dehaze shopping_basket

Chats : comment les faire cohabiter avec un autre chat ou un chien ?

Si le chien est un animal sociable par nature, ce n'est pas forcément le cas du chat. Aussi mieux vaut être préparé avant d'accueillir un chat dans un foyer qui compte déjà un chien ou un chat. Voici nos conseils pour une cohabitation animale réussie.

Cohabitation animale entre un chien et un chat

Temps de lecture : 10 minutes

Ce n’est pas un mystère, qu'il soit de gouttière ou de race, le chat est un animal solitaire et non sociable, c’est un animal territorial. Pourtant, le chat a depuis longtemps été domestiqué. Il s’est adapté à la vie avec les humains et semble y trouver l’équilibre et le bonheur. Et si le chat a réussi à apprécier la vie en communauté avec vous, il peut réussir à cohabiter avec un congénère ou un chien. Mais à certaines conditions tout de même. Il faudra user de patience, éviter certaines erreurs et lui laisser du temps pour s’adapter, car ce n’est simplement pas dans sa nature.

Faire cohabiter deux chats
Une vidéo de Planète Animal qui détaille conseils pour accueillir un deuxième chat et astuces pour une cohabitation réussie entre deux chats.

Le chat et la cohabitation avec un autre chat

Deux chats dorment ensemble

Le chat est solitaire et n’est pas habitué à cohabiter avec d’autres chats. Autrement dit, contrairement au chien qui est un animal social, peut cohabiter avec ses congénères et évoluer en meute, le chat se suffit à lui-même. C’est la domestication du chat qui le force à vivre avec d’autres chats.

Lorsque le chat est confronté à des congénères, c’est à celui qui sera le plus convaincant et donc le plus dominant. Et c’est bien souvent le chat le plus ancien dans les lieux qui domine puisque c’est son territoire. Dès lors, c’est une chose établie, le chat le plus ancien dans la maison est le chef et tout se fera selon son bon vouloir.

Car le chat est routinier. Pas question de renoncer à ses habitudes, c’est au nouveau chat de s’habituer aux siennes. En général, le chat le plus ancien dans les lieux dicte ses règles, c’est immuable et ce, jusqu’à sa mort ou son départ. Si cela arrive, c’est le nouveau chat qui prend le rôle de chef quand un autre chat arrive et ainsi de suite. Mais alors, comment faire cohabiter deux chats ?

Cohabitation entre deux chats : les différentes compatibilités

Comment faire cohabiter deux chats qui ne se connaissent pas ? Comment faire accepter un chaton à un chat adulte ? Comment faire cohabiter deux chats ? Autant de questions que vous pouvez vous poser si vous avez décidé d’accueillir un nouveau chat dans votre foyer.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la cohabitation chat adulte chaton peut poser problème au début. Surtout si la différence d’âge est importante. En effet, le vieux chat peut être facilement agacé par l’énergie du chaton. Ainsi, l’atmosphère peut être électrique un certain temps et la cohabitation chat adulte chaton peut être longue à se mettre en place sereinement.

Concernant la cohabitation chat mâle et femelle, à moins que vous envisagiez de créer un élevage, nous vous conseillons vivement de faire stériliser les deux chats pour une cohabitation paisible, passée la période d’adaptation. En effet, si le chat mâle et la femelle ne sont pas stérilisés, le mâle va harceler la femelle en permanence, et plus intensément encore pendant la période de chaleurs. La cohabitation sera difficile non seulement pour la femelle mais également pour vous avec des cris, des heurts et beaucoup d'électricité dans l’air.

La cohabitation entre deux chats mâles risque aussi d’être difficile. Même castrés, ils restent rivaux. Finalement, la cohabitation de deux chattes semble être plus facile à mettre en place et plus à même d’être harmonieuse. Car les femelles, réputées plus douces et patientes, auront moins de difficultés à s’accepter l’une et l’autre. Même si une hiérarchie sera tout de même mise en place.

Introduire un nouveau chat dans votre foyer : un début de cohabitation difficile

Si c’est possible, le mieux est d’introduire un nouveau chat dans la maison en l’isolant du vieux chat. Ainsi le nouveau chat pourra s’imprégner de son futur lieu de vie et le vieux chat pourra s'habituer à la nouvelle odeur qu’il va percevoir. Ensuite l'idéal serait qu’ils puissent se voir sans s’approcher. Enfin, passée cette période d’adaptation olfactive et visuelle, vous pourrez essayer de les présenter.

Si le nouveau chat est timide, ne soyez pas surpris qu’il se loge sous un meuble pour y rester plusieurs heures voire une journée. Il mettra un peu de temps à se montrer et à commencer à explorer son nouveau territoire. De sa cachette inaccessible ou presque, il assimilera les nouvelles odeurs, il examinera tous les faits et gestes des habitants de la maison, animaux y compris. Bref il s’appropriera son nouvel environnement.

Quant au vieux chat, le chat en place, il peut avoir plusieurs réactions. Il est possible qu’il gronde, feule, siffle, crache pour intimider le nouveau venu. Il peut même se mettre à ronronner ce qui dans ce cas n’exprimera aucunement du bien-être, mais au contraire un sentiment de stress. Il ira ensuite dans une de ses cachettes préférées pour bouder et ne surtout pas rencontrer ce trouble-fête. Il est possible aussi qu’il se montre agressif et vienne au contact du nouveau chat, pour lui signifier son désaccord quant à sa présence, et en venir aux pattes (situation à éviter au maximum pour une future cohabitation de vos chats réussie).

Ou alors il peut décider de prendre la poudre d’escampette, non sans avoir communiqué son opposition formelle à l’arrivée de ce nouveau chat. Son absence peut durer quelques heures à quelques jours. Il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire, si ce n’est être patient, mais rien n’interdit de faire le tour du quartier pour essayer de le retrouver. L’occasion de vous familiariser avec le nouveau chat, de découvrir sa personnalité et de commencer à lui apprendre de nouvelles règles de vie.

Passé le moment de surprise, les deux chats réussiront à déambuler dans la maison sans forcément interagir au début. Puis le nouveau chat, surtout s’il est jeune, finira par chercher le contact tandis que l’ancien chat le rabrouera presque systématiquement. Ainsi s’instaurera implicitement la hiérarchie, à savoir que le vieux chat sera le chef et le nouveau chat devra être docile et soumis. Il devra se résigner et obtempérer sous peine de se prendre une volée magistrale destinée à lui remettre les idées en place et à lui rappeler qui est le maître des lieux.

Cohabitation entre deux chats : les bons réflexes

Au vu de ce qui a été dit précédemment, la stérilisation des chats est un élément pouvant être décisif dans la présentation des chats et une cohabitation réussie. En effet, les chats stérilisés sont plus calmes et moins enclins à se battre pour leur territoire ou pour les femelles en chaleurs comme évoqué.

Que vous viviez en appartement ou en maison, pensez bien également à différencier les litières et si possible les gamelles de nourriture et d’eau. Ça n’évitera pas que chacun aille manger dans la gamelle de l’autre bien sûr mais cela peut vous exonérer de quelques bagarres inutiles et rendre la cohabitation moins difficile. Veillez bien également à leur prévoir chacun un coin de repos distinct, et réserver l’emplacement en hauteur pour l’ancien chat, afin de ménager les susceptibilités.

Alors comment faire cohabiter deux chats ? En respectant la hiérarchie établie. Surtout pas d’anthropomorphisme (fait d’attribuer des réactions humaines aux animaux) ! Rappelons que l’Homme est un animal social, le chat est un animal territorial. Si l’Homme réagit aux codes de vie en communauté, ce n’est pas le cas du chat puisque ce n’est pas inscrit dans ses codes de fonctionnement.

La cohabitation entre deux chats vous paraîtra quelquefois dure ou cruelle, mais elle est en réalité le résultat de la hiérarchie instaurée entre les deux chats. Veillez à ménager “la chèvre et le choux”, à ne pas oublier de vous occuper du vieux chat – toujours en premier si possible – autant que du nouveau. Vous l’aurez compris, faire cohabiter deux chats peut demander beaucoup de temps, de patience et de lâcher prise.

Enfin, en cas de bagarre trop violente, ne les séparez pas, n’intervenez pas directement au risque de vous faire blesser violemment. Vous pouvez détourner leur attention par exemple en jetant près d’eux un objet qui ne risquera pas de les blesser (peluche, coussin, balle en mousse), faites semblant de rien et voyez leur réaction. La plupart du temps, ils seront surpris et partiront chacun de leur côté.

La cohabitation entre un chien et un chat

Câlin entre un chien et un chat

Pour présenter un chien à un chat, préférez un moment où votre chat est calme mais ne le surprenez pas pendant la sieste. C’est la première phase pour initier une cohabitation chien chat réussie. Si possible, vous pouvez appliquer les mêmes conseils que dans le chapitre précédent, à savoir laisser le chien et le chat s'habituer l’un à l’autre d'abord de manière olfactive puis visuelle.

Le chien, à plus forte raison si c’est un chiot, s’excite très facilement. Les mouvements frénétiques et l’agitation du chiot peuvent agacer rapidement votre chat et rendre la cohabitation chat chiot difficile au début. Aussi, lorsque vous les présentez, veillez à garder votre chien en laisse pour éviter qu’il ne fonde sur votre chat. Laissez toujours la possibilité à votre chat de pouvoir s’échapper afin qu’il ne se sente pas acculer.

Soyons réalistes ! Une cohabitation chien chat difficile peut durer un certain temps. Au moins le temps qu’ils apprennent à s’apprivoiser mutuellement. Idéalement, si le chat et le chien sont présentés avant l’âge de 3 mois, autrement dit pendant la période de socialisation, la cohabitation n’en sera que plus harmonieuse. En effet, ils seront habitués l’un à l’autre, le chiot sera moins tenté de harceler le chaton et ce dernier sera forcément moins agressif.

Faute de quoi, la cohabitation chien chat peut s’avérer difficile au départ. Si votre chat n’est pas habitué aux chiens, il va probablement être effrayé. Dans un premier temps, il va feuler, grogner, cracher puis il ira se terrer dans une de ses cachettes préférées à l’abri des intrus. Mais le chat étant curieux de nature, il y a fort à parier qu’il finisse par en sortir pour venir l’observer longuement. Pour maximiser les chances que tout se passe pour le mieux, prévoyez des cachettes et/ou des étagères en hauteur à votre chat afin il puisse s’y réfugier sans être dérangé par le chien. Ainsi, il pourra le surveiller à sa guise et s’habituer à sa présence.

Quoiqu’il arrive, éviter de les laisser seuls au début. Si vous n’êtes pas loin, vous pourrez prévenir les éventuels emportements. Ensuite, même si vous devez intervenir le moins possible dans les interactions chien chat, vous devrez veiller à l’obéissance de votre chien. N’hésitez pas à le récompenser lorsqu’il arrête d’embêter le chat quand vous lui ordonnez. Et vous pouvez aussi gâter votre chat pour qu’il ne se sente pas délaissé. Bref, une cohabitation chien chat réussie est aussi une question de prise en compte, de dosage et de temps. Et qui sait, un jour peut-être vos animaux de compagnie finiront par contredire la fameuse expression “s'entendre comme chien et chat” !

Introduire un chat dans le foyer d’un chien
Dans cette vidéo de 30 millions d’amis, le Dr vétérinaire Cyril Berg donne des conseils à une famille qui accueille un chat dans le foyer d’un chien : les gestes à adopter, les situations positives… Des renseignements utiles pour une cohabitation réussie !

Races de chats les plus adaptées à la cohabitation animale

Angora Turc, chat sociable

Pour présenter un chien à un chat, préférez un moment où votre chat est calme mais ne le surprenez pas pendant la sieste. C’est la première phase pour initier une cohabitation chien chat réussie. Si possible, vous pouvez appliquer les mêmes conseils que dans le chapitre précédent, à savoir laisser le chien et le chat s'habituer l’un à l’autre d'abord de manière olfactive puis visuelle.

Le chien, à plus forte raison si c’est un chiot, s’excite très facilement. Les mouvements frénétiques et l’agitation du chiot peuvent agacer rapidement votre chat et rendre la cohabitation chat chiot difficile au début. Aussi, lorsque vous les présentez, veillez à garder votre chien en laisse pour éviter qu’il ne fonde sur votre chat. Laissez toujours la possibilité à votre chat de pouvoir s’échapper afin qu’il ne se sente pas acculer.

Soyons réalistes ! Une cohabitation chien chat difficile peut durer un certain temps. Au moins le temps qu’ils apprennent à s’apprivoiser mutuellement. Idéalement, si le chat et le chien sont présentés avant l’âge de 3 mois, autrement dit pendant la période de socialisation, la cohabitation n’en sera que plus harmonieuse. En effet, ils seront habitués l’un à l’autre, le chiot sera moins tenté de harceler le chaton et ce dernier sera forcément moins agressif.

Ces races de chats ont la réputation de bien s’entendre avec leurs congénères et les autres animaux. Ça ne veut pas dire que tout se passera bien au début. Ne forcez pas le destin et usez de patience. Il n’y a aucune raison que vos animaux n’arrivent pas à cohabiter.

Intervenez le moins possible, ne grondez pas, ne punissez pas, ça ne ferait qu’envenimer les choses. Mais restez vigilant. Laissez-les faire, laissez-leur le temps de s’apprivoiser et un jour vous aurez peut-être le bonheur de les retrouver dormant dans les pattes l’un de l’autre. La cohabitation entre deux chats ou entre un chat et un chien est une affaire d’acceptation, d'habitude et de patience, ils finiront par s'aimer ou tout du moins par s’accepter !

Vous souhaitez savoir quelle race de chat vous correspond, faites notre test “Quelle race de chats est fait pour vous ?”