Papy et Mamie-gâteaux ou grands-parents « tradis » et un peu distants ? S’ils assurent un rôle de passeurs de mémoire entre les générations, les grands-parents peuvent choisir la nature de la relation qui les unit à leurs petits-enfants. Nos conseils pour que chacun en tire le meilleur parti !

Les grands-parents, de plus en plus présents

Progrès en matière de santé, recul de l’âge de la retraite, changements sociologiques : les grands-parents n’ont jamais été plus présents dans la vie de leurs petits-enfants ! En 2011, on dénombrait 15 millions d’aïeux en France. Souvent actifs et débordants d’activités, exerçant parfois encore un emploi, les grands-parents d’aujourd’hui ont toutes les cartes en main pour jouer un rôle important dans la vie de leurs petits-enfants. Proches géographiquement, ils sont souvent appelés à la rescousse pour des gardes impromptues ou la prise en charge des mercredis ; plus éloignés, ils accueillent les petits pour des vacances festives loin des parents et du quotidien… Mais dans les faits, tout n’est pas si facile : les rapports grands-parents – petits-enfants sont parfois bien plus complexes.

Les grands-parents très proches

Vous vivez tout près d’eux, vous les voyez fréquemment ; vos enfants ont grandi au contact de leur grands-parents. Attention au mélange des genres !
• Les grands-parents hyper-proches sont des baby-sitters rêvés… Et gratuits ! Attention à ne pas abuser de leur temps : eux aussi ont une vie….
• Auprès des plus petits, un recours ultra-fréquent à la garde par les grands-parents peut finir par induire une forme de confusion : maman ou mamie ? Et mon doudou, je l’ai laissé chez qui ?
• Gare au trop-plein de présence : le recours fréquent aux grands-parents peut engendrer des malentendus, entre autres au niveau de l’éducation. Vous restez les parents : veillez à bien le faire savoir et à stopper rapidement toute velléité « éducative » … Vos enfants doivent respecter les règles de mise chez leurs grands-parents mais ces derniers n’ont pas, en revanche, à remettre en cause vos propres principes éducatifs.
• Attention à la fatigue… Pour la plupart des grands parents, les petits-enfants, c’est du plaisir et de l’amour à l’état pur… Mais aussi une sacrée débauche d’énergie, surtout s’ils sont là souvent ! Même actifs et en bonne forme, les seniors peuvent se sentir fatigués et parfois hésiter à le faire savoir. A vous de mettre le sujet sur la table !

Les grands-parents distants

Ils vivent loin de chez vous c’est souvent durant les vacances scolaires qu’ils sont mis à contribution en accueillant les petits-enfants. Il est important de conserver les liens malgré les kilomètres : d’une part, grands-parents et petits-enfants sont souvent demandeurs, et d’autre part, c’est primordial pour l’équilibre familial et la transmission. Mais attention : la distance n’est pas toujours qu’une question géographique…
• La communication, il n’y a que ça de vrai : vous comptiez sur eux pour les vacances de Pâques, comme tous les ans, mais cette année Papy et Mamie partent en croisière… Problème ! Même si vos rapports sont distants, synchronisez régulièrement vos agendas pour éviter mauvaises surprises et ressentiment.
• Des grands-parents peu demandeurs de leurs petits-enfants ne sont pas forcément mal disposés à leur égard : certains ont tout simplement un peu peur… Peur des responsabilités (surtout si les enfants sont très jeunes), peur de la fatigue si leur santé n’est pas optimale… Dans ce cas, ils ont besoin de votre aide pour leur montrer que la relation peut prendre de multiples chemins : un simple week-end, un petit-enfant à la fois, ou seulement quand ils sont capables d’être un minimum autonomes…
• Certains grands-parents restent dans une représentation un peu figée de leur rôle « à l’ancienne » ; souvent, ce sont par ailleurs des personnes peu intéressées par les enfants, pas tellement versées dans le « pouponnage » … Inutile alors de vouloir forcer une relation proche. Laissez-les se manifester à leur guise et restez à l’écoute.

Grands-parents et petits-enfants : c’est toujours une grande histoire d’amour. Importants pour la construction de l’enfant, leur présence dans leur vie est essentielle, qu’elle soit constante ou sporadique. Il est primordial que la relation soit épanouissante pour tous : inutile de forcer l’une ou l’autre partie si les rencontres ou les séjours ne se passent pas bien. Et en cas de vacances chez Papy et Mamie, n’oubliez pas de glisser dans la valise le traceur GPS Weenect Kids, pour rester joignable et rassuré, des deux côtés !

65 % des parents font garder leurs enfants par les grands-parents pendant leurs vacances Cliquez pour tweeter

 

Auteur : Weenect

Weenect, leader de la géolocalisation familiale, propose une gamme de traceurs GPS pour les différents membres de la famille : les enfants, les seniors, les chiens et chats. Ce blog a vocation à aider les familles dans leur vie quotidienne.