La prise d’autonomie de l’enfant se traduit souvent par la capacité à faire des choses seul : un trajet, rester à la maison… Mais avant 8-10 ans, ce n’est pas vraiment envisageable ! Pour autant, votre « presque grand » peut d’ores et déjà acquérir les bases de l’autonomie…

Dès 5 ans : ce qu’il peut faire tout seul

5 ans, l’un des (nombreux) âges charnières de l’enfance ! Votre tout-petit… ne l’est plus tant que cela ! Des échéances nouvelles se profilent à l’horizon : le CP et l’école primaire, les premières dents qui bougent, les jeux, relations aux autres et centres d’intérêt qui changent… Votre enfant grandit à vitesse grand V. Certains peuvent déjà revendiquer l’envie de faire seul un certain nombre de tâches ; d’autres sont encore très dépendant de vous au quotidien. Pas de panique !
A cet âge, votre enfant vit la fin de l’école maternelle où il a appris plusieurs notions primordiales, dont la planification : il est désormais capable d’effectuer des tâches très simples dans le bon ordre. Poursuivre l’application de cette compétence à la maison encourage sa concentration. Le meilleur terrain d‘application ? Le quotidien à la maison !
Lui permettre de faire des choses seul va également développer sa confiance en lui : il va se tromper, casser des assiettes, mais cela va lui apprendre très vite les bons gestes et les bons réflexes. Votre attitude bienveillante et encourageante l’y aidera d’autant plus.
L’autonomie, c’est aussi savoir prendre soin de soi et des autres. En l’occurrence, si un animal de compagnie vit avec vous, il sera un excellent adjoint dans l’apprentissage de l’autonomie de votre enfant ! C’est aussi une période où la curiosité est forte, et le besoin de reconnaissance élevé. Bref, tout est réuni pour qu’il puisse prendre un peu d’autonomie au quotidien !

Des exemples de tâches « comme un grand » !

Mettre la table, ranger la vaisselle, s’occuper de ses couverts : aidez-le en plaçant la vaisselle nécessaire à sa portée (meuble bas, petit marchepied pour atteindre le placard). Un verre cassé ? Ce n’est pas grave, on ne gronde pas ; en revanche, c’est à lui de ramasser (sous votre œil vigilant !) les morceaux !

Aller acheter le pain : le grand frisson pour beaucoup d’enfants ! Confiez-lui la monnaie (faites l’appoint dans un premier temps) et attendez-le devant la boulangerie. C’est toujours une grande fierté !

Se laver, s’habiller : à 5 ans, il en est tout à fait capable seul. Facilitez-lui la vie avec des revêtements antidérapants, des marchepieds, des produits d’hygiène adaptés (flacons faciles à ouvrir) …

Jouer avec des copains : à condition que vous soyez tout près. Cela peut être dans le jardin en contrebas de l’immeuble, ou au parc. Dans ce dernier cas, il est fréquent de perdre les enfants de vue… En délimitant la zone à ne pas dépasser sur son traceur GPS Weenect, vous pouvez le laisser vivre à fond ses aventures tandis que vous lisez tranquillement sur un banc…

Gagner en autonomie dès 5 ans, c’est possible : le principe, qui s’inspire de la pédagogie de Maria Montessori, pourrait se résumer ainsi : « Aide-moi à faire tout seul. ». Accompagnez-le sans empiéter sur son envie d’indépendance et laissez-le faire son expérience, tout en restant vigilant. Vous allez y arriver… Et lui aussi !