Il se retrouve toujours dans les mauvais coups… Pourtant c’est un enfant sage ! Comment faire quand un petit se laisse influencer et entraîner dans des mésaventures fâcheuses ?

Pourquoi est-il influençable ?

Le portrait-robot de l’enfant influençable est troublant. Il s’agit la plupart du temps d’un enfant sage qui ne fait pas parler de lui. Tous les petits (et même les grands) sont « sous influence » un jour ou l’autre ! Mais ici, le problème prend de l’importance car votre petit se soumet totalement à celle de certains copains, ou du groupe. Il adopte les tics de langage de l’un, les mauvaises habitudes de l’autre, et semble totalement « diluer » sa personnalité dans celle des « influenceurs » !

groupe d'enfants dans un parc

Ce n’est pas forcément un signe de faiblesse de caractère. L’enfant influençable a besoin de se sentir appartenir à un groupe et, en général, ne sait pas dire non. Un problème d’estime de soi peut aussi se faire jour. Le risque de ce type de comportement est de se laisser entraîner dans des bêtises plus ou moins graves, ainsi que de constituer une cible facile pour les harceleurs.

Quand faut-il intervenir ?

Vous aviez déjà des doutes quant à son amitié avec cet autre enfant qui semble avoir un grand ascendant sur lui. Voilà qu’aujourd’hui, vous ne le voyez pas rentrer, bien que l’heure limite soit déjà dépassée. En consultant l’appli Weenect pour le repérer, vous constatez qu’il se trouve au-delà du périmètre dont vous aviez convenu ensemble ! Dans un autre ordre d’idée, vous avez l’impression que ses nouvelles fréquentations étouffent sa personnalité et qu’il a, semble-t-il, perdu la possibilité d’être lui-même. Bref, il semble piégé dans une relation toxique à ses nouveaux amis… Mettez le holà !

2 jumelles pas contentes

L’échange est bien entendu le premier outil à mettre en œuvre. Questionnez-le sur son attitude mais ne l’agressez pas. Faites-lui part de vos doutes et de ce que vous trouvez dommageable dans cette situation. Une autre solution qui a le mérite de vous éclairer davantage sur sa relation aux autres et de lui proposer d’inviter ses amis chez vous. Vous vous ferez ainsi une idée plus précise de l’influence qu’ils peuvent avoir sur votre enfant.

Quelques pistes pour l’aider

Renforcez son estime de lui : votre enfant doit pouvoir se comparer positivement aux autres. Il n’est pas question de le poser sur piédestal mais de lui montrer ses qualités et comment les mettre en avant !

une enfant contente

Apprenez-lui à gérer le conflit : dire non, ne pas être d’accord avec les autres, même si cela génère des disputes, ce n’est pas grave ! Votre enfant doit comprendre que ce sont ses propres limites qui comptent, et pas les desiderata de sa bande !

Faites preuve d’ouverture d’esprit : pour savoir si certaines fréquentations de votre enfant ont une influence néfaste sur lui, le mieux est encore d’apprendre à connaître ses amis ! Faites l’effort de les rencontrer, de les recevoir, de prendre contact avec les parents. Vous appréhenderez mieux leur mode de fonctionnement et réaliserez que, peut-être l’influence est finalement mutuelle, ce qui est fréquent !

groupe d'enfants contents

Tous les enfants se montent un jour ou l’autre influençables. Le sentiment d’appartenance est alors très fort et très recherché. Mais s’il paraît triste, renfermé, oppressé, mal à l’aise, ou que les bêtises se multiplient, il vous faudra intervenir pour rétablir un équilibre dans les relation de votre enfant.