Afin que votre enfant puisse poursuivre sa scolarité dans de bonnes conditions, vous envisagez de le mettre en internat. Cela peut être parce que votre travail ne vous permet pas de l’accompagner comme vous le voulez, ou parce que le quotidien est très pesant (conflits, échec scolaire). Dans tous les cas, afin que la séparation se déroule au mieux, il va falloir que votre enfant accepte cette décision. Être à son écoute et prendre en compte son ressenti, autant que faire se peut, dans le déroulé de son inscription, est essentielle. Voici nos 5 conseils pour l’accompagner et faciliter cette future séparation.

faire accepter l’internat à votre enfant

Ajustez la vision de l’internat

  • Chassez la mauvaise image

Dans un premier temps, il est important de se défaire de la mauvaise image des internats. Il ne s’agit plus de vieux bâtiments dégradés dans lesquels sont cloîtrés les enfants.

  • L’internat permet de poser un cadre

Désormais, la pension scolaire réunit toutes les conditions nécessaires à la réussite des élèves. La plupart du temps, votre enfant partage un dortoir avec quelques autres élèves ainsi que les sanitaires. Un temps d’étude fixe est généralement établi afin de favoriser le travail scolaire. Les repas sont pris en commun au réfectoire, là également selon des horaires indiqués. Puis les enfants ont des plages horaires libres afin de pouvoir se détendre.

Notre conseil : vous pouvez également lui (faire) lire des témoignages d’écoliers internes afin qu’il puisse tirer quelques informations de leur vécu.

Choisissez un internat adapté à votre enfant

faire accepter l’internat à votre enfant

  • Différentes sortes d’établissements

Les internats sont généralement reliés aux écoles et restent dans la même logique encadrante. Certains vont accorder une place à la religion, d’autres sont régis par des règles et un encadrement très strict. D’autres encore sont, à l’inverse, très permissifs. Certains élèves vont s’y épanouir tandis que d’autres, un peu trop laissés à eux-mêmes, pourraient s’y perdre totalement. Assurez-vous qu’il pourra y être bien.

  • Déplacez-vous pour visiter les écoles

Visitez différents établissements, si vous en avez la possibilité, avec votre enfant. Echangez avec des parents d’élèves pour avoir leurs ressentis. Si votre petit est ouvert à la discussion, demandez-lui son avis.

Soyez ferme dans votre décision

faire accepter l’internat à votre enfant

Si votre enfant est en échec scolaire et que vous envisagez l’internat comme recours, mûrissez d’abord votre réflexion. Lorsque vous aurez pris votre décision, parlez-lui-en. Il faut alors être ferme, ne pas culpabiliser et ne pas revenir sur ce choix.

Peut-être qu’il ne sera pas d’accord avec cette disposition. Toutefois, cette solution va être mise en place parce que vous pensez que c’est, à l’heure actuelle, ce qu’il y a de plus adapté pour son bien-être. Il ne s’agit pas d’une punition qui devrait être levée mais d’un nouveau choix de vie pour son bien.

Instaurez des rituels pour maintenir le lien avec votre enfant

faire accepter l’internat à votre enfant

Une fois l’établissement choisi, réfléchissez avec votre enfant à des rituels pour garder le contact pendant son absence. Vous pouvez définir un moment pour vous appeler, vous envoyer des mails ou des photos. Pour vous rassurer encore plus, vous pouvez équiper votre enfant du traceur GPS Weenect Kids. Il fonctionne sans limite de distance et votre enfant peut vous envoyer un message d’alerte à tout moment.

Restez à son écoute

faire accepter l’internat à votre enfant

Tout au long de l’année, demandez-lui comment se passe sa vie en internat. S’il s’y plaît, s’il arrive à travailler convenablement (même si vous en aurez un aperçu sur ses carnets de notes). Le fait de maintenir un contact et une écoute lui montrera que vous êtes là pour lui, même s’il n’était pas d’accord avec votre choix au préalable.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

Auteur : Weenect

Weenect, leader de la géolocalisation familiale, propose une gamme de traceurs GPS pour les différents membres de la famille : les enfants, les seniors, les chiens et chats. Ce blog a vocation à aider les familles dans leur vie quotidienne.