Récupérer un animal ou recueillir un compagnon dans un refuge : le chat adulte, avec sa personnalité déjà bien trempée, va vous demander une vraie faculté d’adaptation. Pourrez-vous lui apprendre de nouvelles règles de vie ?

Éduquer un chat… Tout court !

Première question essentielle : éduque-t-on un chat, tout simplement ? En effet, l’esprit d’indépendance du petit félin semble parfois sans limites et il paraît difficile de le « modeler » comme un chien, par exemple…

esprit d'indépendance du chat adulte

Au-delà de l’éducation de base que sont les règles d’hygiène (faire ses besoins dans la litière) et les quelques interdictions fermes (ne pas monter sur certains meubles, ne pas voler de nourriture), qui s’inculquent au chaton, il sera difficile de changer le comportement d’un chat adulte ou âgé.

L’important est donc de pouvoir se rendre compte de sa personnalité avant de l’accueillir afin de savoir si vous pourrez cohabiter en toute quiétude. Ainsi, un animal très fuyant ou très craintif ne sera pas le bon candidat à une « rééducation ». Préférez le chat curieux et placide qui semble ouvert à la nouveauté… Même si cela restera très limité (ne vous bercez pas d’illusions !) !

Les habitudes de vie

Une fois qu’il a rejoint votre domicile, votre nouveau compagnon va devoir se plier aux habitudes de la maison :

    • L’hygiène : adepte des litières ouvertes ? Si le chat n’a pas été habitué à aller faire ses besoins dans un plat, il va falloir le convaincre que cet endroit est celui où il doit se rendre désormais… Préservez son intimité en installant la litière dans un endroit discret et loin des zones de passage. Attention aussi à ne pas mettre le plat près de sa nourriture !
      Une solution pour les petits espaces : les litières couvertes, en forme de caisse. Pour l’attirer, si l’adaptation est difficile, placez un mouchoir en papier imbibé de son urine dans le plat. Enfin, même si vous l’avez vu sur internet et que l’idée vous séduit, sachez qu’apprendre à votre chat à se rendre aux toilettes pour faire ses besoins n’est possible que s’il est très jeune, et encore !

chat dans sa litière

  • Les sorties : quelle que soit la politique de votre maison, adoptez dès maintenant un traceur GPS Weenect Cats. Si le chat doit dorénavant se cantonner à l’intérieur alors qu’il était habitué à sortir, il vous permettra de le localiser en cas de fuite. Et si vous lui permettez désormais de sortir à volonté via une chatière, vous serez rassuré.

Les habitudes alimentaires

C’est également une vraie question ! En effet, le chat adulte que vous venez de récupérer a été habitué à un certain régime alimentaire : ration domestique (le précédent propriétaire cuisinait lui-même les repas), alimentation sèche (croquettes) ou alimentation humide (pâtées).

En la matière, chaque chat a ses préférences. Sachez que les rations domestiques nécessitent une véritable connaissance de la nutrition qui n’est pas à la portée de tous, et qu’elles reviennent également fréquemment plus cher. La nourriture sèche reste la plus simple et vous pouvez laisser votre chat y piocher à volonté. Attention tout de même à adapter les croquettes aux spécificités de votre animal (senior, stérilisé, digestion sensible, etc.).

Enfin, les sachets et autres pâtées sont généralement très appréciés des chats mais peuvent entraîner des comportements particuliers (l’animal va réclamer souvent et/ou à heures fixes) ainsi que, parfois, quelques soucis d’ordre digestif. Sachez que vous pouvez mélanger croquettes et pâtées, ou encore humidifier des croquettes : idéal pour les chats âgés qui ont des maux de dents, mais aussi pour habituer progressivement l’animal à l’alimentation sèche.

quatre chats se délectent de leur repas


En adoptant un chat adulte, vous adoptez aussi un individu avec sa personnalité et son comportement bien installés. Difficile dans ces conditions de parler d’éducation ! Mais vous pourrez néanmoins le convertir aux habitudes de votre foyer, d’autant plus facilement que le petit félin se sentira à l’aise… Le début d’une belle histoire commune !