Mer, montagne ou campagne : cet été, nos animaux viennent en vacances avec nous. Pour prévenir les petits soucis et autres gros pépins de santé, une seule solution : anticiper !

Santé des animaux : les indispensables

Comme vous le faites pour vous-même ou pour vos enfants, préparez une trousse à pharmacie dédiée à vos compagnons. Même s’il y a une pharmacie sur votre lieu de vacances : les produits vétérinaires sont parfois longs à être acheminés dans les officines, autant les avoir sous la main !

– Si votre animal suit un traitement de fond pour une affection chronique, pensez à son médicament, en quantité suffisante. On n’est jamais trop prudent ! Bien entendu, emmenez également l’ordonnance correspondante.
– Un désinfectant sans alcool, des compresses, un bandage et des sparadraps spécifiques pour animaux.
– Un traitement antipuce : faites-en un bon avant de partir, mais il faudra le reproduire pendant votre séjour, d’autant plus si l’animal se baigne.
– Un crochet pour retirer les tiques.
– Du sérum physiologique : ne lésinez pas, il sert à tout ! Hygiène des yeux et des oreilles, nettoyage des petites plaies…
– Adeptes de l’homéopathie, votre animal aussi peut bénéficier de ce traitement. Consultez un vétérinaire spécialisé avant votre départ : contre le stress du changement de maison ou encore le mal des transports, les granules peuvent faire des miracles.

Animaux en vacances, gare au soleil !

Tout comme nous, nos animaux sont sensibles à la chaleur. Pour les animaux plutôt casaniers, comme les chats ou encore les rongeurs, la chaleur est un ennemi insidieux car elle peut les frapper même sans qu’ils soient directement exposés au soleil… Gare à la déshydratation !

Donnez à votre animal accès à plusieurs points d’eau dans la maison. Si votre chat l’accepte, optez pour une nourriture humide en alternance avec les croquettes sèches ; les produits en gelée par exemple lui apportent un surplus d’hydratation. Dans tous les cas, si votre animal semble abattu et/ou se montre plaintif, agissez. Vous pouvez par exemple tremper les pattes de votre rongeur dans de l’eau fraîche.
Pour les chiens qui nous suivent partout, le problème est encore plus réel : si votre compagnon a le poil blanc et/ou fin (boxer, braque de Weimar, dalmatien…), il est sujet aux coups de soleil, de la même façon que les humains. L’idéal est de ne pas l’exposer, mais si vous n’avez pas le choix, utilisez sur lui un produit solaire à haut indice UV (au moins 30). N’oubliez pas le museau et les oreilles. Attention en particulier à son ventre : les rayons se réverbèrent sur le sable, le bitume, les surfaces claires… Et cette partie de son corps est directement exposée !

Enfin, gare aux chaudes journées de plage avec votre chien : il faut absolument prévoir de l’eau en quantité suffisante. Empêchez à tout prix votre compagnon de boire de l’eau de mer : une telle pratique peut mener à une très grave déshydratation. Idéalement, ayez toujours l’œil sur votre animal ; équipez-le de son traceur GPS et paramétrez une zone de sécurité réduite (en plus, vous ne le perdrez pas !).

Animaux et piqûres d’insectes

L’autre bobo fréquent des vacances, pour eux comme pour nous ! Parmi les animaux domestiques, il semble que les chiens soient les plus fréquemment piqués : moins méfiants, plus joueurs, ils vont vouloir s’amuser ou avaler la bestiole qui leur tourne autour ; mais cela peut mal finir ! Que faire si votre animal est piqué ?
– Moustique : votre chien se gratte et se lèche frénétiquement ; examinez-le attentivement : vous trouverez sans doute une piqûre de moustique. Ne la négligez pas : le grattage peut entrainer une surinfection, l’animal peut présenter une réaction allergique (gonflement de la piqûre, parfois des difficultés respiratoires), et l’infection par la Leishmaniose est possible. Cette maladie parasitaire est potentiellement grave ; une cartographie des régions à risque existe (principalement dans le sud de la France). Utilisez des antiparasitaires spécifiques, rentrez votre chien au crépuscule et, éventuellement, faites-le vacciner.
– Guêpe/abeilles/frelons : tout comme pour nous, ces piqûres sont d’abord douloureuses, mais aussi potentiellement très graves si elles sont nombreuses ou si elles se situent sur la tête, dans la région de la gorge. Pire encore, si votre animal a avalé l’insecte ! Pour parer tout accident, emportez avec vous un aspirateur à venin. Placez de la glace sur la piqûre pour réduire douleur et progression du venin et observez votre chien : en cas d’abattement, tremblements, vomissements, consultez en urgence un vétérinaire. Si votre compagnon a avalé un insecte, là encore, filez aux urgences. Une piqûre d’insecte peut rester une simple mésaventure si elle est prise à temps !

En vacances, nos animaux sont comme nous : ils doivent se méfier de la chaleur et des insectes. Aidez-les en évitant de les exposer à l’une et en les protégeant des autres à l’aide de produits spécifiques et d’une attention soutenue. Sécurisez leur séjour en emportant leurs traceurs GPS et vous passerez de merveilleuses vacances en famille !

Animaux en vacances: nos conseils pour prendre soin de leur santé. Click To Tweet

 

Auteur : Weenect

Weenect, leader de la géolocalisation familiale, propose une gamme de traceurs GPS pour les différents membres de la famille : les enfants, les seniors, les chiens et chats. Ce blog a vocation à aider les familles dans leur vie quotidienne.