Résidence secondaire bien connue ou maison de vacances louée pour la première fois : il s’agit de toute façon d’un changement dans la routine quotidienne de votre animal ! Comment éviter les fugues dans ce contexte ?

En amont : un départ zen !

Chien ou chat, nos animaux peuvent se montrer extrêmement casaniers et attachés à leurs habitudes. Tout commence par les préparatifs : il y a des valises et des vêtements partout, une certaines électricité dans l’air, vous manquez parfois de patience ou d’attention, très pris par les préparatifs… Puis vient le moment du départ : vous attrapez Minou pour le mettre dans sa caisse de transport, vous cherchez à faire rentrer Médor dans la voiture : parfois, cette simple étape suffit à faire déborder le vase ; un certain nombre de fugues ont en effet lieu… Au moment du départ !

Bref, vous savez que votre compagnon déteste à la fois le changement et le trajet ; anticipez en lui administrant un calmant léger avant de prendre la route des vacances. À base de plantes ou homéopathiques, ces remèdes peuvent en plus éviter le mal des transports ! Et bien sûr, tant que les valises sont en cours de remplissage, vérifiez soigneusement ses allers et venues et confinez-le au besoin.

Sur place : une arrivée cool

Ça y est : après des heures de trajet stressant, vous et votre animal êtes enfin arrivés à bon port. Deux erreurs à ne pas commettre : relâcher votre vigilance au moment où vous ouvrez les portières, et laisser les portes et fenêtres de votre logement ouvertes et sans surveillance dès votre arrivée. Vos animaux doivent pouvoir prendre contact avec leur nouvel environnement progressivement. Installez votre animal dans une pièce close et calme, loin des allées et venues, avec ses objets familiers à proximité ainsi que de l’eau et de la nourriture, et laissez-le découvrir son nouveau territoire. Même si votre animal est du genre indépendant et débrouillard, il reste déconseillé de le laisser sortir au cours des premières 24 heures minimum. C’est à ce moment qu’on vous conseille de l’équiper d’un traceur Weenect Pets : il va ainsi s’habituer au boîtier en douceur.

Avec votre chien, des balades en laisse autour du logement lui permettront de se repérer. Utile s’il venait à se perdre ou à s’enfuir ! Avec un chat, il convient de respecter ses habitudes : s’il s’agit d’un félin d’appartement, pas de raison qu’il sorte davantage ; faites attention aux portes et aux fenêtres néanmoins, on ne sait jamais ! En revanche, s’il a l’habitude de sortir, difficile de lui interdire l’accès à l’extérieur. Faites-lui confiance et laissez-le appréhender le territoire pour en connaître les limites.

Au cas où !

Sa balise Weenect vous évitera de paniquer si votre compagnon s’éloigne un peu trop. Grâce à sa fonction de géolocalisation vous saurez quel que soit la distance, où se trouve précisément votre animal en temps réel. Toutefois, n’oubliez de repérer les coordonnées des vétérinaires locaux… Enfin, une démarche utile et simple : inscrivez votre chien ou votre chat au fichier https://www.i-cad.fr/ ICAD (Identification des Carnivores Domestiques), qui enregistre sur toute la France les numéros d’identification !

Un départ en vacances avec un animal de compagnie se prépare, aussi bien pour vous (votre organisation, votre tranquillité d’esprit) que pour votre animal que ce chambardement inquiète et stresse. Pour éviter fugues et autres mésaventures, sécurisez les étapes critiques que sont le départ et l’arrivée. Bonnes vacances en famille !