Votre chien passe son temps à faire des fugues à la moindre occasion : un portail entrouvert, un défaut de surveillance de quelques minutes et le voilà parti par monts et par vaux. On vous explique tout sur les raisons de ces fugues et les moyens qui existent pour y remédier.

Les causes des fugues du chien

Le chien fugueur et l’anxiété de séparation

La journée, vous n’êtes pas forcément présent pour votre chien à temps plein. Il vous le fait bien sentir en partant du foyer, souvent par colère ou tout simplement pour vous retrouver. Ce comportement peut s’expliquer par une mauvaise socialisation chez le chiot dans ses premières semaines de vie.

La solitude : un facteur de fugue du chien

Par ennui, par manque de vous ou suite à un changement au sein de votre famille (arrivée d’un enfant, déménagement, nouveau chien), votre chien va fuguer : se sentant frustré de ce qu’il ne trouve plus dans son foyer, il va aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte. Certaines races sont plus affectivement dépendantes, comme les golden ou les bergers.

La sexualité du chien

Votre chien peut également se faire la belle pour satisfaire ses besoins sexuels, que ce soit une femme à la recherche d’un mâle, ou d’un mâle à la recherche d’une belle dame à féconder !

La peur du chien fugueur

Un bruit soudain, un éclair, un pétard qui claque et votre chien se fait la malle. Si votre chien s’enfuit parce qu’il a peur, n’essayez pas de le consoler : cela lui ferait comprendre que sa peur est justifiée. Le mieux est d’essayer de détourner son attention de la source de sa peur avec un jeu ou une friandise.

Votre chien a faim ?

Ventre sur pattes, les chiens auront également tendance à fuguer si une bonne odeur avoisinante leur fait saliver les babines.

Le manque d’exercice peut justifier la fugue du chien

Certaines races ont besoin de plusieurs heures d’exercice par semaine, parfois par jour ! Si votre chien ne peut pas avoir sa dose de course par jour, il aura tendance à se sauver pour aller se dégourdir les jambes.

Chien fugueur, quelles solutions ?

Des solutions simples et peu onéreuses existent pour empêcher votre chien de fuguer.
• Si vous avez un jardin, installez une clôture assez haute pour ne pas qu’il saute par-dessus.
Il existe également des clôtures anti-fugue : ces clôtures sont équipées d’un système de radio et d’un collier à stimulation sonore et/ou électrostatique. Dès que le chien pénètre dans des « zones interdites », le dispositif émet un signal qui ne cessera que lorsque le chien en sortira.
• Les balises GPS sont également un bon moyen d’être alerté dès que votre chien s’enfuit : chez Weenect, nos produits permettent, en cas de fugue de votre chien, de recevoir une alerte en cas de sortie de zone directement sur votre téléphone. Vous pourrez ainsi connaître sa position GPS précise et réagir rapidement.
• D’autres solutions existent, telles que la thérapie comportementale, dispensée par un spécialiste qui saura trouver les bonnes pratiques pour remettre votre chien dans le droit chemin.
Quoiqu’il en soit, et même si vous avez du contraire, il ne faut pas punir le chien à son retour de fugue : selon les spécialistes, c’est le meilleur moyen pour qu’il reparte illico se sauver. Accueillez-le sans sourciller, avec une caresse et une gamelle d’eau, pour qu’il comprenne qu’il n’a pas besoin de courir les chemins pour trouver du réconfort.

Le chien fugue pour de nombreuses raisons : la solitude, la séparation, la peur, le manque d’exercice. Click To Tweet

 

Auteur : Weenect

Weenect, leader de la géolocalisation familiale, propose une gamme de traceurs GPS pour les différents membres de la famille : les enfants, les seniors, les chiens et chats. Ce blog a vocation à aider les familles dans leur vie quotidienne.