Le froid, seul risque de l’hiver ? Pour les personnes âgées, pas forcément… On fait le point sur les risques liés à l’hiver pour les seniors.

Le ressenti du froid

Chaleur et froid sont des sensations qui tendent à être de moins en moins ressenties avec l’âge. Autrement dit, un senior peut ne pas vraiment ressentir le froid de son environnement ! A la clé : rhume, grippe et refroidissements, mais aussi, dans les cas les plus graves, engelures et hypothermie… Assurez-vous que la personne âgée est toujours convenablement vêtue par temps froid : en extérieur, les extrémités (tête, ainsi, pieds) doivent être bien protégées, et en intérieur, pulls, gilets ou plaids doivent toujours être facilement accessibles en cas de frissons.
Chauffage et surchauffage !
Du coup, le senior peut être tenté de surchauffer son intérieur. Et ce n’est pas une bonne idée ! Une règle à respecter : ne pas chauffer au-delà de 21°. La température idéale des pièces de vie est de 20° et celle de la chambre de 19°. Trop chauffer, c’est courir le risque de se déshydrater (la soif est également une sensation mal ressentie par les personnes âgées) et de s’intoxiquer en cas d’installation défectueuse. Il est également très important d’aérer chaque jour son intérieur durant quelques minutes.

Gare aux médicaments

Certains traitements agissent sur la circulation sanguine et peuvent entraîner une vasoconstriction importante. Conséquence : l’organisme peine à lutter contre le froid ! C’est le cas des médicaments contre l’hypertension, de certains neuroleptiques ou encore des traitements thyroïdiens. Un point avec le médecin traitant s’impose.

Sortir ou non ?

En cas de temps froid et hivernal, la tentation est grande de rester confortablement chez soi… S’il s’agit en effet de l’option la plus sage si la personne âgée est particulièrement fragile et que le froid est important (vent, neige, verglas conduisant à des chutes, etc.), il reste néanmoins important, pour la santé et le moral, de profiter de l’extérieur. Ainsi, dès que le soleil brille, encouragez le senior à sortir : une petite promenade permet de refaire le plein de luminosité et d’air frais et de se revitaliser !

Choisir son alimentation

Au menu : des vitamines pour garder la forme (soupes de légumes frais, fruits frais ou en compote…), des sucres lents pour l’énergie (pâtes, riz) et, au global, des rations un peu plus importantes que d’ordinaire : le froid augmente les dépenses de l’organisme et occasionne une perte de calories.

L’hiver est une saison parfois rude à traverser pour les personnes âgées. Mais maladies, isolement, repli sur soi, déprime ne sont pas une fatalité : durant cette période de l’année, assurez-vous que le senior soit bien entouré et proposez-lui d’utiliser le traceur GPS Weenect Senior : tranquillisant, il lui permet de poursuivre ses activités en extérieur en toute sécurité et d’appeler à la rescousse les personnes de son réseau en cas de souci. Pour affronter le froid l’esprit léger !