Plusieurs recherches ont démontré que l’utilisation du téléphone portable nuisait considérablement à la scolarité et que les écoles l’interdisant obtenaient de meilleurs résultats que les autres. Le législateur a donc tranché en interdisant les téléphones dans les écoles.

Une loi « Enjeu de société »

C’est en mars dernier que le ministre de l’éducation nationale, Jean Michel Blanquer, a commencé à prendre les dispositions nécessaires pour interdire l’utilisation du téléphone portable dans les écoles maternelles, écoles primaires et les collèges.

Précisons tout de même que de nombreux établissements avaient déjà inscrit cette disposition dans leur règlement intérieur, pour diminuer les effets pervers des téléphones portables parmi lesquels citons :

  • Les perturbations pendant les cours
  • Le risque de racket
  • Le harcèlement digital pouvant pousser certains enfants dans une grande détresse psychologique
  • L’addiction aux écrans, réseaux sociaux, jeux en ligne ou bien encore à la pornographie

Cette loi permet donc de bannir totalement les téléphones dans l’enceinte de l’école, même en dehors de la salle de classe.

Survivre à la loi

Ce nouveau débat affole déjà certains parents inquiets de savoir où se trouvent leur enfant. Est-il bien arrivé à l’école ? Y a-t-il un professeur absent ? Sans portable, comment pourra-t-il prévenir en cas d’urgence ? Garder un lien avec son enfant est un besoin évident pour tout parent.

Pour tous ceux qui s’inquiètent de la sécurité de leur enfant, Weenect a la solution. Son traceur GPS permet de suivre les déplacements de l’enfant en temps réel et sans limite de distance. Tout cela depuis leur téléphone via une application gratuite. Leur enfant peut également les prévenir en cas de problème, en appuyant sur le bouton d’alerte de son tracker. Ils recevront le SOS directement sur leur téléphone et pourront appeler l’enfant (fonction téléphone d’urgence).

 

Les qualités du téléphone indispensables pour la sécurité de l’enfant et la surveillance des parents sont donc réunies dans ce boitier, mais sans les effets néfastes. Et se rangeant dans le cartable sans nécessité d’y toucher pendant la journée il est bien sûr autorisé par la loi !