C’est le cliché qui parle : l’enfant unique, couvé par ses parents, ne sait rien faire tout seul, tandis que le membre d’une fratrie aura appris très tôt à être débrouillard. Est-ce pour autant vrai ?

L’enfant unique : se méfier des préjugés

Logique : ses parents n’ont que lui comme point de référence, ils suivent les moindres modifications de son développement ; ils ont donc, parfois, une vision erronée de ce qu’il est capable de faire tout seul. Les parents d’enfant unique ont tendance à « faire pour lui » plus tard que les autres, ainsi qu’à être plus hésitants à le lâcher.
Néanmoins, beaucoup de parents d’enfants uniques prennent le contre-pied de cette vision un peu trop caricaturale. C’est ainsi que beaucoup de ces enfants, bénéficiant d’une grande confiance de la part de leurs parents, sont autonomes très tôt. Trajets maison-école, temps seul à domicile : sans personne pour veiller sur eux, ces enfants ont plus de liberté. Si vous décidez d’élever votre petit « unique » de cette manière, attention tout de même à bien juger de sa capacité à endosser pareille responsabilité : la liberté peut être lourde à porter…

Fratrie : l’autonomie pour tous ?

A l’inverse de l’enfant unique, les enfants membres d’une fratrie sont spontanément vus comme plus autonomes. Le ou les aîné.e.s veillent en réalité sur les plus jeunes : ils assument des responsabilités de surveillance (dans la rue, à la maison…) qui les obligent à se montrer plus matures. Quant aux plus jeunes, ils ne bénéficient que d’une autonomie limitée puisque sous la conduite des plus grands ! Si ce système fonctionne parfaitement bien en règle général, il est, encore une fois, important de prendre en compte le ressenti des aîné.e.s qui peuvent se sentir écrasés par ce rôle de surveillance.
Au final, enfant unique ou membre d’une fratrie, il reste important de ne pas les assigner à un rôle qui ne leur convient pas, et de prendre en compte leurs aspirations et leurs craintes éventuelles.

Equiper vos enfants d’un traceur GPS Weenect Kids est une bonne solution dans toutes les situations :

– L’enfant unique est sécurisé quand il est seul : impossible de se perdre, il peut à tout moment appeler à l’aide, tout comme à la maison. Pareil équipement incitera également le petit « unique » un peu craintif à se lancer dans le grand bain de l’autonomie en toute sécurité !

– Les aîné.e.s de la fratrie ont l’esprit plus léger : en cas de problème avec les plus jeunes, à domicile ou dehors, ils peuvent vous appeler à la rescousse ; de la même manière, les enfants réticents à prendre des responsabilités envers leurs frères et sœurs plus jeunes se sentiront rassurés de savoir qu’ils ont ce « filet de sécurité » !

Le traceur GPS Weenect Kids accompagne vos enfants dans leur prise d’autonomie, quel que soit le format de votre famille. A découvrir !

Davantage d’insécurité lorsque l’enfant est seul à la maison en soirée. Click To Tweet

 

Auteur : Weenect

Weenect, leader de la géolocalisation familiale, propose une gamme de traceurs GPS pour les différents membres de la famille : les enfants, les seniors, les chiens et chats. Ce blog a vocation à aider les familles dans leur vie quotidienne.