Vous venez d’accueillir un nouveau compagnon à 4 pattes. Encore petit, parfois fragile, il faut certes l’habituer à sa promenade quotidienne mais en douceur.

Promenade du chiot : commencez doucement

Comme vous ne laisseriez pas un tout petit enfant se balader pendant des heures, la promenade de votre chiot doit être dans ses premiers jours de courte durée. Si vous commencez trop vite et trop rapidement, Il risque de se fatiguer et d’abimer ses articulations encore fragiles. Votre nouveau compagnon est certes plein d’énergie mais encore en pleine croissance.

La promenade du chiot : combien de temps ?

Généralement, une demi-heure de balade quotidienne suffit à ce que votre chiot se dépense et parte à la découverte du monde. Les chiots sont plus actifs le matin et le soir, profitez de cette énergie pour partir en balade avec lui. Instaurez une routine quotidienne : la balade du matin avant le repas, ou la balade du soir après le repas… Il pourra ainsi trouver ses marques plus facilement. Et si jamais il commence à tirer la langue dans les dernières minutes de balade, ne voulant plus marcher, ce n’est pas un caprice, c’est juste que votre chiot commence à montrer des signes de fatigue. N’hésitez pas à le porter ou à vous arrêter quelques instants.

Et si mon chiot fait trop d’exercice ?

Même si votre animal est branché sur piles électriques, il reste un bébé et un trop plein d’activité serait néfaste pour son développement et sa santé. En effet, un chiot a besoin de repos pour grandir, et peut développer des problèmes d’articulations si sa dose journalière d’exercices est trop importante.

Promener et éduquer son chiot

C’est lors de cette promenade quotidienne que vous pourrez commencer à lui apprendre un peu chaque jour à rester en laisse ou à marcher au pied. Vous pouvez également commencer à lui apprendre des ordres simples : « Assis », « Au pied », « Pas bougé », ou encore lui enseigner le rappel. Vous commencerez alors à déceler si votre chiot a un comportement fugueur ou non. Si c’est le cas, nos balises GPS peuvent vous aider à savoir rapidement et en temps réel où est exactement votre chiot grâce à l’application mobile gratuite.
Tweet : La promenade du chiot est un moment propice pour commencer à l’éduquer et déceler un éventuel comportement fugueur.

Promenade du chiot : quelques idées reçues

Vous avez peut-être déjà entendu tout et son contraire sur la promenade du jeune chien. Voici quelques réponses à des questionnements que vous vous posez peut être.

Le chiot peut-il sortir s’il n’a pas eu tous ses vaccins ?

Si la mère a été correctement vaccinée, le jeune chiot reste protégé par ses anticorps. Aussi, vous pourrez le sortir même avant son premier vaccin.

Le chiot a-t-il peur de la rue (bruits, gens, etc) ?

Avant l’âge de 3 mois, le chiot s’adapte facilement à n’importe quelle situation. Plus vous l’habituerez tôt aux bruits de la ville ou de la nature, meilleure sera son attitude par la suite.

Lors de la promenade du chiot, faut-il le garder dans les bras face à un autre chien ?

Si le chien rencontré est bien équilibré, il n’y a aucune raison pour qu’il attaque votre chiot. En revanche, si vous voyez que le chien montre des signes d’agressivité, sans raison particulière, et par précaution, vous pouvez prendre votre chiot dans vos bras pour le rassurer (et vous rassurer !).
Si vous décelez, dès les premières promenades de votre chiot un comportement fugueur, n’hésitez pas à l’équiper dès son plus jeune âge de la balise Weenect Pets. Elle vous permettra ainsi de l’éduquer avec et plus de liberté, l’esprit tranquille

Un chiot de moins de 3 mois a de fortes capacités d’adaptation. Click To Tweet

 

Auteur : Weenect

Weenect, leader de la géolocalisation familiale, propose une gamme de traceurs GPS pour les différents membres de la famille : les enfants, les seniors, les chiens et chats. Ce blog a vocation à aider les familles dans leur vie quotidienne.