Un chiot Pomsky allongé dans l'herbe

Présentation du Pomsky

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le Pomsky : ses caractéristiques, son comportement, son éducation, son prix.

LE POMSKY

Le Pomsky, la nouvelle race qui fait fondre

Un chiot Pomsky assis avec un fond rose

Le Pomsky est une race de chien très récente, apparue il y a une dizaine d’années aux États-Unis. Elle est le fruit d’un croisement entre un Husky et un Spitz Nain, aussi appelé Loulou de Poméranie. Le Pomsky n’est pas encore reconnu comme race officielle, mais son succès est déjà au rendez-vous ! Son allure de peluche et son caractère très affectueux font de lui un compagnon agréable et câlin. Il est encore difficile de définir des standards précis pour cette race, mais une chose est sûre, il fait fondre n’importe quel amoureux des chiens !

CARTE D’IDENTITÉ DU POMSKY

Voici un résumé des caractéristiques spécifiques aux chiens de la race Pomsky.

Groupe

Le Pomsky est une race qui n’est pas reconnue officiellement par la FCI. Les races à l’origine de sa création font partie du cinquième groupe, les chiens de type Spitz et Primitif.

Taille

Il existe plusieurs tailles de Pomsky. Il peut mesurer entre 20 cm et 45 cm au garrot.

Longueur des poils

Le Pomsky a les poils mi-longs à longs. Son poil double et épais lui a permis de développer une excellente résistance au froid et aux intempéries.

Couleurs des poils

Aucun patron n’a encore été admis pour le Pomsky. Toutes les couleurs et les combinaisons sont possibles.

Lieu de vie

Le Pomsky se conforme à tous types d’environnements. Cependant, il a besoin de se promener régulièrement et de pratiquer quelques activités sportives.

Niveau de sociabilisation

Le Pomsky est d’une nature sociable avec les humains et ses congénères. Il est cependant plus sceptique envers les enfants, qui peuvent se montrer envahissants et brusques.

Santé

Sa création récente ne permet pas d’avoir du recul sur les éventuels problèmes de santé liés à la race.

Éducation

L’éducation du Pomsky va dépendre de sa catégorie. Ce qui est sûr, c’est qu’elle doit être entreprise le plus tôt possible. La sociabilisation doit être une priorité dans son dressage.

quatre chiens de differentes races

Trop difficile de choisir ?

Nous pouvons vous aider !

En effet, chaque chien a son propre caractère et vous aussi. Faire le bon choix vous permettra d'assurer son bien-être et le vôtre.

Grâce à notre quiz, vous saurez la race qui vous correspond en fonction de votre personnalité, votre style et lieu de vie et bien d'autres critères.

N'attendez plus et faites le quiz pour connaître la réponse !

Je fais le test !
PARTICULARITÉS PHYSIQUES

Le Pomsky, un petit husky à l’allure de peluche

Le Pomsky a des caractéristiques physiques particulières et identifiables. Il est le parfait mélange de ses créateurs : la tête du Husky et le pelage du Spitz Nain.

Taille et poids du Pomsky

Un Pomsky clair en laisse

Le Pomsky n’a pas de standards de poids et de taille. Il mesure généralement entre 20 cm et 45 cm et son poids se situe entre 2 kg et 20 kg. On distingue trois morphologies de Pomsky :

  • Toy Pomsky : Le Toy Pomsky est le plus petit chien de la race. Il pèse entre 2,5 et 4,5 kg et mesure environ 20 à 30 cm au garrot.
  • Miniature Pomsky : C’est un Pomsky de taille moyenne qui pèse entre 4,5 et 9 kg et mesure environ 25 à 35 cm de hauteur.
  • Standard Pomsky : C’est la plus grande version du Pomsky. Il pèse généralement entre 9 et 14 kg et mesure environ 30 à 40 cm de hauteur.

La croissance du Pomsky est assez rapide. En effet, il atteint sa taille adulte dans sa première année, entre 10 et 12 mois.

Le pelage du Pomsky

Un Pomsky bi-color qui marche

Longueur du pelage

Le Pomsky a le pelage caractéristique du Spitz Nain. En effet, il possède un poil double, ses poils longs et ses sous-poils sont denses et fournis. Cette combinaison lui offre une allure de peluche vivante, mais également une excellente résistance aux intempéries.

Couleur du pelage

Toutes les couleurs de robes sont admises pour le Pomsky. En effet, elle peut être blanche, noire, grise, brune, rousse. Sa robe peut aussi avoir des marques et des taches de différentes couleurs.

Un chiot Pomsky allongé dans des fleurs

Entretien du pelage

Malgré des poils fournis, le pelage du Pomsky ne demande pas un entretien considérable. En effet, un brossage une à deux fois par semaine est suffisant pour garantir la propreté et la brillance de celui-ci.

En période de mue, au printemps et en automne, le Pomsky perd une quantité de poils importante. À ces moments-là, un brossage hebdomadaire sera nécessaire pour le débarrasser de ses poils morts et éviter qu’ils les ingèrent en se léchant. Enfin, il est conseillé de lui donner un bain 1 à 2 fois par an.

Les autres particularités du Pomsky

Un Pomsky au milieu de feuilles mortes rouges

Le Pomsky fait partie des chiens les plus mignons ! Il a une tête arrondie, dotée de deux yeux en amandes d’un bleu éclatant ou vairon, comme le Husky de Sibérie. Au sommet, il a deux petites oreilles pointues. Son corps est assez dense, mais harmonieux et équilibré. Ses pattes sont épaisses et sa queue est touffue et longue, généralement enroulée.

CARACTÈRE & COMPORTEMENT

Quel est le caractère du Pomsky ?

Le Pomsky est une race au caractère affectueux, joueur et sociable. Sa personnalité peut varier en fonction de différents facteurs.

Catégorie du Pomsky

Deux chiots Pomsky qui jouent dans l'herbe

Le Pomsky, en vue de sa récente création, n’est pas reconnu comme race officielle par la FCI. La FCI (Fédération Cynologique Internationale) reconnaît aujourd’hui 356 races dans le monde. Elles sont réparties en 10 groupes distincts.

Le Spitz Nain, le Shiba Inu et le Husky de Sibérie font tous les trois parties du cinquième groupe au côté de 43 autres races.

Bien qu’il ne soit pas encore classé, on distingue trois générations de Pomsky.

  • F1 : C’est un croisement direct entre un Spitz Nain et un Husky de Sibérie.
  • F2 : Le Pomsky de deuxième génération résulte d’un croisement entre deux Pomsky F1.
  • F3 : C’est un croisement entre deux Pomsky F2. Ils ont tendance à être plus prévisibles.

Il n’y a pour le moment aucune régulation concernant l’adoption d’un Pomsky.

Comportement du Pomsky

Un Pomsky et un Poméranian côte à côte

Un caractère unique

Il n’existe pas encore de profil type pour un Pomsky. En effet, son caractère va surtout dépendre de sa génération. Il y a tout de même quelques traits de caractère communs.

Le Pomsky est un chien affectueux avec son maître et sa famille et il apprécie les moments de tendresse. Il est cependant loin d’être un pot de colle et il a besoin de ses moments seul pour décompresser. Le Pomsky est aussi un chien joueur, taquin et très intelligent. S’il tient davantage du Husky, le Pomsky aura besoin de se dépenser quotidiennement, aussi bien pour sa forme physique que pour son bien-être mental.

Un Pomsky en balade dans la neige

Une sociabilité limitée

Le Pomsky est une race sociable dans l’ensemble. Il s’entend bien avec les humains et les chiens, et il ne montre pas de méfiance envers les étrangers. Cependant, le Pomsky n’est pas le meilleur ami des enfants et des chats. En effet, ceux-ci peuvent se montrer imprévisibles et brusques ce qui a tendance à générer du stress chez le Pomsky.

Puis, tout comme le Husky de Sibérie, le Pomsky est un chien qui ne supporte pas la solitude. Pour sa santé et son bien-être, il a besoin d’un maître disponible et attentionné qui pourra lui accorder beaucoup de temps.

breed dog new

Quelle race de chien est faite pour vous ?

Faites le test et découvrez quelle race de chien vous correspond !

Je fais le quiz !

Lieu de vie du Pomsky

Un Pomsky en forêt en automne

Un chien qui s’adapte facilement

Le Pomsky est un chien facile qui s’accommode de tous types d’environnements. Il peut être aussi heureux dans un appartement en ville que dans une maison en pleine campagne. Il faut simplement qu’il ait suffisamment d’espace pour manger, jouer, se dépenser et se reposer.

Si une vie en appartement peut lui convenir, le Pomsky doit être promené régulièrement pour qu’il puisse se dépenser à son aise et explorer sa curiosité et ses instincts de chasseur.

Un chien qui n’aime pas l’ennui

Le Pomsky et l’ennui ne font pas bon ménage. En effet, si votre Pomsky s’ennuie trop, il peut adopter des comportements destructeurs, se renfermer ou pire, fuguer. Pour éviter ces situations, il faut varier les activités physiques et intellectuelles avec lui. S’il a du rappel, l’idéal est de le promener en liberté afin qu’il puisse explorer et découvrir de nouveaux endroits. Pour un chien comme le Pomsky, un collier GPS est essentiel pour garder sa trace et le retrouver facilement en cas de fugue ou de perte.

Éducation du Pomsky

Un enfant dressant deux chiens dont un Pomsky

Un chien difficile à éduquer

Le Pomsky, tout comme ses ancêtres, n’est pas la race de chien la plus facile à éduquer. En effet, son caractère un peu têtu et son indépendance font de lui un chien peu docile et malléable.

S’il tient du Husky, le Pomsky se montrera peu coopératif et son côté primitif dominera son caractère. Une obéissance parfaite sera difficile à obtenir de sa part.

En revanche, s’il tient du Spitz Nain, il se montrera plus docile, plus attentif et sera ouvert à apprendre plusieurs tours.

Un Pomsky qui court dans l'herbe

Les conseils pour son éducation

L’éducation d’un Pomsky est donc un travail minutieux. Il faut réussir à comprendre son fonctionnement, son caractère pour l’appréhender de la meilleure des manières.

Peu importe ses traits dominants, son éducation doit avant tout être basée sur la patience, la confiance et la bienveillance.

Enfin, la sociabilité est une partie très importante dans son dressage et elle doit être entreprise dès ses premiers mois de vie.

SANTÉ & ALIMENTATION

Comment prendre soin du Pomsky ?

Sa création récente ne permet pas encore de connaître les maladies ou difficultés liées au Pomsky. Il présente pour le moment une santé robuste.

La santé du Pomsky

Un Pomsky blanc avec son maître

Ses maladies

Pour le moment, il n’y a pas assez de recul sur la race pour identifier des maladies spécifiques au Pomsky. Dans l’ensemble, c’est un chien avec une santé solide.

En se basant sur les problèmes de santé du Spitz Nain et du Husky de Sibérie, le Pomsky peut souffrir de problèmes articulaires, d’une dysplasie de la hanche, d’alopécie ou de la cataracte, une maladie oculaire qui se caractérise par une opacification du cristallin.

L’espérance de vie du Pomsky est comprise entre 12 ans et 15 ans.

Enfin, le Pomsky n’est pas une race hypoallergénique, il n’est donc pas un compagnon de choix pour les personnes allergiques.

Un Pomsky blanc allongé dans un escalier

Les soins du quotidien

Afin de prendre soin du Pomsky au quotidien, il est important qu’il soit suivi par un vétérinaire afin de lui procurer les soins au bon moment : vaccinations, vermifuges, traitements antiparasitaires.

Puis, il est important de nettoyer ses yeux régulièrement, car il peut souffrir de larmoiements excessifs pouvant entraîner une gêne et une accumulation aux creux des yeux.

Enfin, il faut veiller à l’entretien et le nettoyage de ses oreilles et de ses dents pour prévenir les infections.

Alimentation du Pomsky

Un Pomsky avec un manteau jaune

Ses besoins au quotidien

Comme pour tous les chiens, le Pomsky doit avoir une alimentation équilibrée. Pour cela, il faut éviter l’alimentation humide ou maison et privilégier les croquettes premium qui contiennent l’ensemble des nutriments dont le chien a besoin. Ses portions doivent être adaptées à sa taille, son poids, son âge et son activité physique.

Enfin, vous pouvez adopter le régime BARF, une alimentation à base de viande crue et de légumes cuits. Avant de mettre en place ce régime, il est nécessaire d’avoir l’avis d’un vétérinaire.

ÉLEVAGE OU ADOPTION & COÛTS

Combien coûte un Pomsky ?

Le Pomsky n’est pas reconnu comme race officielle. Sa régulation n’est donc pas établie. Voici quelques conseils pour adopter sereinement un Pomsky.

Bien choisir son Pomsky

Un Pomsky blanc assis dans la neige

Trouver le bon élevage

La race n’étant pas reconnue, c’est une race qui ne figure pas au LOF. Ainsi, les règles pour les éleveurs sont différentes. Avec l’engouement pour cette race, de nombreux éleveurs font des croisements avec d’autres races.

Afin d’éviter une arnaque, il est important de veiller au sérieux et à la réputation de l’éleveur. Pour cela, vous pouvez visiter l’élevage pour observer les conditions de vie des chiots et leurs comportements.

Concernant l’état de santé, vous pouvez demander des papiers attestant les éventuels problèmes de santé du chiot ou de ses parents.

Enfin, il faut obligatoirement procéder à son identification, par tatouage ou par puce électronique avant l’âge de 4 mois. Une fois le Pomsky identifié, une déclaration au Fichier National d’Identification des Carnivores Domestiques (I-Cad) doit être réalisée par un vétérinaire.

Un Pomsky marron de profil

Le coût d’un Pomsky

Le Pomsky est souvent considéré comme un chien de race mixte de qualité supérieure, ce qui signifie qu’il est souvent vendu à un prix plus élevé qu’un chien de race pure.

En moyenne, le prix d’un Pomsky peut varier entre

et

. Il faut ajouter à ça le coût annuel de son entretien qui varie entre

et

.

Besoin d'aide pour choisir la race de votre chien ?

Quelle race de chien est faite pour vous ?

Faites le test pour le savoir.

Choisir un chien qui vous correspond, c'est assurer votre bien-être et le sien.

Confirmez votre région

Pour bénéficier des informations les plus adaptées, des bons moyens de paiement et d'une livraison dans votre région, veuillez choisir le site correspondant à votre pays.