Un chat fugueur est plutôt chose courante, certes gênante pour le maître, mais qui ne prouve aucun dysfonctionnement de votre animal. Ses allées et venues dans la maison n’ont aucun lien avec un éventuel mal-être dans son foyer, et sont plus acceptées que chez les chiens car les causes de ses fugues sont inscrites dans son patrimoine génétique.

Les causes des fugues du chat

Le chat et la notion de territoire

Le chat a son propre territoire, qui n’est pas forcément délimité par votre maison, votre jardin, votre balcon, etc. Son territoire varie selon la nourriture et la présence d’autres congénères autour de votre lieu d’habitation. Son territoire peut ainsi varier d’une semaine à l’autre si par exemple une chatte en chaleur se trouve à quelques pâtés de maison.

La reproduction et la chasse du chat

Le chat est par définition un chasseur. Et un reproducteur ! Même s’il apprécie le confort douillet de son foyer, il aura besoin de s’en éloigner fréquemment pour chasser et se reproduire tout en revenant au bercail de temps en temps pour une caresse, une gamelle de croquettes ou un coin au chaud. Lorsque les proies aux alentours se font rares ou que les femelles en chaleur sont loin, son territoire peut alors sensiblement s’agrandir.

Le changement de territoire du chat

Lorsque vous déménagez, le chat peut parfois avoir envie de revenir sur son territoire initial. En effet, la nouvelle maison peut être au milieu du territoire d’autres chats.

Le chat et la « double résidence »

Enfin, votre chat peut également fuguer car aura trouvé d’autres mains généreuses pour se faire nourrir, dans un foyer où il pourra passer plusieurs heures par jour avant de revenir chez son maître officiel.

Garder son chat fugueur à la maison

La stérilisation du chat pour éviter la fugue

Si vous souhaitez garder à la maison votre animal fugueur, plusieurs solutions s’offrent à vous.
La stérilisation, qui concerne les mâles et les femelles permettra à votre chat d’éviter de fuguer pour se reproduire et cela l’empêchera de passer toutes ses nuits dehors. La stérilisation limite également les bagarres entre chats.

Cloisonner son chat fugueur

Si vous ne souhaitez pas faire castrer votre chat, vous pouvez opter pour le cloisonnement où vous délimiterez vous-même son territoire. En appartement, empêchez-le de sortir à l’extérieur. Si vous habitez dans une maison avec jardin, aménagez une clôture suffisamment haute pour qu’il ne puisse pas la franchir.

Tracer simplement son chat pour le laisser libre

Néanmoins, sachez que le chat est fugueur par essence, c’est inscrit dans ses gênes ! Si vous souhaitez simplement savoir où il se trouve, les produits Weenect Cats vous permettront de tracer votre chat, et ainsi suivre son parcours grâce à une application mobile gratuite et simple.
Quoiqu’il en soit, lors de son retour de fugue, évitez de le blâmer : les chats sont des êtres susceptibles et sensibles, cela ne ferait qu’empirer les choses ! Veillez plutôt à ce que votre chat dispose toujours de nourriture et d’eau à son retour, pour qu’il ait de moins en moins envie d’aller voir ailleurs. N’hésitez pas non plus à lui montrer par des caresses et des mots tendres que vous êtes heureux de le voir revenu.
Le chat est un chasseur et un reproducteur qui définit et fait évoluer son territoire. Click To Tweet

 

Auteur : Weenect

Weenect, leader de la géolocalisation familiale, propose une gamme de traceurs GPS pour les différents membres de la famille : les enfants, les seniors, les chiens et chats. Ce blog a vocation à aider les familles dans leur vie quotidienne.