Voyage à l’étranger, location de vacances ou hôtel… Autant de cas de figure où emmener son animal domestique avec soi n’est pas toujours possible. Comment organiser la garde de nos compagnons ?

La pension pour faire garder son animal

C’est la solution tout en un : votre animal est nourri et loger, mais sa santé et son épanouissement sont également surveillés de près, tout comme vous le feriez ! Les pensions et autres chenils ont eu, à une époque, une sinistre réputation ; ce n’est plus le cas aujourd’hui, et pour cause : la loi est passée par là ! L’espace minimum par animal (en intérieur comme en extérieur) ou encore la qualification du personnel sont très encadrés. Néanmoins n’hésitez pas à visiter plusieurs pensions avant de faire votre choix et étudiez bien les options proposées.
Le + de la pension : sociabilisation, encadrement qualifié, sécurité…
Le moins de la pension : les tarifs (environ 15€/jour pour un chien, 10€/jour pour un chat).

Le pet-sitting : plusieurs formules de gardes

Dans cette catégorie, plusieurs solutions différentes :
– La garde à domicile : une personne emménage chez vous en votre absence pour s’occuper de votre animal. La confiance totale est de mise !
– La garde en famille d’accueil : une famille accueille votre animal durant votre absence. Il sera bichonné « comme à la maison » !
– Les visites à domicile et les promenades : votre compagnon reste chez lui, dans son environnement quotidien ; une personne vient quotidiennement se charger de voir si tout va bien, le nourrir, le promener et assurer son bien-être.
Quelle que soit l’option choisie, vous devrez toujours fournir la nourriture de votre animal de compagnie et mettre à disposition ses traitements médicamenteux éventuels, ainsi que ses documents et les coordonnées de son vétérinaire. Sachez enfin que toute personne se proposant de garder des animaux contre rémunération doit être agréée par les Services Vétérinaires, être titulaire du certificat de capacité « animaux domestiques » dispensé par l’État, et enfin être assurée.
Le + du pet sitting : un accueil vraiment personnalisé, la possibilité de trouver des tarifs avantageux.
Le – du pet sitting : comme une grande confiance est de mise il vous faudra vous y prendre très en avance pour trouver la personne ou la famille parfaite pour votre animal !

L’échange : un bon procédé pour garder votre animal

En plein développement, cette solution fait écho à l’échange de logement, largement répandu ! Le principe est simple : trouver une famille avec animaux de compagnie qui serait d’accord pour garder le(s) vôtre(s) durant votre absence. En échange, vous leur rendriez la pareille lors de leurs vacances. Cela peut être le début d’une organisation sur le long terme ! Comme avant tout changement de lieu de résidence et de rythme de vie, vous devrez préparer votre animal et lui présenter sa famille d’accueil un peu à l’avance. Bon à savoir : cette prestation relève de l’échange de services entre particuliers, même si une petite participation peut être envisagée ; du coup, les accueillants ne sont pas tenus de disposer des certificats et agréments obligatoires. Des sites internet vous permettent de vous mettre en relation avec des familles intéressées près de chez vous. A tester !
Selon votre budget mais aussi la personnalité de votre animal de compagnie, vous disposez de plusieurs solutions pour le faire garder en toute sécurité durant vos congés. Rappelons tout de même qu’hôtels et locations saisonnières « animaux friendly » sont de plus en plus nombreux : pour que les vacances profitent à tous !

Découvrez la garde alternée pour animaux ! Click To Tweet

 

Auteur : Weenect

Weenect, leader de la géolocalisation familiale, propose une gamme de traceurs GPS pour les différents membres de la famille : les enfants, les seniors, les chiens et chats. Ce blog a vocation à aider les familles dans leur vie quotidienne.