Pas de réponse à vos appels, pas de signe de vie auprès des voisins… Quand s’inquiéter dans un senior ne se manifeste plus ? Dans quelle situation peut-il se retrouver ?

Silence d’une personne âgée : quand s’inquiéter ?

Dans un premier temps, pas d’affolement ! Quels sont les moyens de communication habituels de la personne ? Si elle s’est récemment équipée d’un téléphone portable, ou sans fil, il se peut tout simplement que celui-ci soit déchargé…
A-t- elle des soucis d’audition ? Les aides auditives elles aussi ont besoin de piles et de chargement, faute de quoi, leur porteur n’entendra pas forcément son téléphone sonner ou le voisin frapper.
Il se peut aussi que le senior, s’il est plutôt actif, ne vous ai pas tenu au courant de son emploi du temps : il est tout simplement absent !
Mais évidemment, le silence d’une personne âgée qu’on cherche à joindre fait naître l’inquiétude : chute, malaise, fugue… C’est particulièrement vrai si elle est atteinte d’une pathologie et sous traitement.

Les causes les plus fréquentes

  • Les médicaments
    Si la personne âgée que vous cherchez à joindre souffre d’une maladie chronique et est sous traitement, elle peut avoir mal réagi à ses médicaments ou encore s’être trompée dans le dosage.
    Attention : nombre de molécules agissent sur le système nerveux ou encore la tension. C’est le cas des anxiolytiques, mais aussi de certains traitements courants comme des antitussifs qui peuvent
    provoquer somnolence et désorientation.
  • Les chutes
    Un grand classique… La personne peut chuter brutalement et se blesser ; elle peut aussi tomber plus « mollement », en se rattrapant à un mur ou un meuble, mais sans pouvoir éviter de perdre l’équilibre. Enfin, la chute peut être provoquée par un malaise, engendrant une perte de connaissance.

Dans tous les cas, le senior risque de ne pouvoir signaler sa situation et de ne pas répondre à vos appels. L’utilisation d’un traceur GPS Weenect, avec son bouton d’alerte facile à manœuvrer, permettra d’éviter que la personne ne reste trop longtemps au sol.+

  • https://www.weenect.com/blog/fr/2017/05/22/syndrome-confusionnel-
    chez-personne- agee/ L’épisode confusionnel Plurifactoriel, l’épisode confusionnel peut affecter le senior dans de nombreuses situations : surdose médicamenteuse, hypotension, déshydratation, AVC, maladie d’Alzheimer… La personne est perdue, confuse et peut ne pas répondre aux sollicitations, voire quitter son domicile et s’égarer. Là encore, le traceur Weenect vous permettra de retrouver rapidement sa trace

Quelques pistes pour se rassurer

Mettez en place un rituel avec votre proche : un ou plusieurs appels hebdomadaires, à heure fixe, marquent des rendez-vous réguliers et rassurant pour prendre de ses nouvelles.
Mettez en place un réseau de solidarité autour de la personne âgée, surtout si elle est isolée ou malade. Voisins, amis, proches : organisez des tours de ménage, de courses, ou tout supplément de visite ! Pensez aux associations locales qui se proposent d’apporter bénévolement aux seniors des repas ou tout simplement une compagnie.
Le service « Veiller sur mes parents » de La Poste propose un ensemble de prestation à destination des personnes âgées : visites du facteur jusqu’à 6 fois par semaine, téléassistance, dépannage… https://www.laposte.fr/particulier/veiller-sur- mes-parents Plus d’informations sur le site de La Poste.

Un proche âgé loin de vous qui ne répond pas à vos appels, cela inquiète toujours ; qu’il soit en
bonne santé ou bien fragile, utiliser un dispositif d’assistance comme le traceur Weenect ou encore mettre à contribution l’entourage immédiat vous permettra de vous éviter bien des angoisses pas toujours justifiées… Heureusement !