ou clicker training

Chat éduqué avec la méthode clicker training

Comment dresser autrement un chien ou un chiot que par le biais de la domination ? Comment dresser un chat ? Cette technique de dressage de chien et chat va intéresser ceux d’entre vous qui cherchent à emprunter les nouvelles voies ouvertes par l’éducation canine (et féline).

Cette méthode d’éducation d’un chien ou chat fait appel à la coopération de l’animal plutôt qu’à son obéissance. On modifie donc le rapport de hiérarchie pour s’axer sur le respect mutuel entre un maître et son élève. On éduque plus que l’on soumet.

Le clicker training se base sur le travail de deux illustres chercheurs : le physiologiste russe Ivan Pavlov (1849 - 1936) et le psychologue américain Burrhus Frederic Skinner (1904 - 1990). Le premier mit au point la théorie des “réflexes conditionnels” (comment l’on peut obtenir un certain comportement par le conditionnement), quand le second mit au point la théorie du “conditionnement opérant” (comment l’on doit renforcer un comportement obtenu par le conditionnement à l’aide d’une récompense).

Sans doute ce qui précède est trop théorique. Passons donc à une approche plus concrète du clicker pour chien et du clicker pour chat.

Principes de l’éducation d’un chien ou chat à l’aide d’un cliqueur

Ce type d’éducation positive pour chien ou chat va faire appel à un système de récompense (renforcement positif) pour amener l’animal à assimiler le comportement souhaité. Ne pas sauter sur une personne pour un chien ou ne pas faire ses griffes sur le canapé pour un chat par exemple.

Concrètement on va émettre un son clairement identifiable à chaque action souhaitée, tout en donnant une récompense à l’animal. Le son sera émis par le cliqueur (renforcement secondaire) et la récompense sera donnée sous la forme d’une friandise (renforcement primaire). L’animal domestique finira par associer les deux événements et vous pourrez dès lors vous passer (en partie) de friandises dans l’éducation de votre chien ou chat.

Pour mettre au point un jeu de clicker avec votre animal vous avez besoin de trois ou quatre éléments :

  • Un clicker pour chien ou un clicker pour chat : il s’agit d’un produit de la taille d’un porte-clef qui fait entendre un “click” sous la pression de votre doigt. Son prix varie entre 5€ (pour une unité) et 10€ (pour un lot de plusieurs cliqueurs) et vous en trouverez dans tous les magasins pour chien et chat comme sur internet.
  • Des “targets” : cibles qu’on apprend au chien à toucher du bout du museau ou de la patte (ces “targets” ne concernent pas les chats). Elles consistent souvent en des bouts de tissu tout simple, mais vous pouvez aussi utiliser une autre matière du moment que votre cible conserve le caractère d’un carré plus ou moins petit.
  • Un “target stick” : en français on parlerait plutôt d’une baguette qui servira à guider l’animal pendant l’entraînement (comme un chef d’orchestre !). Pour un chat il peut être judicieux d’ajouter un balle de ping pong à son extrémité afin de garantir que celui-ci s’y intéressera.
  • Une récompense : la friandise la plus désirée par votre chien ou chat, le graal de sa gourmandise, l’objet du culte célébré par ses yeux langoureux… Bref, il vous faut sortir l’artillerie lourde afin de mettre toutes les chances de votre côté !

Avant de rentrer dans le vif du sujet passons en revue les précautions d’usage à avoir en tête avant de se lancer dans ce type de jeux de dressage de chien ou chat.

Précautions à prendre avant de débuter le clicker training

La première chose à avoir en tête est que vous ne devrez jamais élever la voix sur votre animal pendant son entraînement. S’il ne réussit pas du premier coup ce n’est pas de la mauvaise volonté mais simplement qu’il a besoin de plus de temps pour assimiler ce que vous lui inculquez.

Ensuite rappelez-vous de ne jamais parler pendant vos séances d’entraînement. Le guide vocal de votre chien ou chat est le cliqueur (et le son qu’il émet). Il doit être votre unique façon de communiquer. Dans le cas contraire vous perdrez votre animal et celui-ci ne fera plus l’association entre le “click” et la récompense (votre voix agira comme un parasite dans la communication mise en place).

De plus vous devez éviter d’entraîner après les repas du chien ou du chat à dresser. La raison en est simple : plus votre animal aura faim et plus il sera sensible à la friandise que vous lui donnerez en guise de récompense. Préférez donc un entraînement plusieurs heures après le dernier repas pris.

La durée de chaque session d’entraînement est aussi un point à surveiller. Evitez le plus possible les séances à rallonge et privilégiez plutôt des séances courtes entrecoupées de moments de détente. Pour un chien une session idéale devrait durer entre dix et quinze minutes, pour un chat cinq minutes maximum (un chat aura une capacité de concentration plus faible qu’un chien en ce qui concerne l’éducation).

Enfin, la règle absolue pour une éducation efficace à l’aide d’un cliqueur est de toujours (toujours !) faire suivre un clic de la récompense associée. Sans ça votre animal aura du mal à faire l’association entre les deux et son apprentissage sera plus laborieux. Il convient même d’être le plus précis possible au niveau du timing entre les deux actions (clic / récompense) afin d’améliorer la compréhension de votre chat ou chien.

Les étapes du dressage par clicker pour chien ou clicker pour chat

Avant de débuter assurez-vous de bien faire la différence entre le “click” et la récompense. Le clic émis par le cliqueur n’est pas une récompense en soi, seule la friandise servira de moteur à l’action de votre chien ou chat, au moins au début.

La première chose à faire est d’associer le clic avec la friandise. D’une façon très simple vous pouvez donc donner une friandise à votre animal tout en faisant un clic. Répétez plusieurs fois l’opération. Rapidement l’association sera faite entre les deux événements.

Une fois cette étape réalisée vous pouvez débuter l’entraînement à proprement parlé en vous servant des trois techniques principales existantes :

  • La méthode du leurre : c’est une extension de la première étape du dressage. Vous allez utiliser un leurre, la friandise, en tant que “target stick” afin de faire réaliser le comportement souhaité à votre animal. Concrètement celui-ci va suivre la friandise et ainsi réaliser l’action souhaitée de façon involontaire. Donnez-lui la friandise en n’oubliant pas d’appuyer au préalable sur votre cliqueur. Ce n’est pas une solution viable car la friandise doit venir récompenser et non guider le comportement. De plus l’action doit être effectuée de façon consciente et non involontaire. Mais c’est un début !
  • La méthode du capturing : il s’agit de provoquer plusieurs fois la même action chez votre chat ou chien jusqu’à ce que celui-ci la réalise sans que vous lui demandiez dans l’espoir d’obtenir la récompense. C’est une méthode très pratique pour tout ce que le chien ou chat fait naturellement et que vous pouvez difficilement inciter par le leurre (aboyer, se gratter, prendre un jouet en gueule, etc.). En faisant cela vous pourrez ainsi déclencher cette action à la demande, alors qu’auparavant elle était incontrôlable.
  • La méthode de shaping ou de façonnage : vous allez guider votre animal à travers un jeu de chaud ou froid afin qu’il réalise entièrement l’action demandée. S’il chauffe vous cliquez (et récompensez), s’il refroidit vous restez inerte. Peu à peu il comprendra ce que vous attendez de lui. L’esprit d’initiative de l’animal est nécessaire à la pleine réussite de cette méthode, c’est un jeu de dressage gratifiant pour votre chien ou chat. Par exemple si vous souhaitez que l’animal touche votre main avec son museau vous allez tout d’abord le récompenser dès qu’il regarde en direction de cette main, puis dès qu’il s’en approche, pour finir par le gratifier lorsqu’il aura bel et bien touché votre main. A cette occasion vous pouvez même augmenter la ration de friandise afin qu’il comprenne bien qu’il a touché au but que vous lui fixiez.

Plus votre animal apprend, plus vous pourrez augmenter la difficulté. Comme changer le lieu d’entraînement pour un endroit avec plus de bruits et de distractions pour le mettre à l’épreuve.

Vous pourrez également remplacer petit à petit les friandises par d’autres types de récompenses comme des caresses ou des mots doux. Mais il existe un risque que votre chien ou chat désapprenne par l’absence de la récompense qui le motivait. N’abandonnez donc jamais vraiment la friandise ou consultez un dresseur pour chien et chat avant de le faire totalement.

Si vous souhaitez approfondir les techniques de dressage pour un chien nous vous recommandons l’application gratuite Dogo qui vous mènera pas à pas vers la réussite à travers différents exercices. Si votre intérêt se porte sur le dressage d’un chat nous vous conseillons le guide suivant dont les étapes sont particulièrement bien détaillées.

Limites de l’éducation d’un chien ou chat par cliqueur

Force est de constater que le clicker training (ou learning) a plus d’avantages que d’inconvénients. Outre son efficacité il permet le développement d’une complicité sans égale entre votre animal et vous. Car l’entraînement prend rapidement des allures de vrai jeu de dressage pour chien et chat où le rire n’est jamais très loin.

Mais la stimulation qu’entraîne un tel dressage est également profitable pour l’esprit d’initiative de votre animal. Elle l’oblige à réfléchir, à mettre à l’épreuve son intelligence et sa capacité d’analyse. On peut réellement parler d’éducation.

Il existe néanmoins une limite et celle-ci vous concerne davantage que votre animal. En effet, vous devrez vous montrer pédagogue et patient, en un mot faire preuve d’une réelle capacité à éduquer. Et ça n’est pas si facile !

Pour dresser un chien ou chat sourd vous pourrez même utiliser une lampe torche en remplacement du clicker pour chien ou du clicker pour chat. Cela sera certes plus compliqué mais pas impossible !

L’éducation ou dressage par mimétisme : la méthode Model / Rival

Chien éduqué avec l'aide d'un autre chien et de la méthode model rival

Le principe de l’éducation par mimétisme est de faire reproduire le comportement d’un chien déjà éduqué par un autre chien qui commence tout juste son apprentissage. Le chien déjà dressé sera à la fois le modèle et le rival du chien nécessitant d’être dressé.

En voyant le premier chien faire et être récompensé, le second chien désirera lui aussi être récompensé, participer au jeu et à la “fête”. Il va donc chercher à reproduire le comportement menant à la friandise et ainsi progresser dans sa formation d’une façon étonnamment rapide.

On retrouve le principe du renforcement positif et de la collaboration mais nécessitant cette fois un entraîneur expérimenté et un chien déjà bien éduqué. Nous ne nous épancherons donc pas sur cette méthode et vous invitons plutôt à consulter un spécialiste de l’éducation canine qui mettra à votre service ses compétences ainsi que ses chiens qu’il aura lui-même pris le soin d’éduquer.

A notre connaissance cette méthode d’éducation s’adresse uniquement aux chiens. Vous pouvez néanmoins vous renseigner auprès d’un centre de dressage pour savoir si votre chat pourrait en bénéficier.

Le collier GPS pour chien ou chat avec sonnerie et vibreur

Chien avec un traceur GPS Weenect

Nous aimerions maintenant vous parler d’un produit supplétif, plus complémentaire que réellement destiné à remplacer les méthodes précédentes. Ce produit s’inspire d’ailleurs en partie des méthodes d’éducation par renforcement positif. Il s’agit du collier GPS pour chien et chat disposant de fonctions sonnerie et vibreur. Nous parlons bien ici des traceurs GPS avec abonnement, car il existe également des balises GPS sans abonnement dont les fonctionnalités ne permettent aucune éducation de l’animal.

Vous ne pourrez pas éduquer intégralement votre animal avec, mais cela permettra néanmoins de corriger la propension d’un chien fugueur à prendre la poudre d’escampette, ou d’un chat très aventurier à se muer en chat disparu.

Fonctionnement des colliers GPS pour chats et chiens

Le produit prend la forme d’un boîtier GPS connecté à votre téléphone portable via une application mobile (le plus souvent compatible avec les iPhones et les téléphones Android). Il envoie la position de votre animal en temps réel (pour les meilleurs d’entre eux) et sans limite de distance, ce qui vous permet de toujours savoir où se trouve votre chien ou votre chat.

Sa première fonction n’est donc pas l’éducation mais bel et bien de retrouver un animal perdu. Avec le collier GPS vous serez capable de remonter la trace de votre chien ou de votre chat disparu en quelques minutes seulement, vous épargnant ainsi l’angoisse de perdre votre compagnon.

Il faut savoir qu’un animal sur trois se perdra au moins une fois dans sa vie, et que 10 % des chiens et 26 % des chats ne seront jamais retrouvés. Un tel système de localisation est donc un outil formidable pour tous les propriétaires d’animaux qui ont déjà eu à affronter une épreuve similaire ou qui craignent d’avoir à l’affronter.

L’alerte anti-fugue du traceur GPS pour chien ou chat

On l’a vu plus tôt dans cet article, une des raisons principales qui motive un maître à prendre en main l’éducation de son animal est le cas d’un chien fugueur ou d’un chat fugueur. Malheureusement cela pousse souvent à l’emploi d’une méthode coercitive de dressage. Il existe pourtant d’autres systèmes anti-fugue pour se prémunir d’une disparition de son animal.

Sachez que les traceurs GPS pour chats et chiens disposent d’une alerte anti-fugue qui prévient automatiquement le propriétaire de l’animal quand ce dernier entre ou sort d’une zone paramétrée. Vous recevrez donc une notification sur votre portable si votre chien ou votre chat s’aventure au-delà du périmètre autorisé. Vous pourrez ensuite utiliser la localisation GPS pour le ramener à la maison.

Le collier GPS est aussi un collier de rappel pour chien ou chat

Certains colliers GPS pour chiens et chats disposent également de fonctions sonnerie et vibreur, c’est ceux-ci qui nous intéressent. En effet, grâce à ces deux fonctionnalités vous allez pouvoir faire revenir votre animal à la maison sans même vous lever du canapé. Trop beau pour être vrai ?

C’est ici que l’on retrouve l’idée du renforcement positif. En faisant sonner ou vibrer le boîtier à chaque repas donné à votre animal vous allez lui permettre d’associer les deux événements. Au fur et à mesure du temps il comprendra donc qu’une sonnerie ou une vibration est synonyme de friandise.

Vous n’aurez plus qu’à faire sonner ou vibrer son collier GPS à distance pour le voir revenir réclamer son dû. Attention néanmoins à toujours bien récompenser votre chien ou chat une fois qu’il sera revenu à la maison. Sans cela il cessera de lier le renforcement secondaire au renforcement primaire, annihilant dès lors votre capacité à le faire rentrer de lui-même.

Précisons que certains traceurs GPS permettent même d’appeler votre animal depuis votre téléphone. Cela peut sembler gadget mais si celui-ci entend votre voix sans vous voir, il aura tendance à venir vous chercher là où il sait qu’il vous trouvera, à votre domicile.

L’avantage principal du traceur GPS pour chat ou chien

Si ce genre de produits ne remplacera jamais entièrement les autres méthodes d’éducation de chien ou chat, il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un complément précieux. Là où les techniques de dressage canin classiques ne fournissent aucune garantie de retrouver votre animal en cas de désobéissance ou de non-coopération, le collier GPS vous permettra toujours de savoir où il se trouve.

Pour résumer, l’éducation de votre chien ou de votre chat nécessitera toujours un investissement important de votre part. Que cela soit un investissement de temps ou un travail à réaliser sur vous-même pour vous montrer un bon dresseur canin.

L’enjeu est de taille : être à la hauteur de l’amour que vous porte votre animal. Retenez surtout qu’il n’y a aucune fatalité : un chat ou chien ne fait jamais exprès de mal se comporter ; vous devez simplement lui montrer la voie vers une cohabitation sereine avec les Hommes.

Enfin, nous vous invitons à consulter nos autres dossiers sur les chiens et les chats.