Suite à une adoption ou à des comportements que vous ne souhaitez plus lui voir adopter, vous souhaitez éduquer un chien déjà adulte ; est-ce encore possible ? On fait le point !

L’éducation canine, une affaire de spécialiste

Si vous avez accueilli votre chien petit, vous avez procédé vous-même à son éducation : certaines règles s’appliquent à tous, notamment tout ce qui concerne la propreté, et d’autres sont plus spécifiques suivant la race de l’animal. En effet, certains comportements (l’impulsivité, le côté farouche et méfiant…) doivent être adaptés à la vie familiale. Dans ce cas, l’intervention d’un éducateur canin dès les premiers mois peut s’avérer une aide précieuse !
Si vous décidez d’adopter un chien adulte, mais que son comportement pose problème, tout n’est pas perdu ! Vous pourrez inculquer à votre animal de nouvelles règles. Ce sera simplement un peu plus long et la méthode devra être différente que pour un bébé chien… Et là encore, en cas de problème, l’éducateur peut vous prêter main-forte !

Pourquoi rééduquer un chien adulte ?

Tout dépend de ce que votre nouveau compagnon a connu avant de rejoindre votre foyer. :
Un chien qui a été délaissé sera anxieux et supportera mal que vous vous absentiez. A la clef : aboiements intempestifs et dégradations. Accordez-lui beaucoup d’attention mais marquez aussi très rapidement le cadre : vous êtes celui qui décide et fixe les règles. Sentir votre autorité rassurera votre animal !
Du fait de leur race ou de leur vécu, certains chiens se révèlent méfiants. Ils seront donc peu enclins à suivre vos ordres, surtout s’ils sont assénés avec autorité ! Pour ne pas entrer en conflit avec l’animal et compromettre vos rapports, prenez le temps de gagner sa confiance, en observant par exemple quelle gestuelle et quel ton de voix captent son attention.
Votre chien récemment adopté a malheureusement connu divers traumatismes… Outre une méfiance légitime envers les humains, il peut également avoir développé des comportements d’évitement et de défense. En d’autres termes, il peut très bien vous surprendre par une réaction agressive ou une fugue inopinée. Confiance et bienveillance doivent donc vous guider, mais l’intervention d’un éducateur, voire d’un vétérinaire comportementaliste peut s’avérer indispensable.

Education du chien adulte : les caractéristiques

On n’éduque pas un chien adulte comme un chiot ! Même s’il a l’air de n’en faire qu’à sa tête, ce dernier intègre en réalité rapidement ce que vous lui inculquez (mais il vous teste… Comme un enfant !), ainsi que leur utilité et les bénéfices qu’il peut en tirer.
Un chien adulte aura en général déjà reçu une forme d’éducation et acquis des réflexes. Ne rêvez pas : vous ne changerez pas à 100 % la personnalité de votre animal. Mais vous pourrez modifier son comportement :
– En répétant, beaucoup plus qu’avec un chiot ! Apprendre de nouvelles règles sera plus long pour un chien adulte qui doit également se défaire d’anciennes habitudes ou de craintes envahissantes. La patience est votre alliée.
– En pratiquant le renforcement positif : une récompense à chaque bon comportement, à distribuer avec le bon timing. Motivant pour Médor, gratifiant pour son maître dont les efforts ne sont pas vains !
– En ignorant les mauvaises réactions plutôt que de crier ou de le punir. Ce qui peut fonctionner avec un chiot ne marchera pas avec un adulte !
– Enfin, soyez régulier : un peu d’apprentissage chaque jour, des réactions égales, toujours les même récompenses… Créez une routine rassurante.
Même adulte, même après des années difficiles, un chien n’est jamais « irrécupérable » ! Pour optimiser la sécurité de votre nouveau compagnon, équipez-le d’un traceur GPS Weenect Pets ; en cas de fugue ou de coup de panique, il vous permettra de le retrouver et de renouer la confiance…